Catégorie : Bloc-L’Appel de la forêt

L’appel de la forêt – séquence complète


Comme vous le voyez, ce travail n’est pas un questionnaire de lecture sur chacun des chapitres.  De toute façon, ce n’est pas ce que je recherche dans ce travail.  Personnellement, je ne crois pas aux questionnaires de lecture…  je préfère, et de loin d’ailleurs, de petites narrations écrites sur un sujet du chapitre.  Même sans un questionnaire de lecture formel, on peut voir, à travers ces petites narrations, que l’enfant a lu et compris l’essentiel de sa lecture.

Comme c’est notre premier roman à l’étude cette année, je suis assez douce dans mes questions 😉

Ma séquence

J’ai choisi, délibérément, de ne pas intégrer l’étude de la langue dans ce travail.  Je travaille le roman en parallèle tout simplement.  Au fil du texte, comme je l’ai mentionné dans d’autres publications, je me réserve la possibilité d’explorer quelques notions.

J’utilise ce roman pour installer le roman d’aventure principalement et je le trouve bien fait pour démontrer plusieurs points en commun entre l’animal, Buck, et l’homme.  Je vais donc orienter la lecture en ce sens.

Si cela vous intéresse, je vous propose le petit dossier m’étant destiné pour accompagner mon fils-3 :

Planification de la séquence_Appel de la forêt de Jack London_secondaire 1-5e

Mes sources…  un peu de tout ce que je trouve sur le net 😉  Gallimard, Belin, Hatier, Hachette, etc…  je n’ai pas la prétention de dire que cela vient de moi entièrement.

Publicités

L’appel de la forêt – jour 13


Pour terminer la séquence

Quelles sont les caractéristiques de Buck qui font de lui un héros de roman d’aventures ?

Pour vous aider à corriger :
Buck présente toutes les caractéristiques du héros de roman d’aventures. C’est d’abord au travers de sa transformation que l’histoire du roman progresse. De plus, il affronte un milieu hostile dans des circonstances exceptionnelles. Courageux, audacieux et rusé, il se distingue par la rapidité avec laquelle il fait face et triomphe des différents obstacles qui se dressent sur sa route. Chaque victoire sur l’ennemi ou sur lui-même le rapproche un peu plus de son but. Son destin hors du commun l’entraîne vers une existence dans laquelle il se réalise pleinement. (fiche Gallimard)

 

Je propose une petite évaluation (fiche Hatier – écrivez-moi en privé)

L’appel de la forêt – jour 11-12


Chapitre 6

Vocabulaire :
Demandez à l’élève de choisir 5 mots pour chacun des chapitres. Demandez à l’enfant de donner une définition «selon le contexte» et ajouter une phrase (autre que celle du texte) contenant les mots retenus.

Travail demandé à l’élève pour ce chapitre (écrit)
Demandez à l’élève de préparer sa page : créer un fond avec des pastels secs, dessiner quelque chose. Indiquer en haut de la page à droite le «chapitre 6 – L’appel résonne»

Écriture :
Pourquoi l’auteur a-t-il choisi le titre «L’appel résonne». Explique son choix.

L’appel de la forêt – jour 9-10


Chapitre 5

Vocabulaire :

Demandez à l’élève de choisir 5 mots pour chacun des chapitres. Demandez à l’enfant de donner une définition «selon le contexte» et ajouter une phrase (autre que celle du texte) contenant les mots retenus.
Travail demandé à l’élève pour ce chapitre (écrit)

Demandez à l’élève de préparer sa page : créer un fond avec des pastels secs, dessiner quelque chose. Indiquer en haut de la page à droite le «chapitre 5 – Amitié»

Écriture :
Buck retrouve le bonheur de vivre auprès d’un homme qui prend soin de lui. Quels exploits Buck accomplit-il par amour pour Thornton ?

