Publié dans Planification, Romans à l'étude

Parce qu’il faut bien se décider…


Je ne change pas ce qui fonctionne chez nous, pourquoi le ferais-je ?  Je vais donc travailler en classe quelques romans tout au long de l’année scolaire.

Petit changement à noter, je vais proposer quelques romans à lire obligatoirement mais qui ne seront pas travaillés.  Comme mon programme de français est toujours très lourd, je veux alléger le travail de lecture pour garder du temps pour les autres matières.

Voici les romans qui seront travaillés en classe ( Raphaël en secondaire 4 ) :

Résumé
Paysans rusés, fermiers misérables, chasseurs bons vivants… À travers cette galerie de personnages solidement campés, ces contes du terroir normand disent un réel saisissant d’humanité, en mêlant tous les registres, du comique au burlesque, en passant par le drame et la tragédie. Et si Maupassant épingle au passage lâcheté, bêtise, cruauté ou avarice, c’est pour donner à voir tous les aspects de la vie, mais sans visée moralisatrice ou jugement de valeur.
—————————————————————
Résumé :
Odette Toulemonde, la quarantaine, maladroite, n’a rien pour être heureuse. Pourtant, elle nage en plein bonheur, ce qui n’est pas le cas de Balthazar Balsan, écrivain parisien à succès. Odette rêve de remercier cet homme, responsable de son bonheur.
—————————————————————
Résumé :
Un recueil de nouvelles dans lesquelles se retrouvent tous les grands thèmes de l’imaginaire de D. Buzzati.

—————————————————————
Résumé :
La jeune Camille Fauque a quitté sa famille bourgeoise pour vivre de son côté. Pour l’instant, elle habite une chambre de bonne et arrive à survivre en faisant des ménages. C’est dans le hall de son immeuble qu’elle fait la connaissance de Philibert, un aristocrate bègue qui vit dans un immense appartement familial en colocation avec Franck, un jeune cuisinier. Un soir d’hiver, Philibert rend visite à la charmante Camille, victime d’une forte grippe.
—————————————————————
Résumé :
Au XVIIIe siècle naît Jean-Baptiste Grenouille. Enfant abandonné, difforme et rejeté, condamné à effectuer les tâches que les autres refusent, il possède un don unique : il perçoit toutes les odeurs du monde, celles que nul autre ne peut sentir, pas même les animaux.
—————————————————————
Résumé :

Les enfants réagissent au monde des adultes plus qu’on ne le croit. Ils accumulent les renseignements venant de leur part, puis les ordonnent pour la compréhension du monde dans lequel ils vivent. Dans ce contexte, le mensonge apparaît pire qu’un crime. Rien de plus faux l’adage qui dit :  » C’est juste un enfant.  » Dans Ce n’est pas moi, je le jure, Bruno Hébert en fournit une preuve éloquente.

—————————————————————

Des lectures (imposées) mais qui ne seront probablement pas travaillées en classe ( Bon…  mon choix n’est pas encore définitif, je verrai… ) :

Résumé :

 » Philosophie  » ? Un mot qui fait souvent peur. On imagine des questions compliquées, des livres dont on ne comprend même pas le titre, un vocabulaire énigmatique. Ce ne serait pas une activité pour tout le monde. On se trompe, en croyant cela. Car tout le monde s’interroge sur le sens de la vie, sur la mort, la justice, la liberté… Chacun est capable de raisonner, d’organiser ses idées. C’est d’ailleurs tout ce qu’il faut : des questions, et de la méthode. La philosophie n’est donc pas un casse-tête, mais une activité qu’on peut pratiquer comme la musique ou le sport : en débutant, en amateur ou en professionnel. L’essentiel est de bien commencer…

—————————————————————

Résumé :

Un certain 21 juin eut lieu en Angleterre la révolte des animaux.
Les cochons dirigent le nouveau régime. Snowball et Napoléon, cochons en chef, affichent un règlement :  » Tout ce qui est sur deux jambes est un ennemi. Tout ce qui est sur quatre jambes ou possède des ailes est un ami. Aucun animal ne portera de vêtements. Aucun animal ne dormira dans un lit. Aucun animal ne boira d’alcool. Aucun animal ne tuera un autre animal. Tous les animaux son égaux.  » Le temps passe.
La pluie efface les commandements. L’âne, un cynique, arrive encore à déchiffrer :  » Tous les animaux sont égaux, mais (il semble que cela ait été rajouté) il y en a qui le sont plus que d’autres. « 

—————————————————————

À suivre…

Publicités