Publié dans Planification, Planification

Dans notre classe cette semaine…


Février se termine bientôt et pourtant l’hiver ne semble pas vouloir nous quitter pour le moment.  On peut dire que nous avons connu en «véritable» hiver cette année…  soupirs…  J’ai tellement hâte de voir le printemps arriver!

En classe, le temps semble suspendu…  On sent que le désir de « bien faire » s’étiole à mesure que l’hiver persiste à vouloir nous malmener.  Habituellement, en février, plusieurs belles journées viennent nous ragaillardir mais, cette année, ces belles journées semeuses de lumière ne semblent pas vouloir arriver.  Mes ados manquent de lumière !

Malgré tout, on travaille tous les jours à notre programme.  Chaque semaine, je sélectionne une matière que j’approfondis davantage.  Cette semaine, je compte passer beaucoup de temps en français.

Secondaire 3 – Français

Comme l’examen de fin d’année porte sur le texte explicatif, nous travaillons cette section depuis quelques temps.  Après avoir lu et analysé un certain nombre de textes, je veux surtout insister sur l’écriture pour les semaines qui viennent.  Mon objectif de la semaine : le paragraphe d’introduction (sujet amené, posé, divisé).

Comme l’écriture d’un texte explicatif débute par une question en « Pourquoi », plusieurs questions serviront de questions de départ :

  • Pourquoi aime-t-on la musique ?
  • Pourquoi pleurons-nous ?
  • Pourquoi les chiens remuent-ils la queue?
  • Pourquoi lit-on de moins en moins ?
  • Pourquoi les fantômes traversent-ils les murs (farfelu/humoristique) ?
  • Pourquoi tant de plaisir à se faire peur (film d’horreur) ?
  • Pourquoi rit-on ?

Les textes à produire, lors des évaluations de fin d’année en secondaire 3 (texte explicatif), en secondaire 4 (texte d’opinion argumenté) et en secondaire 5 (lettre ouverte argumentée, demandent l’écriture du même type d’introduction.  Si on l’installe de la bonne manière en secondaire 3, on est tranquille pour les prochaines années et, malheureusement, pas toujours aussi simple que l’on croit d’amener un sujet.

Français – secondaire 1
J’avance tranquillement avec lui, comme il n’est qu’en secondaire 1, j’ai encore la chance de lui proposer différents textes provenant de différentes sources pour le nourrir un peu.  Comme il n’y a pas d’évaluation à la fin de l’année, je peux encore explorer sans me sentir coupable de le faire.
Cette semaine :
  1. Un texte de Gianni Rodari, « Scandale chez les écrevisses » provenant de « Histoires au téléphone »
  2.  Un second texte de Léon Tolstoï, « Le lion et le petit chien » provenant de « Histoires vraies »
 Lire et comprendre le texte, analyse d’images et plusieurs sujets d’écriture sont au programme sans oublier nos belles dictées et le travail en étude de la langue.
Une autre belle semaine à venir…  Je l’espère !
Publicités
Publié dans Planification

Prochaine semaine en secondaire 3


Voici ce que nous devrions faire pour la prochaine semaine.


Dictées de la semaine

  • P.52 – Mon, m’ont ; ton /t’ont ; son /sont
  • Dictées de révision p.87 – dictées 7 à 10

 

Dictée «spéciale» à la fin de la semaine.

On dit, et c’est avec raison, que la bonne humeur rend tout facile et qu’elle est une des formes de l’amour du prochain.  Quand elle s’épanouit, je m’égaie avec elle, mais je l’apprécie surtout lorsqu’elle sait sourire pendant que des compagnons se plaignent ou récriminent.  Si vous aimez vos semblables, montrez-leur une bonne figure.  Mettez à votre profession, bien qu’elle ait certes ses désagréments, une auréole d’entrain.  Comportez-vous de façon que tous voient constamment rayonner autour de vous une humeur joviale et réconfortante.

Ch. Wagner

 


Français – Écriture

Présenter, en un maximum de 40 mots, trois personnages, ce qu’ils font et le lieu où ils se trouvent.  N’oublie pas que l’univers doit être réaliste et ton sujet, inspiré du quotidien.

(Il fera le même exercice d’écriture 2 fois dans la semaine)


Français – Texte

  • Pesquetoizan
  • Le café devant la gare de Cornavin (une nouvelle de Roger Grenier)

Étude de la langue

  • Les phrases subordonnées relatives
  • Le pronom relatif
  • Repérer et corriger les principales erreurs liées à l’emploi des pronoms relatifs
  • Réduire des subordonnées relatives pour alléger les phrases.

Roman à lire présentement

Il débute ce nouveau roman, non prévu à ma planification, mais qu’il voulait utiliser pour son projet littéraire.

