Pédagogie Waldorf… Ebook


J’aime cette pédagogie…  J’aime l’approche à l’enfant.

« The Online Waldorf Library books  »propose des«  ebook »  gratuits  ( en anglais )  sur l’ensemble de la pédagogie Waldorf.

Bannière

Cliquer pour accéder au EBOOK

On peut y retrouver d’autres ebook très intéressants…

Sur les travaux manuels : cliquer ici

Science in education : cliquer ici

temperaments and the art : cliquer ici

etc…  etc…

Il y en des dizaines et des dizaines à télécharger gratuitement!

Je réponds…


Je réponds…

Pourrais tu détailler (ou donner un lien en français) sur les blocs waldorf steiner?

C’est simple et un peu complexe à expliquer…

En pédagogie Waldorf, la journée est divisée totalement différemment, les semaines aussi!

Ainsi, au lieu de faire toutes les matières dans la semaine, on travaille par bloc de deux semaines environ, 2 heures le matin, les apprentissages principaux : un bloc science, un autre mathématique, etc…

Par exemple, pour les deux premières semaines on pourrait avoir comme bloc principal le matin l’histoire.  Tous les jours tu ferais ton bloc principal le matin en histoire.  Puis, par la suite pour les semaines suivantes, tu pourrais être en mathématique, etc…  Ainsi, la matière est vue intensivement, de façon plus approfondie et présente dans la tête de l’enfant.  Le temps de repos, par la suite, permet souvent de mieux « digérer » la matière.

Naturellement, les matières de base comme le français et les mathématiques ( surtout au niveau secondaire ) sont travaillées tous les jours, mais uniquement pour soutenir les leçons étudiées en bloc principal, donc pas de nouvelles notions entre les blocs.

L’idée est intéressante, et cela fonctionne très bien dans une vraie classe Waldorf, cependant à la maison…  hum…  c’est un peu complexe à mettre en oeuvre avec plusieurs enfants.  Pour mettre en place c’est une autre affaire…  car les manuels « scolaires » ne sont pas conçus pour travailler ainsi.  Il faut donc repenser notre division du travail.

J’espère que la réponse est satisfaisante!

Le calme… et l’harmonie pendant la classe ( 1 )


On me demande souvent comment faire pour maintenir un climat harmonieux en classe-maison.

Pas toujours facile…  c’est vrai…   mais c’est possible si on se donne la peine de voir « autrement » les apprentissages.

La découverte de pédagogies différentes comme Charlotte Mason ou encore Waldorf-Steiner m’a grandement aidé à voir l’enfant autrement.

Mes observations qui maintiennent un meilleur milieu de vie???  Voici celles qui m’aident présentement…

Apprentissage 1 :

J’ai appris que les habitudes, bonnes ou mauvaises, restent toujours.

Cela semble tellement simple à remarquer…  mais…  dans une classe école-maison c’est encore plus vrai.

À partir de cette observation, on peut facilement voir qu’une routine bien établie aide beaucoup.  Souvent, pas toujours mais souvent, les enfants aiment sentir ce cadre autour d’eux…  un cadre de vie stable…  une bonne référence des priorités.

Chez nous, cette routine est un repère, un point d’appui sur notre quotidien.  Nous débutons toujours à la même heure, pause à la même heure, repas, loisirs, etc…  une routine.    Si la maison est toujours dans le cahot, pas de vêtements propres, pas de nourriture dans le frigo, on cherche des crayons, du papier, nos manuels, etc…   ce cahot demeure même dans notre façon de travailler en classe.

J’ai appris que les habitudes restent…  Ce que je sème tranquillement demeure dans les habitudes de travail des enfants.  Si on habitue très tôt les enfants à faire les choses par priorité ils développent cette habitude même en classe.

Apprentissage 2 :

 L’importance de mettre son attention sur ce que l’on fait.

.

“Never let the child dawdle over a copy-book or sum, sit dreaming with his book before him. When a child grows stupid over a lesson, it is time to put it away. Let him do another lesson as unlike the last as possible, and then go back with freshened wits to his unfinished task…the lesson must be done, of course, but must be made bright and pleasant to the child.” -Charlotte Mason

.

Quelle merveilleuse idée à faire germer dans la tête de nos enfants.

Rester concentré sur la tâche à accomplir…  pas facile pour un enfant un peu lunatique comme un des miens!!!  Cependant, de lui apprendre à fractionner la tâche à accomplir pour justement la faire en restant concentré n’est-ce pas lui rendre un fier service??  Oui, apprendre à ne faire qu’une chose à la fois et ce, même pour nous les mamans!!!  Oui, faire la classe en ne faisant que cela…  pas de courriel à regarder, de messages à envoyer, de magnifiques blogues à regarder…  non,  faire la classe entièrement disponible!!!

Dans la méthode Charlotte Mason, elle préconise un travail de 20-30 minutes avec une attention soutenue.  Je pense que c’est une des plus belles découvertes que j’ai faites.  Elle m’a rendue la vie tellement plus facile.  20 minutes c’est très peu, mais vous n’avez pas idée de la quantité de travail que l’on peut faire en 20 minutes lorsqu’on est vraiment attentif à notre tâche.

Avec la pédagogie Waldorf-Steiner j’ai appris à alterner entre le travail plus rigoureux (esprit ) est le travail plus manuel ( main ).  Cette alternance apporte un grand réconfort dans le coeur de l’enfant…  il se sent rapidement compétent.  Oui, compétent…

Lorsqu’on devient saturé par un travail à faire, lorsque le regard se promène ailleurs, lorsque l’enfant dort devant sa tâche qu’apprendra-t-il???  Pour moi, le moment est alors venu de changer, de placer l’enfant devant une tâche qui utilise autre chose, qui l’obligera à mettre son attention sur cette nouveauté qu’apporte le changement de tâche.  Cela ne veut pas dire de ne plus toucher à la tâche débutée…  oh que non!!!!  On reprendra plus tard, ou le lendemain,  la tâche débutée.  Il ne faut pas oublier nos bonnes habitudes de terminer ce que l’on débute!!! ha!

D’ailleurs, en pédagogie Steiner on alterne même les matières par bloc de travail.  Ce n’est pas facile à mettre en place à la maison avec des plus grands enfants mais pour les plus jeunes cela peut être une excellente idée.

À la maison, d’instaurer du travail manuel pour terminer notre journée de classe a changé beaucoup de choses : l’après-midi se termine toujours dans le calme et le sentiment que l’on peut faire, soi-même, de jolies choses utiles.  N’est-ce pas un moyen magnifique de travailler l’attention tout en développant un sentiment merveilleux d’accomplissement.

Oui… garder en tête que notre attention doit toujours être sur ce que l’on fait.

Vivre au quotidien avec des enfants tous les jours…  tout le temps…  demande beaucoup d’organisation, de planification, d’amour, de patience, etc…  mais surtout demande de voir la vie autrement!!!

à suivre…