Publié dans Mathématique, Un outils pour la classe

Planification mathématique (sec.2)


Mon fils de secondaire 2 travaillera avec ce cahier à la prochaine rentrée.

Je n’ai jamais travaillé avec ce programme mais il me rappelle un programme que j’aime particulièrement (Intersection de Chenelière Éducation).  Les leçons sont courtes, bien faites et j’aime beaucoup les petites capsules « astuces » qui ajoutent des précisions à ne pas oublier pendant le travail.

Pourquoi faire une planification quotidienne? 

Il est vraiment difficile de « réellement » planifier correctement un programme de mathématique puisque j’ignore le temps que mon fils prendra pour maîtriser les notions.  Malgré le côté imprévisible du travail quotidien, j’aime bien l’idée de tracer un portrait réaliste du travail à faire pour passer à travers le programme entier.  Ainsi, je m’assure que nous finirons à temps et notre avance, si cela se présente, me permettra d’ajouter des compléments pendant l’année.

Comme je connais vraiment bien le programme du secondaire en maths, je sais déjà les notions à voir en secondaire 2 qui serviront de base pour les autres niveaux :  je vais donc porter une grande attention à toutes ces notions !  Planifier me donne l’occasion de prévoir suffisamment de temps pour préparer, installer et revoir les notions.

– – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – –

Voici la planification du cahier : Planification_Sommets secondaire 2

– – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – –

Cette planification n’est pas totalement complète puisque les évaluations de fin d’étape ne sont pas là, pas plus d’ailleurs que les exercices supplémentaires proposés par le programme.  Je n’ai placé que le minimum : le cahier.  Comme toujours, je complète ma planification de base au fil des semaines qui passent et des difficultés rencontrées.

Ah oui…  une chose importante, nous travaillons tous les jours en mathématique pendant 75 min.  C’est d’ailleurs pour ça que nous réussissons à terminer à temps à la fin de l’année avec une période de révision en plus.

Nous poursuivrons, cette année encore, une grille-horaire de 18 cycles de 9 jours pour l’année (162 jours).  Généralement, nous travaillons autour de 170 jours mais je ne suis pas contre l’idée de travailler plus si cela est nécessaire.  En fait, présentement, nous travaillons certaines choses même l’été !  Apprendre se fait tout le temps, non ?

 

Publicités
Publié dans Un outils pour la classe

Je réponds / épreuve de français


« Ma fille fera l’examen du ministère en français au printemps, quel outil conseillerais-tu pour la grammaire pendant son évaluation ? »

——————————–

C’est très « personnel » comme réponse puisque ça dépend de ce qu’elle utilise en classe pour travailler.

Comme je devine qu’elle utilise majoritairement des manuels québécois, l’utilisation d’un petit cahier de référence comme celui-ci peut être vraiment intéressant puisque toutes les règles s’y retrouvent.  Il a l’avantage d’être suffisamment complet pour remplir le rôle qu’il doit remplir lors d’un examen.

Par contre, il devient intéressant, à mon avis, si on a réellement pris l’habitude de l’utiliser régulièrement.  Un outil est merveilleux lorsqu’on l’utilise souvent, sinon, il ne sert à rien.  Il faut que l’habitude soit là…   Il faut être en mesure de chercher rapidement la règle ou la conjugaison que nous avons besoin d’utiliser.

Un bon dictionnaire, le manuel de grammaire qu’elle utilise régulièrement, un Bescherelle pour la conjugaison…  finalement, tous les outils qu’elle utilise régulièrement pour travailler.  Il faut avoir autour de soi les outils de référence que nous connaissons.

Publié dans Mathématique, Un outils pour la classe

Savoir choisir…


Lorsque nous arrivons à la fin du secondaire, l’élève doit choisir vers quel orientation il désire se diriger, mais au-delà d’un métier éventuel, il doit avant tout choisir vers quel programme de mathématique il se dirigera!

 

Pour les deux dernières années du 2e cycle du secondaire l’élève se dirige soit:

  • Séquence techno-sciences
  • Séquence Culture, société et technique
  • séquence sciences-naturelles

 

Pour mieux comprendre les trois options, vous pouvez consulter ces sites qui donnent une bonne vision de ces choix :

 

Dans notre cas…  mon plus vieux a déjà une bonne idée de sa direction universitaire :  il veut enseigner au secondaire, mais…  comme certains domaines de sciences l’intéressent aussi fortement…  nous prendrons la direction de « Techno-Sciences » qui correspond beaucoup plus à sa personnalité que « Sciences-naturelles » qui demande de jouer avec l’abstrait et les démonstrations…  tellement loin de l’univers concret de mon fils-1!!!