Journal quotidien


J’apprécie…

Le changement pour un horaire plus encadré est salutaire pour le moment  J’ai énormément de chance d’avoir de bons enfants qui acceptent de «bien vivre» avec les changements imposés par la vie.  Même avec une routine plus formelle, ils s’adaptent très bien.  Je croyais qu’ils rechigneraient un peu, mais non, ils acceptent ce retour en arrière positivement.

Je l’avoue, présentement, nous avons une façon de travailler très formelle.  Je souris quand je pense à certaines maisonnées qui font du unschooling…  ouf…  nous sommes loin de ça présentement ! ha!

Je souhaite…

Une journée employée à bien travailler et entourée de sourires.

Je souhaite revenir aux sources, à mon idée de base : prendre le temps d’apprendre. Peu importe qu’il ne reste pas suffisamment de temps pour tout faire, l’important sera fait lui.  N’est-ce pas ce qui compte ?

Dans notre classe ce matin…

Voici ce que j’ai prévu pour notre première journée de la semaine :

Secondaire 1

Histoire – 75 min. : 

  • La sédentarisation : Évaluation des connaissances.

Français – 75 min. :

  • Un extrait de «Michel Strogoff de Jules Verne» (lecture en autonomie et avec moi ensuite.  Nous travaillerons le vocabulaire et la compréhension réelle du texte).

Mathématique – 75 min.:

  • Une séquence de travail qui sera probablement très rapide : la moyenne.

Anglais  – 60 min. :

  • Il termine un exercice de grammaire.
  • Il travaille dans son cahier d’anglais (exercices d’introduction)
  • Il prépare une lecture (à lire en soirée avec son père)

Période de devoirs – lecture :

  • Lecture «imposée» :
  • Lecture de son roman (dernière semaine)
  • On verra lundi pour le reste.

 

Secondaire 3

Français :

  • Évaluation sur la nouvelle littéraire : partie lecture.

Histoire :

  • Il termine sa séquence débutée la semaine dernière. (Une première colonie)

Maths :

  • Il s’exerce sur les notions vues les derniers jours (fonction linéaire et variation inverse).

Science :

  • Il termine sa séquence de travail sur les propriétés physiques caractéristiques : masse volumique et solubilité.  Il ne reste que quelques exercices à faire.  Comme je désire faire un laboratoire cette semaine.  Nous allons peut-être prendre le temps de le lire dans cette première période de la semaine.

Période de devoirs et lecture :

  • Histoire : Il doit écouter deux vidéos sur Youtube : Épopée en Amérique épisode 1 et épisode 2
  • Science : Comme nous avons repris quelques sections du programme de sciences, je lui redonne ces vidéos à visionner.  J’ignore s’il les avait regardés.  Propriétés physiques caractéristiques.
  • Lecture de son roman à l’étude.  Il est en retard sur ma planification puisque le coquin lisait souvent autre chose pendant sa période de lecture ! Je l’ai pris en flagrant délit hier! hihihi  Je trouvais qu’il prenait du temps pour lire un aussi petit roman !!!!!

 

Publicités

Le dernier esprit (roman)


Si vous êtes comme moi et vous appréciez Noël au point de proposer des lectures sur ce thème, vous avez été séduite par la couverture de celui-ci j’imagine :

 

Résultats de recherche d'images pour « le dernier esprit »

L’hiver resserre son étreinte glaciale sur Londres. Sam est gelé et il est affamé. Lorsqu’il demande de l’argent à un homme riche, Ebenezer Scrooge, il reçoit un refus brutal. Sam est rempli d’une rage violente et il jure de tuer cet homme égoïste. Plus tard, blotti dans un cimetière pour se réchauffer, Sam voit s’approcher la silhouette fantomatique d’un homme. Le fantôme prévient Sam de l’avenir terrible qui l’attend s’il choisit la voie de l’assassinat. Sam entreprend un voyage mené par des esprits terrifiants à travers le passé, le présent et le futur. Après quoi il doit choisir de prendre ou non la vie de Scrooge – et décider ainsi de son propre destin.