Après la lecture, il doit faire la carte des personnages du roman.

 

 

 


Poésie à lire et/ou à mémoriser

Une poésie au choix dans les recueils que nous possédons.

 


Mathématique

Nous travaillons les fonctions.

  • P.73-76 – mise en pratique
  • Fiche 2.6 – Plus de mise en pratique

 

 


Science

On essaie de terminer la séquence 2…

 

 

 


Histoire

  • Évaluation du dossier 1
  • Haïdas, Aztèques ou Maoris (au choix)

 

 


Anglais

  • That Morning School Bell (p.14-15) + questions p.16-17

 

  • The pronunciation of ED in the past tenses (p.19)
  • Making questions (p.20-22)
  • Dictation (p.23)

  • Simple Past Tense (p.24-29)

 

  • lecture d’un texte dans notre revue du mois (Cricket)

 


Arts plastiques

Il poursuit son travail débuté vendredi dernier sur une notion d’arts plastiques : valeur dans le ton.

Projet « Valeur dans le gris » pris sur le net : Cliquez ici

https://i1.wp.com/sophieka.blog.free.fr/public/cours/valeur_de_gris/valeur_de_gris_2.jpg


On s’informe…

Résultats de recherche d'images pour « Charles Darwin »

Qui est Charles Darwin ?

Il a une semaine pour me faire une courte recherche sur ce naturaliste anglais et me présenter le tout avec son frère de secondaire 1 ( une présentation en règle ! ).


 

Publié dans Je parle de notre quotidien en classe, Planification, Planification

Routine quotidienne


Une autre semaine qui débute chez nous demain.  Le temps file, le mois de novembre se pointera déjà cette semaine!!!!

————-

Comme mes deux derniers sont au secondaire, notre travail est pas mal moins «WOW» qu’au primaire.  On se concentre sur le travail à faire et les enfants ne s’en plaignent pas trop.

Ce que j’apprécie de ce groupe d’âge c’est qu’ils deviennent beaucoup plus autonomes.  Ils travaillent bien, rigoureusement bien souvent et les interactions entre eux et moi deviennent réellement intéressantes dans un contexte scolaire.  C’est une période où ils se posent régulièrement des questions, ils veulent et cherchent des réponses, et ils découvrent avec plaisir que la curiosité intellectuelle peut être nourrie !

Je n’ai toujours pas assez de temps pour tout faire…  soupirs…  mais, franchement, mes priorités sont bien différentes maintenant.  J’accompagne mes enfants dans leur travail…  tout simplement.  Peu m’importe le temps que ça prendra, on terminera ces manuels un jour ou l’autre !  J’avance…  j’avance…   en gardant en tête que ce n’est pas moi qui avance mais bien «eux» ce qui entraîne une atmosphère fort différente en classe.

Je l’avoue, j’ai eu beaucoup de misère à lâcher prise…  et je dois me retenir par moment.  Comme je suis une hyperactive, j’ai tendance à pousser tout le monde autour de moi pour qu’ils me suivent.  J’ai toujours l’impression que les autres prennent une éternité à réfléchir, à comprendre ou à exécuter les choses.

C’est en accompagnant d’autres enfants que j’ai réalisé à quel point certains ont besoin de cette éternité, justement, pour bien comprendre.  Malheureusement, le programme, à partir de secondaire 3, n’est pas fait pour un élève qui prend son temps !  Il faut donc réfléchir longuement sur la pertinence de certaines choses à faire pour choisir une route acceptable et mieux adaptée.

Dans notre classe demain matin :

 

Période 1 :  Dictée (7:00)

  1. Secondaire 1 : ce / se / ceux (p.23)
  2. Secondaire 3 : Tout / tous (p.84)

Période 2 : Grammaire/conjugaison (7:15-7:45)

Je me promène dans plusieurs manuels pour travailler, ou retravailler, ce que je juge nécessaire pour l’instant.  D’ailleurs, dès que je repère une difficulté particulière à l’écrit, je travaille cette notion dès le lendemain ou les jours suivants.  Je m’assure de sa compréhension «réelle» au fur et à mesure que nous avançons.  Je vois de très bons résultats depuis que je travaille de cette manière.  Je regroupe aussi, chaque fois que cela est possible, les deux enfants puisque plusieurs notions à travailler ou retravailler sont identiques pour les deux niveaux.

Cette semaine, on se concentre sur de la conjugaison : imparfait et plus-que-parfait.  (avec le plus-que-parfait, on revoit les participes passés avec avoir).


Période 3 : Français (Travail sur le texte ou écriture) (7:45 – 8:45)

Je m’étais bien dit que je n’utiliserais qu’un seul manuel cette année…  mais…  c’est loin d’être facile.

