Catégorie : Manuels scolaires secondaire 2 (4e)

Je réponds / Étude de la langue


«Je me souviens que tu utilisais le BERTHOU au primaire en grammaire mais qu’utilises-tu pour ton fils en secondaire 2?»


J’utilise une grammaire européenne (vieux manuel de 1962) que j’affectionne particulièrement.

Je n’ai pas le manuel de 4e seulement (secondaire 2) mais celui qui regroupe le 4e et le 3e (secondaire 2 et 3).

12

Il n’a rien d’exceptionnel ce programme de grammaire mais c’est exactement la rigueur que j’affectionne.  Je vais vous le dire, c’est un gros programme…  même sur deux ans, il demande «beaucoup» de travail.  Par contre, en prenant son temps, c’est un programme plus que complet!

La structure est toujours la même :

  1. Un court extrait d’un texte d’auteur.
  2. Observons et réfléchissons sur ce court extrait.
  3. La leçon.
  4. Le résumé de la leçon.
  5. De très nombreux exercices variés pour les deux niveaux.  Il y a même quelques exercices de révision des notions précédentes!!!!
  6. Dictée + questions sur cette dictée.
  7. Composition française.

Aucune comparaison avec une grammaire québécoise.  On ne retrouve donc pas le jargon québécois comme dans les manuels scolaires (Réforme).  On se trouve ici en face d’un bon VIEUX manuel de grammaire à l’ancienne!

Vous savez? Un manuel qui travaille pour «vrai»! ha!


Vous pouvez découvrir plusieurs manuels de la collection, dont celui de secondaire 1 et 2 sur le fabuleux site MANUELS ANCIENS, site qui regorge de plusieurs trésors à découvrir.

 

 

Publicités

La composition française (vieux manuel)


Ah ce site…  une mine d’or, je vous assure!

Le fabuleux site «manuels anciens» propose un petit bijou de manuel ancien en composition française!!!

En tout cas, il me plaît énormément ce petit manuel.  Il me plaît tellement qu’il vient changer ma progression en situation d’écriture!

Cliquer ici pour accéder au site où se retrouve ce manuel

Je réponds / grammaire anglaise


Je réponds«Tu utilises quoi en grammaire anglaise pour le secondaire?»

*****************************

Depuis quelques années, j’utilise cette collection que j’aime beaucoup :

NEW-Focus-on-Grammar-2-Workbook-by-Samuela-Eckstut-Didier-Paperback-Book-Englis
Cliquer ici pour un exemple de ce 2e livre

Ce cahier est visuellement monotone ( hihihi) puisqu’il ne contient aucun dessin et des pages de papiers recyclés, mais il propose une belle progression d’exercices.  À la fin de chaque unité (36) on propose un exercice de «Personal Writing» très progressif que j’aime particulièrement.

Un autre avantage de cette collection ? Le corrigé des exercices est à la fin du cahier!  Toujours bien utile ce genre de chose!

Un inconvénient?  Les cahiers sont dispendieux malheureusement.

+++++++++++++++++++

Programme de secondaire 2

  1. Be: Present and Past
  2. Nouns, Adjectives, Prepositions
  3. Imperatives and the Simple Present
  4. There Is / There Are; Possessives; Modals: Ability and Permission
  5. Present Progressive
  6. Simple Past
  7. Verb Review and Contrast and Expansion
  8. The Future
  9. Count / non-Count nouns, Much / Many, Quantifiers
  10. Modals: Requests, Advice, necessity
  11. Comparisons

+++++++++++++++++++

Retour sur un manuel : «Géo à la carte» de CEC


Géographie secondaire 1 et 2 ( au Québec)

Vous connaissez ma déception pour ce cours.  Vous savez déjà que c’est un cours sans couleur, sans saveur et terriblement décevant.  Par contre, j’aime que mes enfants connaissent l’essentiel du cours proposé.

Que voulez-vous, certaines informations sont pertinentes malgré tout!

J’ai découvert ces petits cahiers cette année et j’avoue qu’ils ont particulièrement plu à mon fils-3.

Il s’agit de 5 fascicules par année qui contiennent :

  • un fascicule qui ressemble à un magazine
  • des textes courts et éclairés par des cartes, des diagrammes, des schémas, des tableaux et des photos à la tonne!
  • des concepts illustrés qui aident à comprendre les définitions
  • le programme peut être fait en autonomie

Est-ce que le contenu est supérieur à un autre manuel d’une maison d’édition différente?  NON.

