Archives de Catégorie: Je parle… Je me questionne… Je raconte…

Problèmes avec mon blogue


Il semble que plusieurs éprouvent de la difficulté à recevoir mes publications dans leur adresse courriel présentement ( pour les abonnés).

Aussi étrange que cela puisse paraître…   vous devez vous désabonner et vous réabonner ensuite.

Je suis vraiment désolée du dérangement.

 

 

Je vous invite…


Je ne fais pas cela souvent…  mais je pense que cette fois, ça vaut le détour.

Katherine Léger propose sur son blogue «L’école de rang de Katherine» deux articles vraiment extraordinaires sur la dyspraxie.

Quelle belle façon de vulgariser le quotidien école-maison avec un enfant «différent».

Je vous invite à la lire, ne serait-ce que pour comprendre ce que vivent plusieurs mères autour de nous.  La différence entraîne «aussi» une différence dans le quotidien d’une maisonnée…  un réel défi, croyez-moi.

Je ne connaissais pas vraiment cette «différence»… maintenant beaucoup mieux.  Merci Katherine!

Pour lire ses articles sur le sujet : cliquer ici

Plus ça change…


En lisant l’avant-propos d’un petit cahier d’analyse grammaticale de 1963, j’ai bien rigolé en lisant ce qui suit :

«On déplore couramment la «crise du français», le «péril de la syntaxe», la «faillite de l’orthographe»­.  Mettons que ces expressions sont un peu fortes; il n’empêche qu’il est nécessaire, indispensable, d’apprendre à nos élèves à mieux parler et à mieux écrire le français, et en particulier à mieux mettre l’orthographe. »

MAURICE GREVISSE.  Cours d’analyse grammaticale.

Une chance que Maurice Grevisse n’écrit pas ses livres maintenant😀

Informez-vous!


Je sais que j’ai mentionné à plusieurs reprises qu’il était possible de faire des examens d’un niveau supérieur pour l’obtention du DES.

Par exemple, faire un examen d’anglais de secondaire 4 alors que notre enfant serait, selon son âge, en secondaire 3 ou un examen de secondaire 5 alors que notre enfant serait en secondaire 4.

Voilà que notre CS change tout ça…

Je m’empresse donc de vous encourager à vous informer auprès de votre Commission scolaire puisque j’ignore si c’est seulement la mienne qui change les règles qui sont pourtant là depuis des années ou l’ensemble des CS.

Je suis vraiment découragée en ce moment…  En fait, je suis complètement dévastée par cette nouvelle.  Elle ne m’affecte pas présentement puisque mes deux plus jeunes ne sont pas encore de cet âge… mais ça s’en vient!  J’aimais l’idée d’étaler les examens sur 3 ans au lieu de 2…  On pouvait prendre plus de temps pour approfondir, améliorer un peu nos fameux programmes😉

Même si l’école-maison est présente depuis plusieurs années dans notre Commission scolaire, la confiance en nos capacités diminuent…  On nous enlève, peu à peu, tout ce qui rendait le passage moins pénible.  Pourtant je suis certaine qu’avec le temps, ils ont bien dû remarquer que nos élèves réussissent aussi bien, sinon mieux, que les élèves au régulier!

On modifie les politiques d’évaluation, on modifie les portfolios, on modifie les règles de ceci ou cela…  où s’en va-t-on?  Je me le demande…  hum…  sérieusement, je me le demande.

Je rigole souvent lorsque j’entends des nouvelles mamans de ma CS me dire que nous avons une CS tellement ouverte…  hahaha…  une farce…  une triste farce…  Dans les faits, notre CS serre l’étau de plus en plus!  Ouverte?  de la poudre aux yeux!

Je retourne à mes cahiers, mes enfants, mon école-maison…

J’espère que mes enfants auront terminé leur parcours scolaire avant que l’étau ne se referme complètement!

Alors, je suis désolée pour celles à qui j’ai donné une information qui n’est plus pertinente maintenant!

Tous les parents abîment…


J’ai lu un livre cette semaine qui contenait cet extrait…  un extrait qui m’a fait longuement réfléchir, je l’avoue :

« Tous les parents abîment leurs enfants, c’est inéluctable. La jeunesse est comme le verre ancien, elle absorbe les empreintes de ceux qui la touchent. Certains parents maculent, d’autres fêlent, quelques-uns brisent complètement les enfances en minuscules éclats éparpillés, impossibles à recoller ensuite.»  Mitch Albom

 

Quel extrait…

On se rappelle si facilement les empreintes que nos propres parents ont laissées sur notre verre…  mais je suis certaine que comme moi, il vous est difficile d’imaginer ce que nous laisserons comme empreintes à notre tour sur la jeunesse de nos enfants.

