Publié dans Mathématique, Mathématique, Mathématique, Mathématique, Mathématique

Capsules mathématiques (site)


Plusieurs mères me demandent souvent le « comment faire » en mathématique au secondaire.  Il y a le site «Allô Prof » qui propose plusieurs vidéos mais je vous suggère celui-ci pour les explications vraiment claires des notions.

Si, au départ, les explications étaient destinées au programme des adultes avec l’ancien programme, plusieurs notions des programmes actuels sont exactement les même et les capsules d’information demeurent pertinentes

 

Capsules Mathématiques

Cliquer ici pour accéder au site

Publicités
Publié dans Manuels scolaires

Je réponds / manuel de français


« Ton manuel de français secondaire 3 m’intéresse pas mal mais j’hésite encore un peu à cause du travail qu’il demandera­.  Maintenant que tu l’as fait, dirais-tu qu’il demande beaucoup de temps de travail ? »

———————————

Pour celles qui se demandent de quel manuel il est question ici, cette dame me parle du manuel que j’utilisais avec Raphaël en secondaire 3 :

———————————

Effectivement, si vous avez l’intention de le faire d’un couvert à l’autre, il demande beaucoup de temps de travail.  Ce genre de manuel propose beaucoup de situations d’écriture qui demandent, pour certains enfants en tout cas, beaucoup de temps.

Le choix des textes n’est pas trop intense et facilement accessible pour un élève de ce niveau habitué à lire des classiques.

À ne pas négliger : Pour un adolescent qui n’a lu que des textes provenant de manuels québécois ? Ça risque de coincer par moment!  En effet, on nage dans des extraits provenant des auteurs comme : Théophile Gauthier, Émile Zola, Ernest Heminway, Montesquieu, Rabelais, …  Nous n’avons pas rencontré, chez nous en tout cas, de difficultés importantes avec les textes.

Le travail sur le texte peut très bien se faire oralement sauf, naturellement, les situations d’écriture qui sont proposées.  Et…  Pour chaque texte lu, on propose une situation d’écriture.

Avouons que pour mon Raphaël, ces situations d’écriture prenaient par moment beaucoup trop de temps.  De plus, on propose, à la fin de la séquence, un autre parcours de situations d’écriture supplémentaires…

La section en étude de la langue se fait assez bien si on fait quelques numéros oralement, ceux qui s’y prêtent et qui pourront alléger un peu le travail, et qu’on conserve les numéros qui proposent des exercices d’écriture intégrant la notion à faire à l’écrit.

Mon avis ?  Je trouve les sections « vocabulaire et orthographe » un peu faible, je suis d’avis que ce n’est pas tous les adolescents de ce groupe d’âge qui maîtrisent bien l’orthographe.  L’ajout de dictées, cahiers en vocabulaire et orthographe est un atout pertinent.

Le parcours d’étude d’œuvres complètes est particulièrement intense…  7 romans à lire, c’est pas trop mal, mais le travail accompagnant les romans est vraiment…  vraiment… long !  Il faut donc prévoir, lors de la planification, une bonne semaine de travail juste pour les romans en fin de séquence.  Il est possible de ne pas tous les faire mais ils complètent tellement bien les séquences je trouve.  On apprend différemment avec des lectures complètes.

Et…   que dire de la section « fil rouge » qui propose une tâche complexe à la fin de chaque séquence ?  demande beaucoup de temps…  vraiment beaucoup de temps…  mais, franchement, c’est la section que je préfère !

Franchement, tout faire, y compris la section « fil rouge » prend beaucoup de temps à ce niveau.  C’est un programme vraiment intéressant à faire mais qui exige beaucoup plus d’une heure de travail chaque jour.

Mon fils et moi avons bien apprécié, assez en tout cas pour faire la suite l’an prochain.  Cependant, et c’est important d’y penser, si on veut poursuivre avec ce programme en secondaire 4 il faut aussi songer à prendre un manuel québécois pour la section argumentative afin de bien préparer le jeune à la structure exigée pour l’examen du MELS.

———————————