Que voulez-vous, j’aime la liberté que me donne la promenade d’un manuel à un autre !  Comme mon fils aimait particulièrement mes choix de textes, il me demande souvent de revenir « comme avant ».

Cette semaine, pour Halloween, j’ai décidé de respecter son désir en proposant deux textes n’appartenant pas à son manuel de travail de base.

J’ai bien peur d’ouvrir une porte qu’il sera difficile de refermer ensuite.

Nos textes du jour :

  1. Secondaire 1 : L’anniversaire d’antan
  2. Secondaire 3 :  Projet d’écriture.

 


8:45 à 9:05  – petite pause collation


Période 4 : Mathématique (9:05 – 10:15)

J’aime particulièrement ce cahier de CEC.   Franchement, j’aurais dû y penser pour mon troisième.  Il est moins intense que «Point de Mire» ce qui me donne pas mal plus de temps pour approfondir «vraiment» les notions avec lui.  Si l’année se poursuit ainsi jusqu’à la fin, ce sera franchement extraordinaire puisque toutes les notions seront probablement assimilées correctement !

Je suis toujours déçue de voir les programmes passer rapidement sur les notions et ne proposer que quelques exercices réels pour en comprendre la façon de faire.  On a toujours l’impression de survoler la matière au lieu de s’y attarder suffisamment longtemps pour comprendre ce que l’on fait.  En utilisant un cahier plus simple, je me donne la possibilité de faire des ateliers, des activités de manipulation, un peu de recherche, etc.  On prend le temps…  vraiment le temps…  de faire les choses.  De plus, j’ai le temps de revenir sur la matière déjà vue !

Secondaire 1 : Une courte situation-problème trouvée sur le net : Un voyage à Disney

Décidément, c’est une année d’ajustement chez nous.  J’ai abandonné le cahier «Point de Mire» pour mon fils 3.  J’ai décidé de reprendre un programme que j’avais utilisé avec mes deux plus vieux : Intersection de Graficor

Je garde mon cahier «Point de Mire » pour quelques exercices supplémentaires quand j’en sens le besoin.

Pour le moment, j’ai l’impression de revenir dans mes bons vieux souliers.  Ici encore, on sent qu’on installe les notions au lieu de courir pour faire une multitude d’exercices sans trop comprendre ce que l’on fait.  Comme c’est une année particulièrement importante, j’aime sentir que mon fils maîtrise ce qu’il fait.

Demain, une situation-problème pour lui aussi : La fonte graphique ( p.51)


Période 5 (10:15 – 11:15)

Géographie pour mon fils de secondaire 1

Nous avons pratiquement terminé ce premier cahier.  Cette semaine, je lui propose de faire le projet suggéré par le programme : un diaporama sur une métropole, de son choix, dans le monde.

Ce diaporama doit démontrer que cette ville choisie est une métropole et expliquer un enjeu auquel cette métropole doit faire face.

Ce petit projet prendra plus qu’un 60 minutes de travail alors, il devra trouver du temps pour le terminer. ( J’utilise souvent ce genre de travail pour lui apprendre à gérer son temps d’une façon autonome )

Histoire pour mon fils de secondaire 3

Nous avons passé plusieurs semaines en sciences, maintenant on rattrape notre retard en histoire depuis la semaine passée.  Il a pratiquement terminé sa première séquence de travail sur les premiers occupants.

Voici un petit document pour réviser ce premier dossier.

Révision_module 1


Période 6 : Anglais (11:15 – …)

On travaille dans plusieurs cahiers ou manuels chez nous.

Demain c’est dans ceux-ci :

 

 

 

  1. Secondaire 1 : Lecture : Samuel de Champlain + questions  (p.14 – 15)
  2. Secondaire 2 : Grammar : Simple Past Tense.

Une revue que nous apprécions chez nous.

Ils doivent me lire une histoire (au choix) de cette revue cette semaine.

 


Période 7 : projet personnel (13:00 – …)

Je leur demande de travailler sur un petit projet personnel.

  1. Secondaire 1 : Cette semaine, il explore un métier : l’ébénisterie.
  2. Secondaire 2 : On verra demain…  présentement, il y pense.

Ce petit projet, peu importe à quoi il consiste, n’est là que pour leur donner le goût de s’investir un peu, de chercher, de découvrir, etc.  Ça peut être n’importe quoi !


Période 8 : lecture obligatoire

Secondaire 1 : Il lit présentement :

Cette lecture est accompagné d’un travail écrit qui varie d’une lecture à une autre.  Dans ce cas-ci, il s’agit d’un questionnaire de lecture et de la création d’une affiche de film ( à la fin ).  Pour le moment, il est à mi-parcours.

 

Secondaire 3 :

Il débute cette semaine.  Demain, on découvre la couverture, la quatrième, etc.

Ce roman sera accompagné d’un travail.