Qui ne souhaiterait pas n’avoir laissé que le meilleur?!?

Je ne pouvais m’empêcher de les observer toute la matinée en espérant de tout coeur n’avoir semé que de belles choses qui ne laisseront que de belles empreintes tout au long de leur jeunesse.

Que ce soit par négligence, par oubli, par manque de délicatesse, par exaspération, par frustration, par déception, par…  par…  on a pu dire ou faire tellement de choses!!!!!

L’école-maison devient un milieu fertile d’occasions de toutes sortes pour «abîmer» nos enfants si on s’y prend mal!!!!   J’y pense tout le temps…  Et vous?

Mes meilleurs vœux


 

Cartes anciennes de Germaine Bouret

Et oui, la période festive que représentent la fête de Noël et du Nouvel An est à nos portes, j’en profite pour vous souhaiter mes meilleurs vœux.

Je vous souhaite de savourer cette période dans la simplicité du moment, de savourer pleinement le temps qui passe avec ceux qui vous sont précieux.

Beaucoup de bonheur, de douceur, de santé, de sérénité pour la Nouvelle année, ainsi que la réalisation de vos projets les plus chers!  Comment ne pas vous souhaiter l’énergie et les outils nécessaires pour mener à terme votre projet d’école-maison.

Je NOUS souhaite une magnifique période des fêtes où nos traditions laisseront dans nos enfants de belles empreintes de bonheur.  Noël est avant tout une période «spirituelle», période qui devrait nous donner la chance de nourrir l’amour que nous portons aux gens qu’on aime!

Je tiens à vous remercier d’avoir été aussi fidèle à ce blogue tout au long de l’année 2015.  Sans vous, lecteurs et lectrices, ce blogue n’aurait aucune raison d’être.

Joyeux Noël et Bonne année!

 

Orthographe?


Je n’ai pas l’habitude de faire de la publicité pour un manuel quelconque…  Je suis une des personnes qui croit que cela ne regarde que les mamans et leurs enfants.  Pourtant, je vous propose de jeter un oeil sur ce petit manuel ancien à l’allure un peu insignifiante…

J’en ai parlé dernièrement, mais là, après l’avoir utilisé pendant quelques semaines, je confirme : il vaut largement son utilisation ne serait-ce que pour sa section «orthographe».

Franchement…  Je peux même avouer que je n’avais pas appris, enfant, de cette manière l’orthographe.  Mon fils-4 n’en revient pas de découvrir des trucs simples à retenir qui facilitent grandement le processus de mémorisation ensuite.

Des exemples?

  • Tous les noms masculins se terminent en ail, eil, euil sauf portefeuille, chèvrefeuille.
  • Tous les noms féminins se terminent en aille, eille, euille
  • Les noms en «ance» viennent d’un adjectif en «ant » : abondant – abondance
  • Les noms en «ence» viennent d’un adjectif en «ent» : prudent – prudence
  • Les noms en «eur» ne prennent jamais de «e» sauf : heure, beurre, demeure.
  • Même, quelque et tout : Placés à côté d’un nom ou d’un pronom, ce sont des adjectifs variables.  Placés à côté d’un verbe ou d’un adjectif, ce sont des mots invariables
  • etc…

J’aime cette clarté dans les explications… on s’y retrouve tellement plus facilement.

Les textes ne cadrent probablement pas avec ce que vous recherchez:)

La grammaire et la conjugaison sont des sections similaires à tous les autres «vieux manuels» rien de moins, rien de plus.  C’est un travail simple mais rigoureux.

Si vous avez envie de le découvrir, MANUELS ANCIENS le propose sur son site.

Dans mon cas, j’ai déjà acheté le niveau CS qui vient juste après pour l’an prochain😉

 

On peut faire une différence!


Je reçois, quotidiennement, plusieurs courriels me demandant de l’aide ou des Lisi Martin: informations de toutes sortes.  Tantôt simples, tantôt complexes, ces courriels ponctuent mon quotidien.  J’ai reçu, ce matin, un courriel différent…

J’ai appris, il y a peu de temps en fait, qu’une famille faisant l’école-maison vit le drame que nous espérons ne jamais rencontrer : une enfant grièvement malade.  Cela m’a particulièrement touchée puisque nous pourrions être cette famille en détresse.

