Problème? situation-problème?


On me demande souvent de faire la différence entre une résolution de problème et une situation-problème.  Effectivement, nous avons au Québec la chance d’avoir cette fameuse compétence de résoudre des situations problèmes dans nos examens.

Une résolution de problème est probablement ce que tout le monde connait.  Un petit problème où on retrouve dans son énoncé l’ensemble des données pour le résoudre.

Voici un exemple  ( 5e année ) : 

  • Pierre a 3 ans. Son frère est 3 fois plus âgé. Quel âge a le frère de Pierre ?

Une situation-problème est nettement autre chose.  C’est encore un problème de mathématique mais on ne retrouve pas dans son énoncé les données pour le résoudre.  L’enfant doit donc mobiliser un ensemble de connaissances pour trouver la solution.

Voici un exemple ( 5e année primaire ) : 

Tu es un astronaute qui part en mission dans quelques mois pour la lune.La N.A.S.A. te demande de faire un menu de 3 jours pour le voyage.

Cependant, tu dois respecter quelques exigences dela N.A.S.A.

  • Comme tu dépenseras beaucoup d’énergie, tu dois consommer entre 1 500 et 2 000 calories dans une journée. Une journée comprend un déjeuner, un dîner, une collation et un souper.
  • Le total des coûts d’une journée doit être inférieur à 30,00 $.
  • Tu dois prendre au moins 4 breuvages par jour
  • Tu ne peux pas avoir deux journées avec le même menu.
  • Tu dois compléter un tableau dans lequel on retrouvera le menu, le nombre total de calories et les coûts de chaque repas d’une journée.
  • Tu dois compléter un tableau dans lequel on retrouvera le total des calories et des coûts pour chacune des journées.

La difficulté d’une situation-problème réside surtout dans la lecture du problème et l’analyse de celui-ci.  Il arrive souvent que l’enfant ne comprenne absolument pas comment résoudre un tel problème.  Même si l’enfant connait les notions qui serviront à le résoudre ce problème, il ignore comment résoudre le problème.

Nos examens du Québec contiennent toujours cette fameuse « CD1  » ( compétence disciplinaire 1 ). Il faut donc en faire pour que l’enfant apprenne à mobiliser ses connaissances pour les résoudre.

situation-problème


Il n’est pas facile de résoudre les grosses situations-problème au secondaire, parfois…  c’est un véritable casse-tête!!!  Il est très important d’installer une méthode de travail efficace, sinon on s’y perd facilement!

Pour accompagner les situations-problème de mes plus grands, j’utilise souvent ce canevas de travail :

Résoudre une situation-problème