Planification orthographe et dictées


À la rentrée prochaine, des planifications très organisées reviendront dans mon quotidien car je serai très occupée encore une fois.  Comme je ne peux pas être partout à la fois, mes deux derniers devront, à l’occasion, travailler en autonomie.  Je vais donc proposer des planifications faciles à suivre pour eux et pour moi afin de garder une trace visuelle  de ce qui est fait ou reste à faire.  Ils seront en secondaire 1(5e) et en secondaire 3 (3e).  Je les connais très bien, je sais qu’ils sont en mesure de faire plusieurs choses en autonomie.

Étude de la langue…

Cette année, je me concentre principalement sur le vocabulaire et l’orthographe.  Je pense alléger le programme d’étude de la langue justement pour me donner un peu plus de temps pour ça.  Je verrai, au fil des semaines, si mon idée est trop hasardeuse pour tenir la route.

Au niveau de notre routine de travail, plusieurs choses seront de retour dans notre quotidien.  Ma première case horaire de la matinée (7:30) sera encore occupée par notre éternelle dictée.

Vous connaissez mon appréciation pour celles-ci…  J’en parle trop souvent d’ailleurs! hi hi  Elles donnent des résultats fantastiques chez nous, pourquoi s’en passer ?!  Pourquoi changer ce qui fonctionne si bien pour nous!

Ma démarche restera sensiblement la même que l’an dernier : on revoit une notion ou deux par semaine que je revisite avec des dictées tout au long de la semaine.

Cette année, par contre, je vais leur demander de revoir les notions en autonomie (de toute façon, ce sont des règles que nous avons déjà étudiées par le passé).  Ils auront chacun un cahier BLED qu’ils feront le lundi et, par la suite, je donnerai des dictées pour revoir les notions en contexte durant le reste de la semaine.

 

 

 

 

Pour les dictées, je vais principalement utiliser ce cahier BLED  puisque les dictées sont classées par notions. 

Il n’a rien d’exceptionnel, le seul point qui m’intéresse est qu’il propose des dictées qui révisent les notions que je désire revoir.  Rien de plus.  D’ailleurs, je possède plusieurs cahiers de dictées ou manuel d’étude de la langue qui pourront apporter d’autres idées s’il le faut.

Ce n’est pas une fabuleuse planification puisqu’il s’agit d’un simple suivi des notions et des dictées en parallèle pour éviter de chercher.  Comme le BLED dictées proposent des dictées pour deux niveaux (sur les mêmes notions), je sélectionne quelques-unes et poursuis l’année d’après avec celles que je n’ai pas faites.

L’idée, c’est simple en fait, revoir les notions de base !


Secondaire 1 (5e)

Orthographe et dictées


Secondaire 3 (3e)

Orthographe et dictées_3


Aussi curieusement que cela puisse paraître, mes enfants aiment les dictées.  D’ailleurs, cette première période de travail est souvent positive et prépare bien l’atmosphère pour la suite de la matinée !

J’en profite depuis des années!

On ajuste la technique proposée…


Vous vous souvenez sans doute de l’article de la semaine dernière sur un nouvel exercice de travail dans ma routine du matin.  ( voir ici)

Finalement, après l’avoir expérimenté deux fois, je peux affirmer qu’il restera dans notre quotidien puisqu’il donne d’excellent résultat.  Je ne peux pas encore affirmer qu’il apporte un «capital ajouté»  puisqu’il est tout nouveau, mais je peux déjà sentir qu’il apporte des changements dans la façon de «voir» l’écrit.

Par contre, j’apporte quelques petits changements pour faciliter le travail.

Dans mon cas, certaines sections sont trop courtes alors que d’autres prennent plus de temps.  Je vais donc tenter cette façon de faire :

Jour 1 : Recopie de l’extrait

On recopie simplement l’extrait que je sélectionne.  J’ai réalisé que cette sélection est très très importante pour la suite.  Il faut savoir s’ajuster en fonction du niveau de l’enfant car certains extraits sont difficiles à analyser, à déshabiller et à reconstruire.

Jour 2 : Orthographe et grammaire

Au lieu de deux journées, je fusionne les deux dans la même journée puisqu’elles se rejoignent beaucoup.  Sélectionner quelques mots ne prend que quelques secondes.  Prendre le temps d’analyser le texte prend beaucoup plus de temps.   Je conserve l’idée d’utiliser la couleur et je fais l’analyse assez rigoureuse des phrases avec l’enfant.  J’en profite pour installer de nouvelles notions ou de les pousser un peu plus loin.  L’objectif final…  le réel objectif c’est quoi?  Que l’enfant se questionne, développe des automatismes lorsqu’il écrit afin d’éliminer le maximum de fautes provenant de l’accord du sujet avec le verbe, d’accord dans le groupe du nom, d’accord dans les participes passés, etc.