Je ne côtoie pas cette famille, mais j’ai discuté, avec plaisir d’ailleurs, à plusieurs occasions avec la mère.  Plusieurs d’entre vous la connaissent puisqu’elle tient aussi un blogue sur l’école-maison.

L’école des amours

Afin de soutenir et encourager la famille, une amie de cette dernière propose d’envoyer une lettre, un mot, un dessin, un bricolage, de l’argent,…  peu importe, afin de rappeler aux petites qu’une «autre famille», celle de l’école-maison, les soutient et leur donne tout le courage nécessaire pour poursuivre le suivi.

Je vous place le lien de l’amie de cette maman, qui a aussi un blogue que vous connaissez peut-être :

Familyandco

Parfois…  un petit geste peu faire une grande différence.  Pourquoi ne pas proposer un petit projet à vos enfants????

Notre journée / jeudi


Comme mon fils-2 a un examen de mathématique ce matin…  nous ne ferons de la classe qu’en après-midi (2 périodes) puisque je ne peux pas être à deux places en même temps:)

Mon fils 4 – 5e année (CM2)

Période 1 : Écriture

Il travaille sur le brouillon de son conte de Noël

Période 2: Arts plastiques

Lecture supplémentaire :

Il lit des contes de Noël présentement : un par jour.

Mon fils 3 – Secondaire 1 (5e)

Période 1 : Écriture

Il travaille sur le brouillon de son conte de Noël

Période 2: Arts plastiques

Lecture supplémentaire :

Il lit présentement «Un chant de Noël» de Dickens

Mon fils 2 – Secondaire 5

Période 1 : Science

Il travaille sur son programme.

Période 2 : Arts plastiques.

Il travaille encore sur un projet imposé par notre CS : À la manière de Dali.

citation


J’aime tout ce qui est vieux : les vieux amis,

les temps passés, les anciennes manières, les livres d’époques.

Oliver Goldsmith

Je partage la même vision que cet écrivain d’une autre époque😀

mais… comme dirait mon père, parce que je n’ai pas connu ce que c’était de vivre avec une toilette dehors, pas d’électricité, des vêtements qui ne nous réchauffent qu’en partie l’hiver, se promener avec un cheval à -25, etc..  hihihi

Résoudre des problèmes /équations à deux inconnues


Bon, je me place un lien pour moi afin de ne pas le chercher éventuellement😉

Pour accompagner le cahier mat-4101-2 (Équations et inéquations)

Je cherchais quelque chose pour aider mon fils-2 avec sa difficulté à mettre en langage mathématique des problèmes mathématiques.  J’ai trouvé cette capsule vidéo pour mon fils qui propose une démarche explicite et autre que la mienne😉

Résoudre des problèmes /équations à deux inconnues

Halloween – écriture «express»


Je replace une publication de l’an dernier…  une façon amusante d’écrire!

Voici quelques idées de situation d’écriture « express » sous le thème d’Halloween

  1. Quelle est la chose la plus effrayante que tu as vécue? Qu’est-ce qui était si effrayant?  
  2. Le maire de ta ville veut interdire aux enfants de passer Halloween. Écris-lui une lettre pour le convaincre que ce n’est pas une bonne idée.
  3. Quel a été ton meilleur costume d’Halloween?  Pourquoi était-il spécial?
  4. Imagine que tu dois organiser une fête d’Halloween. Fais un plan du déroulement de la soirée. Quels jeux allez-vous jouer? Que mangerez-vous?
  5. Écris un poème acrostiche avec le mot Halloween.
  6. Écris un paragraphe en utilisant le plus de mots possibles exprimant la peur.
  7. Explique ce qu’est la fête d’ Halloween à quelqu’un d’un autre pays où cette fête n’est pas célébrée.
  8. Nomme une chose qui peut te faire peur.  Pourquoi cette chose te fait-elle peur?
  9. Écris une histoire sur la visite d’une maison hantée.
  10. Quel monstre d’ Halloween (fantôme, vampire, loup-garou, zombie, momie, etc) trouves-tu le plus effrayant? Pourquoi?
  11. Imagine que tu doives interviewer un vampire. Écrire dix questions que tu souhaiterais lui poser. Tu pourrais même imaginer ce qu’il répondrait!
  12. Voudrais-tu passer la nuit entière d’Halloween dans un cimetière? Pourquoi ou pourquoi pas?
  13. Si tu devenais invisible comme un fantôme, que ferais-tu?  Où irais-tu?
  14. Le soir d’Halloween, tu frappes à la porte d’une vieille maison.  Lentement, la porte s’ouvre avec un craquement sinistre.  Tu décides d’entrer…
  15. Tu n’en crois pas tes yeux, un épouvantail se promène dans ta cour!  Raconte.
  16. Tu détestes la fête d’Halloween, que dirais-tu pour convaincre les gens de ton entourage que c’est une fête ridicule et stupide?
  17. Imagine que tu es une chauve-souris qui survole une ville le soir d’Halloween, que vois-tu?
  18. Tu te fais enlever par un zombie, que veut-il faire de toi?
  19. Tu entends des sons mystérieux provenir du grenier de ta grand-mère.  Que se passe-t-il?
  20. Raconte la légende du fantôme de ton village.
  21. Le soir d’Halloween,. ton frère s’est transforme en vampire…
  22. J’ai vu Frankenstein derrière ma maison…
  23. Un sorcier te transforme en…
  24. Tu fais un terrible cauchemar où un ogre…