Pour vous aider à corriger

Buck accomplit trois exploits :

1. Il commence par le défendre lorsque Burton Le Noir l’attaque traîtreusement. D’un bond, il saute sur l’agresseur « le crin hérissé, l’oeil sanglant, la gueule ouverte, prêt à dévorer » Ce premier exploit le rend célèbre dans tout l’Alaska.

2. Il le sauve de la noyade en affrontant les rapides dans lesquels ce dernier avait été emporté .

3. Il lui fait gagner 1 000 dollars en tirant un chargement de vingt sacs de farine de 50 livres sur 100 mètres.

(fiche Gallimard)

L’Appel de la forêt – jour 7-8


Chapitre 4

Vocabulaire :

Demandez à l’élève de choisir 5 mots pour chacun des chapitres. Demandez à l’enfant de donner une définition «selon le contexte» et ajouter une phrase (autre que celle du texte) contenant les mots retenus.

Travail demandé à l’élève pour ce chapitre (écrit)

Demandez à l’élève de préparer sa page : créer un fond avec des pastels secs, dessiner quelque chose. Indiquer en haut de la page à droite le «chapitre 4 – Les fatigues du harnais et de la route»

Écriture :

1- «Les chiens n’avaient pas obéi au commandement; depuis longtemps les coups seuls parvenaient à les faire lever. (…) Pour la première fois Buck manquait à son devoir, – raison suffisante pour exaspérer Hal. Il échangea son fouet contre un fort gourdin; mais Buck refusa de bouger, malgré la grêle de coups qui s’abattait sur lui. »
Pourquoi refusait-il d’obéir? Que nous apprend la suite?

2- Crois-tu que Hal, Mercédès et Charles sont des personnages réalistes?  Explique.

L’appel de la forêt – jour 5-6


Ici encore…  peu de choses à faire mais beaucoup de lecture!

Chapitre 3

Vocabulaire : Demandez à l’élève de choisir 5 mots pour chacun des chapitres. Demandez à l’enfant de donner une définition «selon le contexte» et ajouter une phrase (autre que celle du texte) contenant les mots retenus.

 

Travail demandé à l’élève pour ce chapitre (écrit)

Demandez à l’élève de préparer sa page : créer un fond avec des pastels secs, dessiner quelque chose. Indiquer en haut de la page à droite le «chapitre 3 – Buck prend le commandement»

Écriture :

Décris l’influence de Buck sur l’équipe et le résultat de cette influence.

Pour vous aider à corriger…

Buck remplace Spitz à la tête de l’attelage. En tuant son ennemi juré, Buck s’affirme, c’est désormais lui le chien dominant du groupe : « d’un seul coup, il avait acquis l’autorité d’un chef ». Cette victoire lui permet de retrouver une position similaire à celle qu’il occupait dans le domaine du juge Miller. Buck est un excellent chien de tête, il réussit tout de suite à imposer sa loi et à se faire respecter. Efficace, il sait également prendre rapidement les décisions qui s’imposent. À cet égard, il est encore meilleur que Spitz : « il se montra supérieur à Spitz, dont François n’avait jamais vu l’égal » Grâce à lui, l’attelage n’a jamais été aussi rapide. (fiche Gallimard)

L’appel de la forêt – jour 3-4


Je demande peu de choses sur deux journées de travail puisque la lecture, à elle seule, demande beaucoup de temps!

Lecture du chapitre 2

Vocabulaire : Demandez à l’enfant de choisir 5 mots pour chacun des chapitres. Demandez à l’enfant de donner une définition «selon le contexte» et ajouter une phrase (autre que celle du texte) contenant les mots retenus.

 

Travail demandé à l’élève pour ce chapitre (écrit)

Relève le nom des chiens qui font partie de l’attelage et précise la principale caractéristique de chacun d’eux.

Spitz : Dirige l’attelage et entend se faire respecter. D’un caractère sournois, il sera le principal ennemi de Buck.