J’aime l’idée de ne pas m’étendre pendant des heures sur un programme aussi simple.  Il n’y a pas suffisamment de contenu, je trouve, pour demander (comme dans certains manuels) des travaux qui prennent des heures.

Alors… c’est une belle alternative puisque les cahiers se font rapidement s’en s’étaler inutilement.

 

Journal quotidien / l’an prochain en français


Depuis quelques jours, je révise avec mes deux derniers en français.  Ma planification annuelle est terminée et je tourne en rond depuis quelques semaines déjà.

Comme pour les autres années, je pourrais poursuivre en ajoutant un texte ici et là pour terminer l’année scolaire.  C’est d’ailleurs ce que je voulais effectivement faire puisqu’une année ne se termine jamais.  Il y a toujours quelque chose que l’on peut ajouter pour construire nos savoirs : des exercices en étude de la langue, des situations d’écriture, d’autres textes à lire et à étudier, des romans à lire, dictée, vocabulaire, etc.

Par contre, comme je prends une route de plus en plus «encadrante» en français, j’ai besoin de beaucoup de temps pour installer tout ça.  J’ai besoin de temps pour amener mes deux derniers à mieux «nager» dans ce que je leur propose comme lecture ou comme travail à exécuter.  J’ai donc décidé de faire ce que je ne fais jamais : débuter, lentement, le niveau suivant.

Je ne fais tellement jamais ça que je me sens un peu inconfortable dans ma décision.

J’opte, pour le prochain niveau, pour un manuel européen ET un manuel québécois pour les deux niveaux.  Oui, vous avez bien lu…  je ferai les deux.  J’ai choisi quelque chose de simple pour le côté québécois puisque je ne veux faire que l’étude des textes.

Mes choix de manuels en 6e année :

Pour le côté européen

  J’utiliserai ce manuel comme base de travail.  Un manuel qui, s’il est fait en entier, risque d’être fort complet!

Un ancien manuel que je possède et que j’aime bien…  je l’utiliserai à l’occasion seulement : quelques séquences sont particulièrement intéressantes.

 

J’ai tellement apprécié travailler le niveau 5e…  je ne pouvais pas passer à côté.

Pour me donner un peu de liberté dans certaines sections.

Je possède beaucoup d’autres ressources…  vous vous en doutez 😉  Je pourrai compléter si le besoin se fait sentir.

Pour le côté Québécois

Ce cahier est surtout un cahier de révision pour l’examen de 6e du MELS au Québec.  Examen que je ne fais pas faire…  mais ce cahier propose une belle révision du programme de 6e année.  Il propose 16 textes et deux évaluations, il sera facile de les insérer dans ma programmation de base.

Je possède beaucoup d’autres choses qui peuvent nous accompagner.  Je ne prendrai pas le temps de tous les énumérer : Arobas, Cyclades, Au-delà des mots, Mémo Mag 6, Vieux manuels de lecture…  etc.

Mes choix de manuels en secondaire 2

Pour le côté européen

Ce sera mon manuel de base.  Comme pour le manuel de 6e, il semble, à première vue, très intéressant et plus que complet.

Un manuel plus ancien que je possède et que j’aime particulièrement.  Comme pour mon fils de 6e, je l’utiliserai à l’occasion pour remplacer une séquence ou en compléter une autre.  Il propose plusieurs textes «plus accessibles» pour mon fils-3 qui peine parfois avec certains types de textes de la littérature.

Déjà utilisé en partie, je le poursuis jusqu’à ce que le niveau 4e apparaisse 😉

Comme pour mon fils-4…  pour simplement me donner un peu de liberté dans certaines sections déjà bien assimilées.

Comme j’ai prévu retravailler rigoureusement certaines choses, ce sera déjà beaucoup pour lui…  beaucoup plus que le niveau attendu 😀

Pour le côté québécois

Une seule chose… l’étude des textes.  J’ai utilisé le niveau secondaire 1 cette année et je l’ai adoré.  Il permet de faire le tour sans perdre du temps inutilement.  Je vais l’insérer, comme je l’ai fait cette année, au fil du reste.

Je possède, pour lui aussi, une tonne de ressources à la maison.  Je pourrai compléter, colorer, améliorer, etc….  n’importe quelle section de travail à faire.