Il pourrait y avoir beaucoup de « sujets terrifiants » pour les esprits en ébullition!

À ne jamais oublier


Comme je le disais tout à l’heure à une nouvelle parmi nous :

Il faut apprendre à voir «l’erreur» comme une étape importante dans le processus d’apprentissage.  Que ce soit pour nous ou pour les enfants, l’erreur est toujours un moyen d’en apprendre plus sur soi, sur une notion, sur notre attitude, sur…  un tas de choses.

«Se tromper» fait parti intégrante de la réussite.

Source de l’image : cliquer ici

Ne l’oublions pas!

Je souris… tout simplement


Lorsque je constate les personnes «abonnées» à mon blogue au fil du temps, je souris toujours…  une journée 468 membres, le lendemain 458…  hihihi

10 personnes qui n’en pouvaient plus de recevoir toutes mes niaiseraies!

Je suis désolée les mamans de publier autant de choses!

100 livres à lire ou relire?


Au départ une blague entre elle et moi, c’est devenu un réel défi de lecture!

Lors d’un souper où nous parlions de lecture, une amie m’a demandé de nommer une dizaine de livres qu’il fallait absolument lire. J’ai lu tellement de belles choses et tellement de mauvaises aussi.  Un livre peut m’avoir déplu à une époque pour me plaire maintenant et parfois même le contraire…   la lecture c’est tellement personnelle je trouve et ça reflète souvent nos états d’âmes du moment. Et…  pas si simple de choisir quand on lit chaque semaine au moins un livre😉

Après avoir mentionné quelques livres que j’ai particulièrement aimés au fil du temps, elle m’a parlé de la liste de la BBC qui, à la suite d’un sondage, a donné une liste des 100 livres anglophones à lire absolument avant de mourir.

Par curiosité…  Nous avons examiné cette fameuse liste.  On dit qu’habituellement la moyenne des gens ont lu 6 livres dans cette liste… Quelle ne fut pas ma surprise de voir que j’en ai lus bien plus que la moitié, et d’ailleurs, plusieurs romans sélectionnés sont effectivement parmi mes meilleurs!  J’avoue cependant, que d’autres ne m’ont pas particulièrement séduite et d’autres encore ont été lus par obligation à l’école secondaire ou au CEGEP😉

Comme il existe aussi une liste des 100 meilleurs romans en français…  nous en avons fait un mélange des deux.  J »ai placé en gras ceux que j’ai déjà lus.