Jour 3 :  On nettoie l’extrait.

On enlève de l’extrait tout ce qui est inutile : phrase par phrase.  On enlève les adjectifs, certaines propositions, passage descriptif inutile, dialogue, etc.  À la fin, il ne reste que l’essentiel du texte : le minimum.

À partir de ce qui reste, on sélectionne quelques mots-clés qui serviront de base pour l’écriture.

Jour 4 : On écrit

En utilisant les mots-clés recueillis la veille…  uniquement ça…  Ajouter à ces mots des verbes, adjectifs, déterminants, adverbes, dialogue, etc… pour recréer un paragraphe.

Jour 5 : Améliorer l’écrit

On reprend l’écrit de la veille et on essaie de l’améliorer en ajoutant des mots de relation, des indicateurs de temps, etc.  On embellit le paragraphe.

Jour 6 : Relecture, correction et recopie

On reprend notre écrit, on l’améliore encore si possible… On le corrige.  On se relit plusieurs fois pour voir si on ne pourrait pas l’améliorer un peu plus.  On le recopie.

*****************

Dictée de l’extrait

Au lieu de donner entièrement la dictée la 3e journée, j’ai décidé de l’étaler sur quelques jours.  Elle remplacera mes dictées de phrases quotidiennes.

Conclusion :

C’est un travail extrêmement «payant» chez nous!

Conjugaison (routine du matin)


Chaque matin, je demande la conjugaison d’un verbe à l’écrit.  Habituellement, je travaillais un temps par semaine et je sélectionnais les verbes à conjuguer chaque matin.

Pour l’hiver, je change un peu ma façon de faire.  En fait, je veux simplement m’enlever un peu de travail.

J’ai préparé de petits cartons avec une liste de verbes à conjuguer, et une seconde liste avec les temps de conjugaison.  Chaque matin, l’enfant pige un carton des deux et conjugue le verbe dans son cahier de conjugaison.

Je vais mettre les temps de conjugaison au fur et à mesure que nous les voyons (ou revoyons) en classe.

C’est fort simple, je l’avoue…  mais chez nous, c’est la conjugaison de certains verbes irréguliers qui cause le plus de problème lors des dictées ou des situations d’écriture.  J’ai donc sélectionné plusieurs verbes irréguliers afin de les travailler!

Bon, je sais que mes cartons sont simplistes…  pour moi, l’important c’est de lire le nom d’un verbe et d’un temps…  pas de petites fioritures décoratives pour ces cartons!  Vous pouvez probablement en trouver de plus belles sur le net!

Si cela vous intéresse :

verbes à conjuguer

*** La première page représente tous les verbes «modèles» qu’un élève du 3e cycle (au Québec) doit connaître.  Les autres sont des verbes que je propose à mon fils de secondaire 1 pour le moment.

Et si on améliorait l’orthographe?


Je vous présente une nouvelle section de ma classe-maison : la révision de l’orthographe.

Après le vocabulaire, voici maintenant l’orthographe.  J’ai décidé de revoir une tonne de petites règles de base.  Je vais y passer plus qu’une année scolaire je pense…

Nous y passerons quelques minutes chaque semaine, mais je pense que cela permettra de ramener les connaissances de base en mémoire.

Premier arrêt : la lettre s : les sons «s» et «z»

La lettre s

Sources : «L’orthographe à 4 temps» de Hachette éducation et «À la découverte de l’orthographe» des Éditions de l’école (vieux manuel)

Vocabulaire


Comme je l’ai mentionné la semaine dernière dans cette publication, je travaille 3 fois par semaine sur l’acquisition de nouveau vocabulaire.  Je devrais plutôt dire plusieurs fois chaque semaine puisque nous travaillons du vocabulaire oralement, à l’écrit dans différents exercices et dans une situation d’écriture à la fin de la semaine au moins.

Les enfants aiment bien l’expérience des trois dernières semaines, alors je poursuis.  Je garde toujours le même vieux livre que j’aime particulièrement pour ce type de travail.  Par contre, je puise à l’occasion dans d’autres vieux manuels quelques exercices que je juge complémentaires.

Le vieux livre que j’utilise provient du magnifique site «Manuels anciens»

Notre thème cette semaine :  Qu’il fait bon vivre en famille.

 

 

 

 

Journal quotidien / vocabulaire


Comme je l’ai mentionné en début de semaine, je pense que MA classe-maison a besoin d’un petit coup de balai…  oui, un petit nettoyage ici et là pour revoir à la hausse mes attentes et revoir ma façon de travailler dans certaines matières.  Je me dois de me centrer sur les choses vraiment importantes pour le futur et éliminer, en partie, ce qui ne servira strictement à rien.

Mon premier pas : le vocabulaire.