C’est un «Scrooge» revisité… et comme les miens ont déjà lu le roman de Dickens je me suis dit qu’ils apprécieraient celui-ci.  Je n’ai pris que deux heures pour le lire et je ne suis pas déçue !  J’avais peur au départ qu’une «revisite» soit décevante mais ce ne fut pas le cas.

On mentionne 10+ ans mais, selon moi, il conviendrait davantage pour un 12+ans.

Nouvelle fantaisiste


Pour conclure notre séquence sur la nouvelle littéraire, j’ai décidé de proposer d’écrire une nouvelle un peu fantaisiste. Naturellement, le travail demandé, lui, concerne davantage une nouvelle contemporaine et réaliste mais pourquoi ne pas profiter de Noël qui arrive bientôt ?

Pour stimuler un cerveau qui n’arrive pas toujours à écrire rapidement sur un sujet d’invention, je lui propose des images qui ne sont pas dans le bon ordre pour créer une nouvelle plutôt fantaisiste.

Cliquez ici

À partir de cette série d’images, je lui demande de m’écrire une courte nouvelle fantaisiste (400-500 mots) qui se terminera par une chute.

————

 

 

 

Je réponds/faire peu de choses…


Je réponds : «On dirait que tu travailles pas beaucoup d’affaire maintenant.  Tu travaillais pas plus que ça avant ?»

———

Je me questionne un peu sur la pertinence d’une telle question…  mais comme il m’arrive de me dire la même chose que vous à l’occasion…

Bin oui, il m’arrive, à moi aussi, de trouver que nous ne travaillons pas suffisamment.  Il m’arrive de me lever un matin et rager intérieurement du peu de travail que nous accomplissons quotidiennement.

Pourtant, je vous l’assure, je ne peux pas exiger davantage de mes deux garçons présentement. Il travaille un bon 5-6 heures tous les jours et davantage si je compte la musique et les lectures supplémentaires.  De plus, malgré la période de l’adolescence et le désir de dormir davantage, ils commencent la classe dès 7:00 le matin pour que nous soyons «presque totalement» libres en après-midi.  Ce sacrifice, ils le font pour moi car j’ai besoin de temps en après-midi pour accompagner d’autres jeunes en mathématique.

Nous faisons, selon vous, peu de choses…  hum…

Effectivement, pour certains, nous faisons peu de matière chaque jour.  Comme je parle beaucoup et que j’ajoute beaucoup d’informations au fil de nos matières, le temps file et peu d’exercices «concrets» semblent, effectivement, être faits.

Ce n’est, en fait, qu’une partie de la réalité puisque nous avons travaillé intensément pendant toute la période de travail !

Lorsque je donne ma routine du jour sur une publication, je ne vous donne pas les recherches que nous avons faites, le travail qui accompagnent une leçon, les opérations supplémentaires que j’ai demandées, le verbe conjugué au tableau, les mots cherchés dans le dictionnaire, le pays exploré, la longue introduction en histoire, etc.  Je ne donne que les matières, sèchement.

Prenons, par exemple, la leçon de science d’hier (mon dernier).  Nous avons tellement exploré «autour» de la matière à couvrir qu’il n’a réussi à faire que quelques numéros mais, franchement, il a appris 6 fois plus que ce qu’il avait à apprendre dans son cahier de travail !

Alors, oui, effectivement…  nous semblons faire peu de choses présentement mais c’est loin d’être le cas !

———

Journal quotidien


J’ai promis à une mère de mettre mes planifications pendant quelques temps.  Voici notre matinée.

J’ai dû ralentir le rythme ce matin puisque j’ai eu à me déplacer à deux reprises pour mon fils au CEGEP.  J’ai donc perdu 90 minutes!


Secondaire 1

Histoire – Chrono de Chenelières :

  • L’individu et la société p.33-35 (non terminé)

Géographie – Géo à la carte :

  • Fascicule «Territoire agricole» : Les territoires agricoles dans le monde p.6-9

Français :

Anglais : 

On révise…

  • Subject pronouns
  • Adjectives

Période de devoirs ou lecture :

  • Lecture du roman à l’étude
  • Lecture d’un texte en anglais

 

Secondaire 3

Science  – Systèmes de CEC : 

  • On termine ce que nous avions commencé sur le calcul de concentration (p.53-54)
  • Quelques exercices supplémentaires pour solidifier.