  1. 1984 / George Orwell
  2. La 25e heure / Constant-Virgil Gheorghiu
  3. 3 filles et 9 bonnes résolutions / Jacqueline Wilson
  4. À la croisée des mondes / Philip Pullman
  5. L’Attrape-cœurs / Jerome David Salinger
  6. Autant en emporte le vent / Margaret Mitchell
  7. L’Assommoir / Émile Zola
  8. Au nom de tous les miens / Martin Gray
  9. Les Aventures d’Alice au pays des merveilles / Lewis Carroll
  10. Antigone / Jean Anouilh
  11. Anna Karénine / Léon Tolstoï
  12. Artemis Fowl, tome 1 / Eoin Colfer
  13. Au Bonheur des Dames / Emile Zola
  14. A nous deux ! / Jacqueline Wilson, Nick Sharratt et Sue Heap
  15. L’alchimiste /Paulo Coelho
  16. L’Amour aux temps du choléra /Gabriel García Márquez
  17. La Bicyclette bleue, tome 1 /Régine Deforges
  18. Bilbo le Hobbit / J.R.R. Tolkien
  19. Belle du seigneur /Albert Cohen
  20. Le Bon Gros Géant / Roald Dahl
  21. De bons présages /Neil Gaiman et Terry Pratchett
  22. La Maison d’Âpre-Vent /Charles Dickens
  23. Bonjour tristesse /Françoise Sagan
  24. Bel-Ami / Guy de Maupassant
  25. Catch 22 /Joseph Heller
  26. La cité de la joie /Dominique Lapierre
  27. Cent ans de solitude / Gabriel García Márquez
  28. Charlie et la Chocolaterie / Roald Dahl
  29. Candide ou l’optimisme / Voltaire
  30. Le Comte de Monte-Cristo /Alexandre Dumas
  31. Un conte de Noël /Charles Dickens
  32. La Condition humaine /Andre Malraux
  33. Cyrano de Bergerac /Edmond Rostand
  34. Le Château de ma mère – Souvenirs d’enfance, tome 2 / Marcel Pagnol
  35. Crime et Châtiment / Fedor Mikhaïlovitch Dostoïevski
  36. Un conte de deux villes/Charles Dickens
  37. La chartreuse de Parme /Stendhal
  38. Croc Blanc / Jack London
  39. Le château de Cassandra /Dodie Smith
  40. Les cavaliers/Joseph Kessel
  41. La case de l’oncle Tom/Harriet Beecher-Stowe
  42. Dix Petits Nègres / Agatha Christie
  43. David Copperfield /Charles Dickens
  44. Dune – Le Cycle de Dune, tome 1 /Frank Herbert
  45. Le Dieu des Petits Riens / Arundhati Roy
  46. Le Deuxième Sexe, partie 1/Simone de Beauvoir
  47. Le Désert des Tartares/Dino Buzzati
  48. L’Étranger /Albert Camus
  49. L’Écume des jours / Boris Vian
  50. Emma / Jane Austen
  51. Entre chiens et loups /Malorie Blackman
  52. Et si c’était vrai… / Marc Lévy
  53. Les enfants de la terre de Jean M. Auel
  54. Les Enfants de minuit /Salman Rushdie
  55. Les fables de La Fontaine
  56. Les Fleurs du mal /Charles Baudelaire
  57. La Ferme des animaux / George Orwell
  58. Les Fourmis / Bernard Werber
  59. Le Fléau / Stephen King
  60. Fondation – Le Cycle de Fondation, tome 1 /Isaac Asimov
  61. Le Guide du voyageur galactique – H2G2, tome 1 /Douglas Adams
  62. Germinal /Emile Zola
  63. Le Grand Meaulnes /Alain-Fournier
  64. La Gloire de mon père – Souvenirs d’enfance, tome 1 /Marcel Pagnol
  65. Guerre et Paix /Léon Tolstoï
  66. Les Garennes de Watership Down /Richard Adams
  67. Gatsby le magnifique /Francis Scott Fitzgerald
  68. Des grives aux loups / Claude Michelet
  69. Geisha / Arthur Golden
  70. Gormenghast, tome 2 /Mervyn Peake
  71. Harry Potter /J. K. Rowling
  72. Les Hauts de Hurlevent /Emily Brontë
  73. L’herbe bleue / Beatrice Sparks et Anonyme
  74. Huis clos suivi de Les Mouches /Jean-Paul Sartre
  75. La Huitième Couleur / Terry Pratchett
  76. L’Île au trésor / Robert Louis Stevenson
  77. L’Île mystérieuse /Jules Verne
  78. Jamais sans ma fille/ Betty Mahmoody