**********

Comme vous le voyez, on n’aura pas le temps de s’ennuyer pour le prochain niveau!!!!

En histoire l’an prochain…


Là, ça se complique…  Cette matière n’est jamais simple pour moi.  Je trouve toujours, toujours, difficile de choisir un programme puisque les manuels ne me plaisent jamais.

Histoire – secondaire 2

J’ai décidé de faire un grand saut pour lui…

J’ignore si vous connaissez le programme «Québec en deux temps» de ERPI.  C’est un programme construit complètement autrement que ce qui est proposé généralement.  Au lieu de proposer, comme les autres programmes, un programme chronologique en secondaire 3 puis la même matière mais en «quatre sections» en secondaire 4, il propose un programme chronologique sur deux ans.

Le Québec en deux temps

Très différent…

Cependant, à mon humble avis, ce n’est pas génial pour un secondaire 4 puisque l’élève ne voit pas la matière comme il le devrait (population et peuplement/richesse /pouvoir et pouvoirs/culture et mouvement de pensées)  Les liens entre les périodes ne seront pas aussi simples à faire lors de la «question à développement» proposée à l’examen du DES.

Ce manuel pourtant…  est vraiment intéressant.  Voilà pourquoi je vais les utiliser en secondaire 2 et 3!!!!  On couvre la matière en suivant les périodes historiques…  et on peut prendre son temps!!!!!!!  Quelle belle idée je trouve 😉

Par la suite, en secondaire 4, je vais utiliser un cahier quelconque pour travailler les questions longues surtout.

J’aime tellement mon idée ha! 😉

Histoire – 6e année

Je vais commencer par soupirer…  soupirs…  puisque les programmes québécois sont tellement monotones et vides qu’on se demande pourquoi on en propose au primaire.  Je suis certaine qu’on pourrait faire tellement mieux.

Pour lui aussi, je fais un grand saut.  Nous ferons le programme de secondaire 1.

L’histoire du monde… nous l’avons vu avec «STORY OF THE WORLD» et même en partie cette année avec l’Orient ancien.  Ça devrait donc être assez facile pour lui.

Pour le manuel, je m’interroge encore puisque je possède plus d’un manuel pour ce niveau.

Histoire en action - Manuel 1  REGARDS SUR LES SOCIÉTÉS

ou encore le cahier de Chenelière que mon fils-3 a utilisé

Je verrai…  Je vais m’y plonger dans les prochaines semaines avant de prendre ma décision officielle.  Comme il sera encore jeune, je ne veux pas le surcharger non plus.  Par contre, je sais que la matière lui plaît particulièrement.  Ça aide 😉

 

En mathématique l’an prochain…


Février tire à sa fin…  Il est plus que temps pour moi de réfléchir à mon matériel pour l’an prochain.

En réalité, je n’ai pas vraiment le choix…  j’ai besoin, financièrement, d’étaler un peu mes nombreuses dépenses.  Je ne m’en cache pas, je suis loin d’être millionnaire! hihihi

Je reçois aussi beaucoup de courriels présentement de mamans qui commencent à penser à la prochaine année et qui se questionnent.  J’en profiterai donc pour vous parler de mes choix dans les prochains jours.

Premier arrêt, le plus simple pour moi, les mathématiques.

Mathématique – secondaire 5

Nous avons réalisé, mon fils-2 et moi, qu’il est utopique de penser terminer le programme de secondaire 4 et 5 avant l’été…  Oubliez ça.  Les cours aux adultes… ça prend du temps!  Pfft…  c’est ridiculement long.  Il réussira probablement à terminer le programme de 4, mais sûrement pas le 5!  Il restera donc une courte période de temps, probablement l’automne, pour terminer son programme de secondaire 5.  Il entrera donc au CEGEP en janvier 2017.

Mathématique – secondaire 2

C’est assez simple de choisir le programme de mathématique puisqu’il n’y a pas beaucoup de manuels qui représentent ce que je cherche. Si j’écoutais mon coeur, je prendrais un programme comme SÉSAMATH mais… ma tête, elle,  me rappelle qu’il est nettement préférable, à ce niveau, de se concentrer sur un programme québécois.

Au Québec, la nouvelle génération de cahier est nettement mieux faite que ce que proposaient les manuels auparavant, c’est donc la route que je prends maintenant.  Peu de choses sont disponibles…  La sélection est facile à faire 😀

Je poursuis donc avec :

Pour l’avoir utilisé en secondaire 1 et en secondaire 3, il est très complet… surtout si on ajoute les extras proposés par le guide-corrigé.