Français :

  • Dictées de deux phrases.
  • Analyse d’une phrase (classe de mots et fonctions)
  • Lecture d’une nouvelle «La autobùs»

Histoire – Le Québec en deux temps ERPI :

  • Une première colonie p.55-59 (non terminé)

Anglais :

  • Grammar : Imperative

Période de devoirs ou lecture :

  • Lecture du roman à l’étude
  • Lecture d’un texte en anglais

Disons que les nombreux déplacements (pour mon fils au CEGEP) ne favorisent pas tellement une belle période de travail pour mes deux enfants encore à la maison.

Eux ?  Voyons, ils ne s’en plaignent pas.

Heureusement que ce n’est pas ainsi à tous les jours.

Journal quotidien


Je suis un peu triste ce matin…

Je ne le devrais pas puisque l’école-maison c’est aussi ça : abandonner certaines choses pour s’ouvrir à de nouvelles.  J’avais passé pas mal de temps à imaginer une routine différente et les enfants semblaient trouver mon idée excellente mais, finalement, nous devons la mettre de côté.

Pendant notre tentative de deux semaines, nous avons pu constater plusieurs points positifs mais, malheureusement, plusieurs points négatifs qui font pencher la balance.

Alors ?  Notre nouvelle routine disparaît… Déjà.

La vie nous réserve parfois des détours et quelques paramètres de notre quotidien doivent changer.  Nous reprenons donc, pour un temps en tout cas, une grille-matière très formelle (cycle de 9 jours ).  Oui, ça ressemble pas mal à un rythme d’une école régulière.

Nous travaillons 4 périodes de 75 minutes chaque jour (7:00 à 12:00 = 5 heures)…  et 1 heure supplémentaire pour les travaux à finir et les lectures en après-midi ou en soirée.

Afin de répondre à un courriel, je vous donne ce que nous faisons ce matin.

Mon fils de secondaire 3

Mathématique  (75 min.):

  • (Intersection de Graficor) : Fonction linéaire et variation inverse (exercices du manuel p.87-…)

Science (75 min.)  :

  • (Systèmes de CEC ) : 2.2 – Les solutions : leçon et exercices p.46-54 ( pas certaine que nous aurons le temps de se rendre aussi loin puisque les calculs de concentration demandent beaucoup de temps…  on verra)

Français (75 min.) :

  • Dictée de deux phrases
  • (Forum de Graficor) : Lecture (avec moi) d’une nouvelle : La chèvre du Liban
  • Vocabulaire du texte
  • Travail sur le schéma narratif de la nouvelle (pas terminé).

Anglais  (60 min.) :

  • (Between the lines) : «That Morning School Bell » Compréhension de lecture p.14-17

Période de devoirs + lecture (30-60 min.) :

  • Écouter quelques vidéos sur Youtube pour compléter notre période d’histoire d’hier. (sur Champlain)
  • Faire 2 numéros de mathématique
  • Lecture de son roman à l’étude
  • Relecture de son texte en anglais.

Mon fils de secondaire 1

Français (75 min.) :

Dictée de deux phrases

  • Conjugaison du verbe «prendre» au présent, imparfait, futur et passé composé
  • (Rendez-vous de Graficor ) Situation d’écriture + correction
    • Écriture : Choisis un aliment, un mets, une sucrerie que tu aimes beaucoup.  Imagine que tu es sur une île déserte avec ce seul aliment.  En une cinquantaine de mots, raconte de quelle façon tu le consommes.