  79. Jane Eyre /Charlotte Brontë
  80. Le Journal d’Anne Frank / Anne Frank
  81. Le Jardin secret /Frances Hodgson Burnett
  82. Le Journal de Bridget Jones / Helen Fielding
  83. Les Jalna,1, Tome 1 /Mazo De La Roche
  84. J’irai cracher sur vos tombes /Boris Vian et Vernon Sullivan
  85. La grande nouvelle – Journal d’une princesse, tome 1/Meg Cabot
  86. Narnia / Lewis
  87. Le Lion /Joseph Kessel
  88. Lettres de mon moulin /Alphonse Daudet
  89. Loin de la foule déchaînée/ Thomas Hardy
  90. Louisiane de Maurice Denuzière
  91. Les Misérables/Victor Hugo
  92. Le Meilleur des mondes /Aldous Huxley
  93. Middlemarch /George Eliot
  94. La maison aux pignons verts /Lucy Maud Montgomery
  95. Les Malheurs de Sophie /Comtesse De Ségur
  96. Madame Bovary /Gustave Flaubert
  97. La Mère /Pearl Buck
  98. Mémoires de guerre /Charles de Gaulle
  99. Le mage /John Fowles
  100. Sa majesté des mouches / William Golding
  101. Matilda /Roald Dahl
  102. Le Maître des illusions /Donna Tartt
  103. Magicien /Raymond Elias Feist
  104. Le monde selon Garp / John Irving
  105. Ne tirez pas sur l’oiseau moqueur / Harper Lee
  106. La Nuit des temps/ René Barjavel
  107. Nana / Emile Zola
  108. Notre-Dame de Paris /Victor Hugo
  109. La Nausée /Jean-Paul Sartre
  110. Orgueil et Préjugés /Jane Austen
  111. Les oiseaux se cachent pour mourir / Colleen Mc Cullough
  112. Oscar et la Dame rose /Eric-Emmanuel Schmitt
  113. Le Petit Prince /Antoine de Saint-Exupéry
  114. La Peste/Albert Camus
  115. Une prière pour Owen /John Irving
  116. Paroles/Jacques Prévert
  117. Les Piliers de la Terre / Ken Follett
  118. Persuasion /Jane Austen
  119. Premier de cordée /Roger Frison-Roche
  120. Les pêcheurs de coquillages /Rosamunde Pilcher
  121. Le pull-over rouge /Gilles Perrault
  122. Les petites filles modèles /Comtesse De Ségur
  123. Pour qui sonne le glas / Ernest Hemingway
  124. Le Parfum/Patrick Süskind
  125. Le Père Goriot / Honoré de Balzac
  126. Le Passage / Louis Sachar
  127. Le Parrain / Mario Puzo
  128. Le Pavillon des cancéreux / Alexandre Soljenitsyne
  129. Les Quatre Filles du docteur March / Louisa May Alcott
  130. Le Rouge et le Noir/Stendhal
  131. Rebecca / Daphné Du Maurier
  132. Les Raisins de la colère / John Steinbeck
  133. Les Rougon-Macquart / Emile Zola
  134. Les Rois Maudits / Maurice Druon
  135. Robinson Crusoé / Daniel Defoe
  136. Ronde de nuit / Terry Pratchett
  137. Regain / Jean Giono
  138. Racines / Alex Haley
  139. Le Seigneur des Anneaux /J.R.R. Tolkien
  140. Sans famille /Hector Malot
  141. Si c’est un homme / Primo Levi
  142. Des souris et des hommes / John Steinbeck
  143. Swallows and Amazon /Arthur Ransome
  144. Sur la route / Kerouac
  145. Un sac de billes / Joseph Joffo
  146. Le Silence de la mer/Vercors
  147. Les Trois Mousquetaires /Alexandre Dumas
  148. Tess d’Urberville / Thomas Hardy
  149. Le testament/ Nevil Shute
  150. Le Tour du monde en 80 jours /Jules Verne
  151. La Terre / Emile Zola
  152. Ulysse / James Joyce
  153. Vingt mille lieues sous les mers / Jules Verne
  154. Le Vent dans les saules / Kenneth Grahame
  155. Vipère au poing /Hervé Bazin
  156. Voyage au centre de la Terre / Jules Verne
  157. Voyage au bout de la nuit / Louis-Ferdinand Céline
  158. Le Vieil Homme et la Mer / Ernest Hemingway
  159. Vent d’Est, vent d’Ouest / Pearl Buck
  160. Histoire d’un ours comme ça /Alan Alexander Milne

