Publié dans Tout ce qui n'a pas été classé encore....

Journal quotidien


Une autre semaine qui débute ce matin.

Comme nous travaillons en classe-maison depuis longtemps, mes enfants connaissent la routine et sont conscients de mes attentes envers eux.  Je n’ai pas grand chose à vous raconter puisque mes enfants, devenus plus grands, travaillent sans difficultés maintenant.  C’est l’avantage de les voir grandir !

Cette année, nous éliminons les projets farfelus, les recherches, etc. Nous nous concentrons sur les matières à voir.  Mes enfants sont maintenant en mesure de créer ou d’explorer des passions à l’extérieur du temps de classe.

En classe, on travaille les matières à voir, à l’extérieur de la classe, on s’amuse, on grandit, on explore, on découvre, …  bref on ne travaille tout simplement pas les mêmes choses.  De toute façon, plus le niveau scolaire augmente, plus le travail demandé devient exigeant et le temps disponible pour apprendre, lui, ne devient pas plus grand.  On manque de temps.

Dans notre classe aujourd’hui…

Secondaire 1

  • Dictée
  • Orthographe : Les noms en y, ill
  • Français : lecture «Je parle loup ! »
  • Écriture : Pour faire suite à la lecture : Raconter un jeu entre la jeune fille et le loup.
  • Mathématique : Estimer et arrondir
  • Histoire : La vie des nomades au Paléolithique
  • Anglais : Grammar (prepositions) + lecture.
  • Arts plastiques : il doit terminer, dans ses temps libres, son projet d’arts.
  • Lecture : il doit terminer son roman à l’étude cette semaine.

Secondaire 3

  • Dictée
  • Orthographe : Les consonnes doubles
  • Français : lecture «L’herbe bleue » + analyse
  • Mathématique : La loi des exposants
  • Histoire : Les croyances et les rites des autochtones
  • Science :  on termine la séquence de la semaine dernière
  • Anglais : grammar (adverbs)
  • Lecture : il doit terminer son roman à l’étude cette semaine.

Bonne journée à vous !

Publicités
Publié dans Tout ce qui n'a pas été classé encore....

Le chant des partisans (texte)


Voici un de nos textes à l’étude cette semaine.

Maurice Druon et son oncle Joseph Kessel sont deux écrivains qui s’engagèrent dans la Résistance pendant la Seconde Guerre mondiale.  Tous deux furent correspondants de guerre pendant l’Occupation et c’est ensemble qu’ils composèrent, en 1943 à Londres, « Le chant des partisans », qui devait devenir l’hymne de la Résistance.

Le chant des partisans

Ami, entends-tu le vol noir du corbeau sur nos plaines?
Ami, entends-tu les cris sourds du pays qu’on enchaîne?
Ohé! Partisans, ouvriers et paysans, c’est l’alarme.
Ce soir, l’ennemi connaîtra le prix du sang et des larmes.

Montez de la mine, descendez des collines, camarades!
Sortez de la paille les fusils, la mitraille, les grenades.
Ohé! Les tueurs à la balle et au couteau, tirez vite!
Ohé! Saboteur, attention à ton fardeau : dynamite!

C’est nous qui brisons les barreaux des prisons pour nos frères!
La haine à nos trousses et la faim qui nous pousse, la misère!
Il est des pays où les gens aux creux des lits font des rêves!
Ici, nous vois-tu, nous on marche et nous on tue, nous on crève.

Ici chacun sait, ce qu’il veut, ce qu’il fait, quand il passe.
Ami, si tu tombes, un ami sort de l’ombre à ta place.
Demain du sang noir sèchera au grand soleil sur les routes.
Chantez, compagnons, dans la nuit la liberté vous écoute.

Ami, entends-tu ces cris sourds du pays qu’on enchaîne?
Ami, entends-tu le vol noir des corbeaux sur nos plaines?
Oh oh oh oh oh oh oh oh oh oh oh oh oh oh oh oh…

Paroles de Maurice Druon et Joseph Kessel (1943)