Mathématique (75 min.):

  • On a revu le langage mathématique (somme, produit, différence, quotient, carré, cube, diviseurs, etc )
  • (Panorama de CEC) : Les chaines d’opérations (exercices p.44-45)

Science (75 min.) :

  • (Origines de CEC) : 1.6 – L’évolution p.36-39

Anglais  (60 min.) :

  • (Kick off in english de HRW) : Lecture et travail sur les deux textes suivants : Our Dinner with Dracula /The Truth About Dracula p.48-41

Période de devoirs + lecture (30-60 min.) :

  • Mettre au propre sa situation d’écriture (à l’ordinateur)
  • Terminer un travail de géographie que nous avons fait hier
  • Lecture de son roman à l’étude
  • Lecture d’un texte en anglais.

Bon…  je reste un peu déçue mais… soupirs…  nous poursuivons notre route et c’est ce qui compte !

 

 

Projet arts plastiques/mathématique


Comme j’aime ce genre de projet !!!!!!

Voici un projet qui joint le plaisir de faire des arts plastiques et les mathématiques (programme de secondaire 3 au Québec.  Il faut avoir vu comment trouver la règle d’une droite à partir de deux coordonnées.  (chapitre 2 de «Point de Mire» ou «Intersection»)

  • Étape 1 : Tracer, dans un plan cartésien 3 droites verticales (passant par l’axe des abscisses).  Indiquer sur chacune d’elles son équation.
  • Étape 2 : Tracer, dans le même plan cartésien 3 droites horizontales (passant par l’axe des ordonnées).  Indiquer sur chacune d’elles son équation.
  • Étape 3 : Tracer 3 droites croissantes.  Indiquer sur chacune d’elles son équation.
  • Étape 4 : tracer 3 droites décroissantes.  Indiquer sur chacune d’elles son équation.

Retracer les droites au feutre noir.

Colorier tous les polygones avec des couleurs différentes.

Une belle idée, je trouve !  Devinez ce que je vais proposer comme prochain projet à mon fils-3?


J’ai prise l’idée sur « Ms. Passarella’s Math Class »

Journal quotidien


Pour certains enfants, les situations d’écriture semblent toujours plus difficiles à faire que d’autres.  Si j’observe ma propre classe-maison, il y a une ÉNORME différence entre chacun de mes quatre enfants.  Si, pour l’un, écrire sur un sujet d’invention prenait moins de 30 minutes, pour un autre, le même sujet prenait 2 heures…  pfft…  et parfois plus pour un autre !

Prenons, par exemple, une situation d’écriture comme celle de ce matin.

Pense à une nouvelle que tu pourrais écrire et dans laquelle un personnage verrait sa situation changer du tout au tout.  Ne rédige pas la nouvelle, fais-en plutôt un résumé d’une centaine de mots.  («Forum» p.62)

Résultats de recherche d'images pour « syndrome de la page blanche »Dès que j’ai mentionné le sujet, mon fils s’est retourné et a laissé échapper un très lourd soupir qui en disait long sur son intérêt.  Depuis, il rêvasse, cherche ses idées, joue avec deux aimants, observe différents objets devant lui, parle sans arrêt, dérange son frère, va à la salle de bain, boire un peu d’eau…  mais, n’écrit absolument rien.

Rassurez-vous, je ne vais pas le laisser «mijoter» dans son coin très longtemps puisque ce ne serait pas très productif comme matinée.  Par contre, j’aime bien l’idée qu’il expérimente le syndrome de la page blanche de temps en temps.  Si je vois qu’il ne fait rien dans une quinzaine de minutes, je lui proposerai quelques idées.

C’est souvent une situation très explosive dans certaines maisonnées puisqu’on a l’impression que rien ne se fait alors qu’en fait, ce n’est pas le cas.

Il SAIT que j’attends quelque chose de lui…

Il SAIT très bien que le travail proposé ne sera pas mis de côté sous prétexte que les idées ne viennent pas…

Il SAIT que lorsque je m’approcherai pour l’aider, il devra me prouver qu’il a tenté quelque chose.

Il ne fait donc pas «rien» puisque je sais qu’il y pense continuellement depuis 7:15  !

C’est dans ces moments que notre expérience en classe-maison nous recommande la bienveillance!!!

….  30 minutes plus tard

J’ai bien fait d’être patiente puisque son travail dépasse largement mes attentes !  Je ne l’ai même pas aidé, finalement.