Saé au primaire


Un site à découvrir…

Les ressources de madame Nancy

Publicités

La soif ( texte 4e année-CM1)


La soif

L’aviateur Saint-Exupéry et son mécanicien Prévot sont tombés dans le Sahara.  Ils ont dû abandonner leur avion pour tâcher de traverser le désert.  Ils meurent de soif et ont perdu tout espoir, quand, par miracle, ils aperçoivent un Arabe, un bédoin.)

Nous sommes deux à tendre les bras vers ce Bédouin.  Nous sommes deux à user vers lui tout le souffle de nos poitrines.  Nous sommes deux à rire de bonheur!…

Mais nos voix ne portent pas à trente mètres.  Nos cordes vocales sont déjà sèches.  Nous nous parlions tout bas l’un à l’autre, et nous ne l’avions même pas remarqué!

Mais ce Bédouin et son chameau, qui viennent de se démasquer de derrière le tertre, voilà que lentement, lentement, ils s’éloignent.  Peut-être cet homme est-il seul.  Un démon cruel nous l’a montré et le retire…

Et nous ne pourrions plus courir!

Un autre Arabe apparaît de profil sur la dune.  Nous hurlons, mais tout bas.  Alors, nous agitons les bras et nous avons l’impression de remplir le ciel de signaux immenses.  Mais ce Bédouin regarde toujours vers la droite…

Et voici que, sans hâte, il a amorcé un quart de tour.  À la seconde même où il se présentera de face, tout sera accompli.  À la seconde même où il regardera vers nous, il aura déjà effacé en nous la soif, la mort et les mirages.  Il a amorcé un quart de tour qui, déjà, change le monde.  Par un mouvement de son seul buste, par la promenade de son seul regard, il crée la vie, et il me paraît semblable à un dieu…

C’est un miracle…  Il marche vers nous sur le sable, comme un dieu sur la mer…

L’Arabe nous a simplement regardés.  Il a pressé, des mains, sur nos épaules, et nous lui avons obéi. Nous nous sommes étendus.  Il n’y a plus ici ni races, ni langages, ni divisions…  Il y a ce nomade pauvre qui a posé sur nos épaules des mains d’archange.

Nous avons attendu, le front dans le sable.  Et maintenant, nous buvons à plat ventre, la tête dans la bassine, comme des veaux.  Le Bédouin s’en effraie et nous oblige, à chaque instant, à nous interrompre.   Mais dès qu’il nous lâche, nous replongeons tout notre visage dans l’eau.

L’eau!

Eau, tu n’as ni goût, ni couleur, ni arôme, on ne peut pas te définir, on te goûte, sans te connaître. Tu n’es pas nécessaire à la vie tu es la vie. Tu nous pénètres d’un plaisir qui ne s’explique point par les sens.  Avec toi rentrent en nous tous les pouvoirs auxquels nous avions renoncé.  Par ta grâce, s’ouvrent en nous toutes les sources taries de notre cœur.

Tu es la plus grande richesse qui soit au monde, et tu es aussi la plus délicate, toi si pure au ventre de la terre.  On peut mourir sur une source d’eau magnésienne.  On peut mourir à deux pas d’un lac d’eau salée.  On peut mourir malgré deux litres de rosée qui retiennent en suspens quelques sels.  Tu n’acceptes point de mélange, tu ne supportes point d’altération, tu es une ombrageuse divinité…

Mais tu répands en nous un bonheur infiniment simple.

A. de Saint-Exupéry «Terre des hommes»

Oralement puis à l’écrit : Travail sur le texte :  verbes d’action/verbes de situation

  1. Combien y a-t-il de paragraphes dans ce texte?
  2. Que font les deux aviateurs, dans le paragraphe 1?
  3. Que fait le Bédoin, sur son chameau, au paragraphe 3?
  4. Que font les deux aviateurs au paragraphe 5?
  5. Que fait le Bédoin au paragraphe 6?
  6. Que fait-il au paragraphe 8?  que font les deux aviateurs?
  7. Que font-ils au paragraphe 9?
  8. À qui s’adresse l’auteur aux paragraphes 11 et 12?  pourquoi parle-t-il avec tant d’émotion?
  9. Relevez les emplois du verbe être dans ces deux paragraphes.

