Publié dans Manuel scolaire, Manuels scolaires

Retour sur un manuel


Une mère me demande :

« Peux-tu nous parler de ton manuel de français « TEXTO » de Averbode que tu utilisais cette année ? »

——————————

Effectivement, j’ai utilisé cette année les deux manuels «TEXTO» (secondaire 1 et 3).

Je les utilise toujours puisque notre programme n’est pas terminé.

Ils sont ce que j’avais figuré qu’ils seraient : à mi-chemin entre un manuel de français du Québec ou de l’Europe.  Je ne suis pas déçue, au contraire, je compte même utiliser la suite l’an prochain.

—— Points positifs ——

Choix des textes :

Naturellement, j’aime qu’on propose plus que des textes insignifiants parlant de jeux vidéo ou de sports.  J’aime que les lectures apportent un petit défi !

Avec ces manuels, on nage dans la littérature : Tolstoï, Colette, Molière, Voltaire, Daudet, Kipling, Tournier, Virgile, Perrault, Hugo, Rousseau, Gauthier, Hemingway, Montesquieu, Simenon, Conan-Doyle, etc…  Une belle sélection de textes qui ont su capter l’intérêt de mes gars malgré quelques sujets un peu repoussant pour de jeunes adolescents.

Étude d’une œuvre complète :

Pour chacune des séquences de travail, on propose un long…  très long… travail sur une œuvre complète.  J’avoue que certaines œuvres, au départ, m’apparaissaient être un choix assez étrange mais je suis assez surprise jusqu’à maintenant.

Situations d’écritures :

Je suis comblée !  Il y a pratiquement un sujet d’écriture pour chacun des textes et une section dédiée uniquement à l’écrit à la fin de chaque séquence de travail.

Quelques exemples :

Sujet secondaire 3: « On étouffe l’esprit des enfants sous un amas de connaissances inutiles » (Jeannot et Colin)  Pensez-vous que ce soit encore le cas aujourd’hui ?  Donnez votre avis en l’accompagnant d’exemples.

Sujet secondaire 1 : Choisissez un lieu particulier de votre entourage.  Écrivez une courte légende pour expliquer ce lieu ou le nom de ce lieu.

Dans le manuel de secondaire 3, on propose une section qu’on appelle « Le fil rouge : une tâche complexe.  Une page, pour chaque séquence, est consacrée à la création, composition et la rédaction d’un dossier d’année.  Fabuleuse idée !

 —— Points négatifs ——

Se le procurer !

Pas simple…  Il n’est pas disponible au Québec, pas disponible sur AMAZON non plus…  pas plus que sur leur site.  Il faut passer par un courriel envoyé à la maison d’éditions.

L’étude de la langue : Ce n’est pas vraiment un point « très » négatif mais l’étude de la langue est la section que j’aime moins.  Il y a beaucoup d’exercices, c’est vrai, mais le choix des exercices ne me plaît pas tellement.  J’utilise donc cette section en partie seulement.

Sérieusement, si on prend le temps de tout faire, même les exercices oraux proposés, l’année sera grandement occupée !

Bon, il y a mieux, certainement, mais ils me conviennent ces manuels.

Publicités
Publié dans Manuel scolaire, Manuels scolaires

Je reviens sur un manuel : Origines de CEC


Pour visionner un extrait Cliquer ici

 

Après avoir utilisé la presque totalité du premier cahier cette année avec mon fils-3, je peux dire qu’il vaut la peine d’être utilisé.  Enfin un manuel de science où on est absolument certain d’apprendre quelque chose.  Avouons-le, pour le début du secondaire, c’est rare 🙂

Il est facile d’utilisation…  même en autonomie.  Mon fils-3 pourrait travailler seul facilement…  mais je préfère lire la leçon avec lui pour «bonifier» les explications au besoin.  J’aime bien m’assurer de la compréhension de l’enfant avant le début du travail proposé.

Points négatifs?

  • Trop de questions à répondre pour si peu de matière.   C’est incroyable la quantité de questions à répondre…  c’est d’ailleurs souvent le cas avec des cahiers québécois.
  • Il faut y mettre du temps…  beaucoup de temps.  Pour passer au travers du programme, il faut y travailler régulièrement chaque semaine!

Points positifs?

  • On peut faire plusieurs laboratoires à la maison.
  • Le cahier est clair, bien imagé, explications précises.
  • Les exercices permettent de réviser les leçons mais aussi de réfléchir plus profondément sur le sujet.
  • Le guide-corrigé propose des évaluations, des questions de révisions,…

Ce n’est pas un cahier qui fera «aimer les sciences» mais qui permettra de bien préparer l’enfant pour la suite – si on prend le temps de bien faire la matière 😉

Ce n’est pas parfait…  mais suffisamment en tout cas pour que j’utilise la suite l’an prochain!! 😀