Ce qui n’était au départ qu’une simple blague est devenu un réel défi…  tous les lire ou les relire!

Premier choix pour moi :

Facile… j’ai choisi un roman que j’impose à mon fils-2 cette semaine…  comme je devais le relire de toute façon…

48.  L’Étranger /Albert Camus

Et vous?  Un défi comme ça…  ça vous inspire?  Vous savez maintenant que dans mes temps libres je lis parfois😀

Et finalement… les résultats!


J’ai finalement reçu les résultats de mon fils-2 hier soir.

Tous les examens ont été réussis! 

Je n’ai pas encore le relevé de notes, donc j’ignore la moyenne mais l’important c’est de ne pas avoir à refaire un des examens…. du moins je l’espère puisqu’ils ont égaré un résultat (français oral).

On se concentre donc sur les quelques cours restants pour cumuler les 54 unités pour son diplôme.  Une dernière année à la maison…  Incroyable quand j’y pense…  une DERNIÈRE année pour lui.

Il vaut mieux en rire…


On entend parfois des paroles qui font grincer des dents… ou rire aux larmes sur l’école-maison.

Voici deux phrases lancées par mes deux petites voisines qui refusent de jouer avec mes enfants :

«Vous faites l’école à la maison parce que vous êtes trop pauvres pour aller à l’école! »

Hahaha, elle est bonne celle-là…  si elles savaient…  comme si l’école-maison ne coûtait rien!

 

L’autre jolie phrase : «Vous faites l’école-maison parce que vous êtes moins intelligents et plus paresseux que les enfants qui vont à l’école »

c’est certain…  seuls les cancres font l’école-maison! Pfft…

Ce qui me fait grincer des dents? C’est que ces commentaires, répétés pour blesser, proviennent probablement d’une discussion à l’intérieur de leur maison… avec des parents qui répètent de telles insignifiances!

Je réponds


On me demande :

« Ton fils fait plusieurs examens de secondaire 5 même s’il est en secondaire 4 n’est-ce pas?  mais quels cours lui feras-tu prendre en secondaire 5?»

 

Il faut se rappeler qu’il y a 54 unités à amasser pour avoir le diplôme d’études secondaires­ (DES).  Parmi ces unités, plusieurs cours obligatoires.

Pour le moment, si les cours sont réussis naturellement😉 il aura amassé uniquement :

  • Anglais 4 et 5 – 8 unités
  • Français 4 et 5 ( déboulement pour le 4) – 12 unités
  • Arts plastiques 4 – 2 unités
  • Histoire 4 – 4 unités
  • Il fera maths 4 et science 4 aux adultes (formation à distance ) pendant l’été et l’automne.  Je vérifie cette semaine s’il peut débuter dans l’été. – 10 unités

 

Il restera donc, pour le secondaire 5 :

  • Éthique et culture religieuse ( ou éducation physique ) – obligatoire – 2 unités

Pour le reste il faut amasser suffisamment d’unités pour compléter.  Nous avons choisi :

  • Arts plastiques 5 – 4 unités
  • Maths 5 – 6 unités ( aux adultes )
  • Projet personnel orientant – 2 unités
  • Physique – 4 unités?  ou monde contemporain – 4 unités…  on réfléchit pour après au CEGEP
  • Informatique – ? unités – aux adultes.

Comme je l’ai mentionné plusieurs fois, l’idée de répartir les examens sur 3 années est nettement préférable.  Mon fils avait fait anglais l’an dernier…  et si nous n’avions pas figuré qu’il prendrait la route de l’école régulière cette année, il aurait fait arts, ppo et science l’an dernier!  On a la possibilité de le faire et c’est nettement plus simple ainsi.

Il ne faut jamais oublier que l’examen compte pour 100% de la note finale dans notre cas ( élève école-maison ) et que nos enfants ne font pas d’examens aussi régulièrement que les élèves de l’école régulière.  Répartir les examens leur donne la possibilité de respirer un peu…

Personnellement, j’exige que les miens passent des examens français-maths et anglais en secondaire 3 pour «voir» et «vivre» l’atmosphère d’un examen réel, sur place.  Pour le moment, mes deux plus vieux ont été très contents de l’avoir fait…  ils savaient à quoi s’attendre pour les examens formels du DES.

 

Pour rigoler un peu…


On m’a partagé ce lien (merci Katherine)

J’en profite pour vous le proposer.

Il propose 5 profils de visiteurs qui n’est pas toujours appréciables pour les blogueurs😉

J’ai vraiment rigolé…

5 profils de visiteurs qui énervent les profs blogueurs !

Pourquoi ne pas découvrir l’opéra?


Vous aimez l’opéra?

Moi?  J’adore..   par contre, aller à l’opéra coûte une fortune…  ouf…  Vraiment au-delà des moyens financiers que je possède.  J’avoue que voir un opéra en direct est fantastique… mais… tellement trop cher.