 

À l’écrit : Compte-rendu de lecture :

  1. Compose deux paragraphes pour raconter la terrible aventure de Saint-Exupéry et de son mécanicien Prévot.
  2. Quelles émotions ont ressenties successivement les deux hommes?  qu’à dû penser le Bédoin?
  3. Trouves-tu que les deux aviateurs ont eu du courage?  Qu’aurais-tu fait à leur place.

L.Geslin  « Méthode de composition française II – les éléments du style » 1959

*************************

Ce travail nous occupera une bonne partie de la semaine.

1) première lecture du texte seul.

2) lecture avec moi / prononciation / compréhension mot par mot, phrase par phrase, paragraphe par paragraphe…  bref une compréhension parfaite!

3) Questions à l’écrit cette semaine.  Je n’en demande pas souvent…  une fois de temps en temps seulement.  J’exige la réponse bien formulée oralement, mais cette fois, je lui demande de me l’écrire ensuite.

4) Rédaction…  un travail qui lui demandera au moins 2-3 périodes de travail selon moi 😉

Si cela vous intéresse, voici mon document de travail :

Mars 2015_la soif

Notre thème de la semaine : la famille


Voici le travail que je compte faire cette semaine avec mes deux derniers.  J’ignore si j’aurai réellement le temps de tout faire, mais…  on verra 😉

 

******Dictées préparées******

4e année :

Dans ma famille je vois : des parents, un époux, une épouse, des enfants, des gendres, des brus,  des grands-mères, des grands-pères, des petits-enfants, des oncles, des tantes, des nièces, des neveux, des cousins, des cousines, des pères, des mères, des enfants, des fils, des filles, des frères et des sœurs.

6e année :

Le père, la mère, les frères et les sœurs composent une famille. Tous s’aiment et travaillent: les uns se rendent à l’atelier, les autres secondent le père qui laboure les champs; les sœurs sont auprès de leur mère et les plus jeunes ne manquent jamais l’école.  À midi, tout le monde se groupe autour de la table commune. Après un peu de repos, chacun retourne à son travail. Le soir, on rentre au logis; on est heureux de se revoir après avoir bien travaillé, de prendre en commun le repas du soir et de veiller autour du foyer domestique. Si quelqu’un souffre, on le soigne, on le console; s’il a mérité un reproche, on l’engage à se corriger, et on l’encourage à mieux faire: si un membre apporte la joie au foyer, tous la partagent et le félicitent. Heureuse famille!

*** source : vieux manuel de dictées graduées.

******Avant d’écrire… apprenez à penser******

Lundi : Ajouter deux noms qui conviennent aux adjectifs suivants : blanc, noir, rouge, vert, fort, grand, petit, féroce, mou, dur, rond. ( ex : du papier blanc, du linge blanc- une robe noire, un tableau noir – etc.)

Mardi : Avec les noms suivants former des adjectifs et les mettre au féminin : joie, danger, honte, peur, doute, courage, harmonie, paresse. ( joie – joyeux- joyeuse )

Mercredi : Choisir 8 noms et ajouter un adjectif à chacun. ( main, une douce main )

Jeudi : Fais des phrases contenant les adjectifs suivants précédés du mot «plus »: grand, dur, léger, noir, vieux. ( Mon frère aîné est le plus grand de la famille. )

Vendredi : Fais des phrases contenant les adjectifs suivants précédés du mot «moins»: vif, rapide, dur, profond, haut, pesant.

******Travail sur le texte ******

4e année : Le grand-père et le petit-fils

6e année : Le grand-père et l’enfant

 

******Vocabulaire******

4e et 6e année : semaine 1

 

**Poésie à mémoriser (ou exercice de lecture à haute voix )**

La grand-mère de Victor Hugo

 

**Lecture supplémentaire et oeuvre musicale à découvrir**

Le roi des Aulnes

Les deux ont un roman en route : mon fils de 4e année : «Tistou les pouces verts » qu’il termine cette semaine et mon fils de 6e : «Le Petit Prince» qui avance tranquillement puisque je le travaille à fond celui-là!