En fait, je l’aime bien ce programme!  Il propose de nombreux exercices et beaucoup de problèmes.  J’aime particulièrement les situations problèmes et les situations de raisonnements à la fin des chapitres.  On peut vraiment «voir» à quel point l’élève maîtrise la notion.

Mathématique – 6e année

Ici encore, pas vraiment de grands choix.

C’est un programme qui aurait besoin d’être «revisité» par nos nombreux pédagogues concepteurs de matériel scolaire!!!!!

Je reprends donc la même collection que cette année (en 5e année).

Je vais compléter avec un autre cahier qui me donne la chance de proposer d’autres exercices… si le besoin se fait sentir. Je l’aime bien aussi, surtout pour sa clarté…  mais pas comme programme seul…  trop pauvre.  Par contre, en complément il peut être intéressant.

C’est d’ailleurs un reproche que je ferais à nos fameux cahiers de 6e…  il manque cruellement d’exercices pour bien maîtriser les notions.  Un seul programme est, à mon avis, nettement insuffisant.  La 6e année devrait terminer le primaire beaucoup mieux que ça!

J’ajoute pour lui du calcul mental et plusieurs exercices que je puise ici et là dans ce que je possède pour approfondir quelques sections ( comme les fractions!)

J’utiliserai ce petit cahier qui propose des situations-problèmes complexes en complément.

Situations-problèmes complexes

Comme vous voyez…  rien d’exceptionnel.  C’est un programme conservateur qui remplit les objectifs.  Je pense que peu importe le manuel, l’important c’est la manière de l’utiliser qui en fera sa réelle force.  J’ai réalisé à quel point on se trompe dans nos recherches.

Ce n’est pas le manuel qu’il faut changer bien souvent mais bien notre façon d’enseigner.  De bons outils aident beaucoup… mais ne donne pas le talent à l’artiste!

MisÀjour de HRW


Pour celles qui aiment bien utiliser les manuels ou cahiers québécois, je vous invite à consulter cette collection de HRW.  Ce sont des cahiers pour le niveau secondaire.

   

   

 

Vous ne trouverez pas de grands textes de la littérature…  mais vous trouverez un point fort intéressant : un cahier divisé en types de textes.

C’est très clair, très explicite.  On voit l’essentiel…  c’est tout!

Je trouve que c’est une alternative très intéressante quand on veut couvrir la matière du programme québécois et qu’on veut maîtriser le jargon québécois pour se préparer à faire un examen ( comme le DES).

Comme le programme est concentré…  c’est facile de le faire en peu de temps.  On peut donc ajouter ce que l’on veut pour le compléter.

Je travaille présentement avec celui de secondaire 1 et j’ai largement le temps d’ajouter, chaque semaine, des lectures supplémentaires que je puise dans mes autres manuels.

La séquence de travail est toujours la même : Un texte «référence» pour démontrer la structure.  Quelques textes exercices…  très courts et une situation d’écriture.  Avec le corrigé, on ajoute une évaluation pour chaque type de textes et une situation d’écriture.

C’est intéressant…  il est rare de trouver autant de situations d’écriture dans un programme québécois 😀

Est-ce que je ne ferais que ça?  Non.  Je pense l’utiliser l’an prochain comme base de travail sur laquelle je vais broder avec un manuel européen.

J’aime beaucoup la façon de présenter aussi clairement les types de textes.  Par contre, il faut penser à utiliser un programme de grammaire en parallèle.

Version numérique ou papier… c’est un programme à consulter au moins.

«Morceaux à dire» choisis (vieux manuel)


J’aime particulièrement ce livre pour le choix de textes qu’il propose.

«Ainsi se précise, en définitive, notre double devoir à l’égard de notre langue: la posséder pleinement et la servir en la parlant joliment, comme il sied si bien. Ce devoir n’est pas uniquement celui de l’école, qu’il dépasse; mais bien celui de la famille, celui de la nation toute entière. Parlons mieux, disons mieux. Que ce soit là comme un commandement entendu, retenu, obéi. »

************************************

Idola Saint-Jean Professeur de Diction Française à Montréal, « Morceaux à dire » choisis

morceaux à dire _secondaire

Source : BANQ