Cette année, j’ai testé le « Metropolitan Opera » au cinéma et j’ai été réellement séduite!  Fabuleuse idée!

D’ailleurs, je suis allée voir ceci aujourd’hui.

CAVALLERIA RUSTICANA / PAGLIACCI

 

J’aime tellement Cavallera Rusticana…

 

 

Et que dire de l’air de Canio lorsqu’il se sent abandonné par Nedda dans Pagliacci (vesti la Giubba), il exprime toute sa douleur alors qu’il se prépare à monter sur scène pour faire rire le public….  un mot : merveilleux!

Quelle belle façon de faire découvrir l’opéra à vos enfants à prix moindre, et surtout, avec des sous-titres en français!  Ils peuvent comprendre l’histoire tout en découvrant le genre.

Je vous assure que ça vaut largement le déplacement.

Reste à convaincre vos jeunes:)

Le doute…


Peu importe le temps passé en classe-maison, je pense que nous avons tous, un jour ou l’autre, un doute qui s’insinue en nous.

Malheureusement, Je n’y échappe pas…

Pour quelqu’un qui a un enfant avec des besoins particuliers (TED, DYS, victime d’intimidation, etc…) la question ne se pose même pas : l’enfant est souvent mieux à la maison.  Par contre, pour des mamans qui ont uniquement des enfants qui fonctionneraient probablement très bien en classe régulière… la question se pose : Où serait-il le mieux?

Il m’arrive à l’occasion de me questionner, d’angoisser, de remettre tout en question, de vouloir autre chose, de désirer fuir et même de changer de vie!  Ça semble un peu radical, effectivement, mais il m’arrive de craindre le pire dans cette aventure.  Je ne m’en cache pas, il m’arrive de douter.  Je ne me sens pas ridicule de le faire, c’est ce que je suis et je m’assume totalement sur ce côté «tordu» de ma personnalité.

Jamais je ne regretterai ce que j’ai offert à mes enfants…  absolument pas.  Je pense avoir fait un travail scolaire «correct» auprès d’eux.  Sans être exceptionnelle, notre route est parsemée de plusieurs choses intéressantes qui donneront, éventuellement, des résultats positifs dans leur vie future.

Mais…  est-ce suffisant?  Doute…  doute…  doute…  un doute qui hante mes pensées occasionnellement.

Je compare parfois l’école-maison au mythe de «Dédale et Icare ».  Vous vous souvenez de ce mythe?  Icare qui s’envole avec les ailes fabriquées par son père Dédale pour fuir le labyrinthe dans lequel ils étaient prisonniers mais qui, en typique adolescent😉 n’écoute pas les conseils de son père et s’approche un peu trop du soleil qui brûle ses ailes…  Icare? Mes enfants, fuyant le système régulier (labyrinthe), s’envolent avec mon aide et l’école-maison.  Et si cette aventure brûlait les ailes de mes enfants?  Ambition démesurée, folie des grandeurs, témérité, imprudence,…  J’y pense parfois vous savez?

Comme je le répète souvent, le doute est sain en autant qu’il ne nous paralyse pas.  Malgré les nombreux doutes au fil du temps, je reste fidèle à notre désir d’éduquer nos enfants à la maison.  Je reste convaincue que je n’ai pas fait pire que le système régulier!  J’ose espérer que mes enfants en sortiront fiers et bien outillés.  Après tout, c’est pour eux que je travaille autant, car oui, je travaille beaucoup!

Pour les mamans qui m’écrivent souvent, vos doutes sont là pour rester encore un peu.  L’important, c’est de bouger, de prendre une direction et garder le cap!  Votre indécision produira un inconfort insupportable…  de toute façon, le pire, c’est de choisir.  Une fois le choix fait, la route devient soudainement plus claire jusqu’à un autre petit doute qui revient insidieusement de temps en temps…  mais cela fait parti du plaisir de l’aventure!

Quel beau film…


Je suis allée voir « La famille Bélier » en après-midi…  quel magnifique film!

Je vous propose ceci qui résume tellement bien le film :

Bonne fête les mamans!


Un simple mot…  merci…  

Oui, un grand merci d’être « une véritable maman » pour vos enfants!  Que ce soit une maman adoptive ou biologique…  on peut être de véritables mamans.

Je vous souhaite une magnifique journée.

 

11

source de l’image : cliquer ici

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 508 autres abonnés