****** Écriture de la semaine******

1- VOCABULAIRE. Trouver le plus d’idées possible se rapportant à l’idée générale exprimée par le mot famille. ( Je les fais travailler ensemble même si un est en 4e et l’autre en 6e année )

2- Écriture dirigée : Ma dernière conversation avec mon grand-père – Où était-ce? Quand était-ce ? Dans quelle circonstance? Te souviens-tu du sujet de la conversation?  Résume en quelques mots celle-ci.

3- Mon fils de 4e année : Mon grand-père  /  Mon fils de 6e année : Ce que c’est qu’un père.

 

******Je suis fier de bien parler******

Le givre

 

******Étude de la langue******

4e année :

  • Le pronom personnel ( qui remplace le nom en indiquant la personne du verbe )
  • Le conditionnel présent : verbes avoir / être / -er / -ir
  • Orthographe : Mais / mes
  • On revient sur : Les adjectifs attributs et adjectifs qualificatifs

***probablement sur deux semaines.

6e année :

Grosse révision sur les dernières semaines : les compléments / pronoms / participes présents et passés / présent / futur simple / imparfait / subjonctif / préposition.

***probablement sur deux semaines.

 

******Mathématique et anglais******

Chacun fait son programme.

 

******Culture générale / sciences******

Dénominations des liens de parentés

Ce n’est pas toujours simple, pour de jeunes enfants, de se souvenir qui est un aïeul, un cousin, une belle-soeur, etc. par rapport à soi.

Voici un document qui fait le tour : LiensParente

Les âges de la vie :

Nous réaliserons une fiche-résumé sur les 6 périodes.  On colle une image et on note quelques informations sur la période.  0-2 ans / 2-6 ans / 6-11 ans / 12-18 ans / 18-70 ans / 70-… ans

Généalogie : 

On découvre ce qu’est cette science:

    La généalogie est la science qui a pour objet la recherche de l’origine et de la filiation des personnes et des familles.

******Artiste-oeuvre de la semaine******

Sir William Pepperrell and His Family  de John Singleton Copley, 1778

****** Géographie ******

On poursuit notre exploration du Canada.

Après les continents, les océans, l’Amérique du nord, on explore le Canada.  Nous avons vu ses armoiries, sa devise, son animal, sa plante, son drapeau et nous avons même mémorisé l’hymne nationale!  hihihihi

Présentement, on mémorise le nom des provinces, on les découvre et on note quelques faits sur chacune .  Cette semaine Colombie-Britannique.

Bibliothèque et archives du Canada : CLIQUER ICI

****** Histoire ******

Nous lisons à haute voix : « Jacques Cartier » de Claire Ubac que j’aime beaucoup.

Cette semaine?  je ne crois pas avoir le temps de faire autre chose.  On verra.

****** Carnet nature ******

Les mammifères.  Nous avons étudié plusieurs fois les mammifères.

Cette semaine, nous comparons la forme de la tête de plusieurs mammifères : chat ( globuleuse ), musaraigne-boeuf-cheval… ( allongée ), orang-outang ( face plate )…  on observe le nez de plusieurs qui offrent un caractère particulier : groin du cochon, petit trompe du tapir, trompe de l’éléphant…  On regarde le tronc…  et pour finir les membres ( digitigrade ou plantigrade )

Si on a le temps on fera une étude comparative entre deux mammifères.

 

Bon….  ma semaine devrait ressembler à ça.  J’ignore si nous ferons plus ou moins..  il y a tellement de facteurs qui influencent notre quotidien!

Bonne semaine.

Situation d’écriture CM1-4e année


Voici quelques projets d’écriture que mon fils-4 fera cette semaine.

1 –  Mon chat :

Quelle couleur est le poil de ton chat?  La forme de sa tête?  Comment sont ses oreilles?  Dis ce que ses yeux ont de particulier?   L’as-tu observé quand il baille?  Qu’as-tu vu?  Par quoi ses pattes se terminent-elles?  Comment est sa queue?  L’aimes-tu?  Pourquoi.

*** source : «Du vocabulaire à la composition»

 

2 –  Construire des phrases à partir de questions ou de mots

 

3 –  Le menuisier

Écrire un court paragraphe de 3-4 phrases.

*** source : « Mon livre de français 4e »

Si cela vous intéresse :

février_ rédaction de la semaine

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