Dave : Limonier du traîneau, chien « morose et atrabilaire », il est animé par la passion du trait.

Billee : Frère de Joe, d’une bonté excessive, il est maltraité par Spitz.

Joe : Grincheux et peu sociable, il est tout le contraire de Billee.

Sol-leck :Vieil husky qui préfère qu’on le laisse tranquille. Il lui manque un oeil et ne tolère pas qu’on l’approche du côté de son oeil aveugle. Comme Dave, il adore son métier de chien de traîneau.

Pike : Surnommé le geignard, c’est un « voleur habile »

Dub : Chien maladroit et étourdi.

Dolly  : Dernière chienne achetée par Perrault et François. Atteinte de la rage, François sera contraint de l’abattre.

(fiche Gallimard)

Décris les changements survenus chez Buck et son trait le plus remarquable. ( indice : l’odeur du vent)

«Son développement physique fut complet… etc.»

Il perd d’abord sa « délicatesse de goût » et s’habitue à manger « les choses les plus répugnantes et les plus indigestes ». Ses sens s’affinent « la vue et l’odorat devinrent extrêmement subtils, et l’ouïe acquit une telle finesse que, dans son sommeil, il percevait le moindre bruit », il devient capable de « sentir le vent, et de le prévoir une nuit à l’avance ». Il apprend à se battre contre les loups et à hurler comme eux : « siennes étaient devenues les cadences de leur mélopée monotone ». Enfin, disparaissent peu à peu toutes les traces de son ancienne moralité « chose inutile et nuisible dans cette lutte pour l’existence ». Cette transformation, que l’on pourrait qualifier de régression, apparaît comme indispensable à sa survie. (fiche Gallimard)

Si vous avez beaucoup de temps…  on pourrait demander de justifier le titre du chapitre.

L’appel de la forêt – jour 1-2


Je suis un peu en avance…  mais je me prépare!

Après la géographie, mon fils-3 passera au français.  J’ai décidé de travailler un roman entier : L’appel de la forêt.

Roman d’aventures, un récit d’apprentissage (enjeu du roman d’ailleurs), combat entre l’homme et l’animal… c’est un roman fabuleux à étudier en classe-maison!

Une première lecture du roman est nettement préférable pour accélérer et faciliter le travail.

Jour 1-2 – chapitre 1

Vocabulaire

L’élève doit préparer une page qui sera complétée au fur et à mesure que l’on avance dans le travail sur le roman. On peut proposer de créer un paysage avec des pastels secs et de dessiner un chien au bas de cette page.

Travail demandé :

Demandez à l’élève de choisir 5 mots pour chacun des chapitres.  Demandez à l’enfant de donner une définition «selon le contexte» et ajouter une phrase (autre que celle du texte) contenant les mots retenus.

Ce travail est très important pour encourager l’utilisation d’un dictionnaire et s’assurer de la compréhension de ce qui est lu.

Étudier un incipit (oralement):

  1. Où se passe l’histoire? (De Santa Clara au Grand Nord)
  2. Quand se passe-t-elle? (En 1897)
  3. Qui sont les personnages du chapitre? (Buck / Le juge Miller / Manuel / L’homme au gilet rouge / Perrault et François)
  4. Que se passe-t-il? (Buck est vendu et emmené dans le Grand Nord pour y devenir chien de traîneau.)

Travail demandé à l’élève pour ces deux chapitres (écrit):

Demandez à l’élève de préparer sa page : créer un fond avec des pastels secs, dessiner Buck ou simplement une tête de Buck.

Indiquer en haut de la page à gauche le «chapitre 1 – la loi primitive»

Travail demandé :

Écriture :  Qui est Buck?  Dans les premières pages du roman, on donne le portrait physique et moral de Buck. Trace le portrait de l’animal.

Je vais essayer de placer des photos de son travail au fur et à mesure…  si j’en trouve le temps, naturellement.