Voici ce que l’on proposait sur le vocabulaire jadis…

 

 

On comprend tellement mieux pourquoi le vocabulaire était plus riche et «vivant» dans le coeur des enfants de l’époque.  On s’impliquait dans nos apprentissages, on offrait la chance aux enfants d’observer autour d’eux et de chercher un peu pour enrichir et améliorer leurs connaissances de base.

Je veux la même chose pour mes enfants. Voilà, c’est simple n’est-ce pas?

Si on prend le temps de faire plusieurs des exercices proposés, sans les faire tous, ne croyez-vous pas que le résultat ne tardera pas à se faire sentir?  Je suis certaine que c’est un exercice qui portera ses fruits éventuellement et de bons fruits en plus!

Vous pouvez retrouver le manuel sur le site «manuel ancien» qui propose plusieurs manuels anciens pour tous les niveaux.

Cliquer ici pour accéder au manuel sur le site «Manuel Ancien»

Je l’utilise présentement avec mes deux plus jeunes.  Ils travaillent ensemble pour quelques exercices et séparément pour les exercices d’écriture puisqu’ils ne sont pas dans le même groupe d’âge.  Le travail profite aux deux d’une manière différente.

Je leur propose de travailler 3 fois 20 min. chaque semaine sur ce manuel.  Nous avançons lentement…  Je ne m’occupe pas du temps qu’il prendra à terminer puisque ce n’est pas mon objectif.  Je ne cherche qu’à apporter du vocabulaire pour enrichir les discussions, les productions écrites, etc.

Atelier du langage


Ce n’est pas la première fois, et ce ne sera probablement pas la dernière 😉 mais je fais un pas en arrière en étude de la langue.  Vous allez rigoler mais la raison n’est pas que mon fils-3 n’y arrive pas, mais bien que je n’arrive pas à suivre dans la correction.  hahaha

N’ayant pas de corrigé pour les vieux manuels, il me faut faire tous les exercices en entier pour pouvoir le corriger… et là, maintenant, je n’ai pas suffisamment de temps pour y arriver.  Je n’en peux plus de faire des exercices de grammaire ou de conjugaison! hihihi   Une folie que je veux éliminer en partie!

Je reviens donc à un manuel que je possède et que j’ai toujours apprécié :

J’ai décidé de faire ma propre progression au lieu de suivre le manuel.  Pour faciliter le travail en autonomie et pour accélérer un peu le travail, j’ai sélectionné quelques numéros à faire oralement et d’autres à faire à l’écrit.  J’ai donc préparé des documents qui accompagneront le travail à faire.

Ces petits documents comprennent la leçon à compléter, les exercices à faire oralement, les exercices écrits, des exercices-bilan.  Je n’ai pas préparé de corrigé puisqu’il s’agit principalement des exercices du manuel, donc dans le corrigé (écrivez-moi en privé).  Il y a quelques numéros qui proviennent de mes vieux manuels.

Je placerai, au fur et à mesure, mes documents de travail dans l’ordre que nous les ferons.

Je garde mes vieux manuels pour quelques exercices pertinents naturellement!

**********************************

Préfixes et suffixes


Je cherchais, pour mon fils-3 en secondaire 1, une liste de préfixes et suffixes assez complète.  Pas simple à trouver…  j’ai finalement choisi ceci :

préfixe et suffixe

***source :J. Anscombre, La formation des mots français (Suffixes, Préfixes, Contraires)

Si vous trouvez quelque chose de mieux, faites-moi signe!

Trouver les noms…


J’aime tellement l’idée de choisir de beaux extraits pour travailler une simple analyse de noms!

On propose ici de retrouver les noms et de les analyser ( nom commun ou propre / nom abstrait ou concret / genre et nombre)

L’allée est droite et longue, et sur le ciel d’hiver
Se dressent hardiment les grands arbres de fer,
Vieux ormes dépouillés dont le sommet se touche.
Tout au bout, le soleil, large et rouge, se couche.
À l’horizon il va plonger dans un moment.
Pas un oiseau. Parfois un léger craquement
Dans les taillis déserts de la forêt muette ;
Et là-bas, cheminant, la noire silhouette,
Sur le globe empourpré qui fond comme un lingot,
D’une vieille à bâton, ployant sous son fagot.

Fr. Coppée

 

Et le même exercice avec ceci :

O frais réveil dans la maison des champs

Un flux joyeux clapote à ma croisée!

C’est la lumière où scintillent des chants

Comme un tintement de rosée.

Entre, ô matin, et caresse mes yeux,

Mes mains, mes bras, mes cheveux, mon visage;

Fais à mon coeur ce présent radieux:

La pureté du paysage.

Les bois lointains par la brume bleutés

Gardent encor le charme du mystère

Mais le soleil rend à leur vérité

Les lignes dures de la terre.

C. Melloy

Ce sont deux exercices pour mon fils-3…