Publié dans Éthique et culture religieuse

Du ventre et des autres membres (Ésope)


Une courte fable pour introduire « la solidarité » en Éthique.

Le corps humain n’a pas toujours fonctionné à l’unisson comme il le fait aujourd’hui.  Il fut un temps où chacun de ses membres travaillait isolément.  Du coup, chacun avait son idée et la faisait connaître.  Un jour, les divers membres du corps humain se déclarèrent furieux de ce que leur labeur et tous leurs efforts servaient à nourrir Messire le Ventre, qui prenait ses aises entre tous en faisant honneur aux aliments qu’on lui servait.  Au bout du compte, les membres du corps humain se révoltèrent.  Les Mains refusèrent de porter les aliments à la Bouche, la Bouche refusa d’absorber toute nourriture et les Dents refusèrent de mastiquer quoi que ce soit.  Cependant, dans ses efforts furieux en vue d’affamer le Ventre, chaque membre du corps humain s’affaiblit, et de même le corps dans son entier.  Voyant cela, les membres prirent conscience que la tâche accomplie par le Ventre n’était pas négligeable, puisque la nourriture absorbée par celui-ci leur revenait sous la forme d’un sang riche les faisant croître et se fortifier.  En effet, une fois absorbée et digérée par le Ventre, la nourriture devenue sang, circulait dans les veines, en toute équité.

Ésope, « Le ventre et le corps humain », nouvelle traduction de Laura Gibbs.

Voici quelques questions pour réfléchir…

  1. Que reprochent au Ventre les membres du corps?
  2. Pourquoi le rôle du Ventre est-il méconnu ?
  3. Selon la fable, les membres du corps sont-ils libres d’agir comme ils l’entendent ?  Pourquoi ?
  4. les membres du corps sont-ils autonomes, tout en ayant un point de vue distinct ?  Justifie ta réponse.
  5. Que faut-il comprendre de cette fable ?  Son enseignement est-il valable ou non aujourd’hui ?
  6. Si tu transposais le sujet à notre société, quel groupe social le Ventre représenterait-il ?  Quels groupes seraient les autres membres du corps ?

Questions prises dans « Places publiques, manuel B » de Fides

 

Publicités