Pauvre Rutebeuf (chant)


Cette fois, comme pour l’oeuvre d’art, j’ai choisi une chanson du Moyen Âge

Pauvre Rutebeuf

Que sont mes amis devenus
Que j’avais de si près tenus
Et tant aimés
Ils ont été trop clairsemés
Je crois le vent les a ôtés
L’amour est morte
Ce sont amis que vent me porte
Et il ventait devant ma porte
Les emporta

Avec le temps qu’arbre défeuille
Quand il ne reste en branche feuille
Qui n’aille à terre
Avec pauvreté qui m’atterre
Qui de partout me fait la guerre
Au temps d’hiver
Ne convient pas que vous raconte
Comment je me suis mis à honte
En quelle manière

Que sont mes amis devenus
Que j’avais de si près tenus
Et tant aimés
Ils ont été trop clairsemés
Je crois le vent les a ôtés
L’amour est morte
Le mal ne sait pas seul venir
Tout ce qui m’était à venir
M’est advenu

Pauvre sens et pauvre mémoire
M’a Dieu donné, le roi de gloire
Et pauvre rente
Et droit au cul [sur moi] quand bise vente
Le vent me vient, le vent m’évente
L’amour est morte
Ce sont amis que vent emporte
Et il ventait devant ma porte
Les emporta

Rutebeuf

*****************

*****************

Arts-musique – semaine 1-2


Je garde mon idée de départ : épurer!

Comme je l’ai mentionné au printemps, je change ma façon de travailler cette année.  Je passais beaucoup de temps en art et en musique mais j’ai décidé d’aborder ces deux matières autrement pour la prochaine année.

L’art a toujours eu une large place dans notre semaine de travail et comme je désire épurer, je vais essayer d’éliminer certaines choses pour me concentrer sur ce que je juge de plus pertinent.  J’aime ce qu’apporte l’art dans le quotidien mais…  il faut être réaliste, mes enfants ne deviendront pas des artistes.

L’art va donc reprendre une place plus appropriée dans notre quotidien de classe-maison, c’est-à-dire pas plus d’une à deux heures chaque semaine.

Alors…

Au lieu de proposer une analyse d’œuvre chaque semaine, nous la ferons aux deux semaines.  Au lieu de faire des projets individuels et en famille chaque semaine, nous ne ferons que l’un ou l’autre.  Nous ferons moins de dessin…  soupirs…  je me raisonne.  Nous passerons moins de temps à décorer nos pages de travail ( poésie, situation-d’écriture, histoire, etc.)  Ils pourront le faire, mais pas pendant nos heures de classe-maison.  Comme vous voyez, l’épuration sera assez importante.

Même chose en musique, une œuvre pour deux semaines et je me concentre sur un objectif autre : ne pas faire «aimer» la musique classique, mais leur donner un bagage minimum de connaissances pour en apprécier la saveur.

Voici donc mes deux premières semaines :

Arts :

Cette année, je colle l’art à notre période historique.  Au lieu de découvrir un artiste chaque mois avec 4 œuvres, je vais proposer des œuvres couvrant les périodes historiques que nous étudions en histoire.

Point de départ : L’art pariétal.

La salle des taureaux de la grotte de Lascaux

Salle des taureaux

 

Musique :

Même chose qu’en art, on épure…  une ou deux œuvre(s) pour deux semaines.  Cette année, je reprends l’idée de découvrir l’orchestre à travers différentes œuvres et découvertes musicales amusantes parfois.

Cette semaine : Le violon.

et pour plaire à un de mes fils 😉

Projets d’arts : Thème : espace.

C’est un thème qui revient à chaque année pour nous…  alors…  j’essaie d’introduire une nouveauté à chaque fois.  Cette année, j’ai choisi d’explorer le positif/négatif

Je vais leur proposer plusieurs idées qu’ils choisiront.

Le roi des Aulnes (Goethe)


J’utilise ce petit texte comme lecture supplémentaire mais aussi comme oeuvre musicale à découvrir.

Le Roi des aulnes

Qui voyage si tard par le vent et la nuit?
C’est un père avec son enfant.
Il le tient serré contre lui,
l’enlace et le réchauffe.

Mon fils, pourquoi caches-tu ton visage effrayé?
-Mon père, ne vois-tu pas le roi des aulnes,
le roi des aulnes avec sa couronne et sa queue.
– Mon fils, c’est un nuage qui passe.

« Ô doux enfant, viens avec moi,
nous jouerons ensemble à des jeux riants;
j’ai de belles fleurs sur le rivage
et ma mère a beaucoup de des vêtements d’or. »

– Mon père, mon père, n’entends-tu pas
ce que le roi des aunes me murmure tout bas?
– Paix, mon enfant, paix!
Le vent chuchotte dans les feuilles sèches.

« Veux-tu venir, ô doux enfant,
mes filles charmantes t’attendent
mes filles te berceront la nuit
et chanteront pour toi. »

 Mon père, mon père, ne vois-tu pas
le roi des aunes dans ce passage sombre ?
-Mon fils, mon fils, je le vois exactement
Ce sont les rameaux si gris des vieux saules.

« Je t’aime, ton beau visage m’attire,
et si tu ne me suis pas, je t’enlève de force. »
– Mon père, mon père, le voilà qui me saisit.
Le roi des aunes me fait mal,

Le père effrayé hâte sa marche,
serrant dans ses bras son fils gémissant;
il atteint péniblement sa demeure,
et lorsqu’il arrive, l’enfant était mort.

Goethe

J’ai accompagné plusieurs fois des chanteurs ou des chanteuses…  je l’avoue, j’aime particulièrement ce chant pourtant si tragique.

Prenez le temps d’écouter le piano…

Schubert a su si bien mettre en musique cette chevauchée!

Janvier-février


Notre artiste à l’étude : Edgar Degas

Comme toujours…  depuis quelques années déjà, nous poursuivons l’étude d’un artiste et l’analyse de quelques oeuvres.  Habituellement, je choisissais une oeuvre chaque semaine, cette fois, une oeuvre pour deux semaines.

En janvier-février, Edgar Degas et les quatre oeuvres suivantes :

source : WikiArt

 

 

The Bellili Family

A Cotton Office in New Orleans

The Dance Class

Place de la Concorde

Notre musicien à l’étude : Sergei Rachmaninoff

Même chose pour le musicien à l’étude, voici les 4 oeuvres qui seront principalement écoutées.  Souvent, on écoute beaucoup plus d’oeuvres que les 4 proposées mais je n’en demande que 4 à l’écrit.

Symphonie no.2 op.27

Vocalise, op 34 no.14 ( plusieurs versions )

Piano concerto no.2

Rhapsody on a theme of Paganini op 43

J’ai placé, sur la droite, les oeuvres à l’étude.

On écoute cette semaine…


Pour accompagner mon thème de la semaine…  naturellement… les misérables!

Ayant moi-même vu la comédie musicale en français dans les années 90 ( je crois )  et possédant même le CD les enfants connaissent déjà les mélodies pour les avoir entendues parfois.  Je leur propose :

 

On écoute…


Je cherchais une oeuvre musicale pour accompagner notre thème « Halloween » des deux prochaines semaines…  

Pendant ma marche du matin, j’ai trouvé!  

Une pièce correspond exactement à ce que je cherche : la «Symphonie Fantastique» de Berlioz!

J’ai donc choisi : Songe d’une nuit de sabbat ( le 5e mouvement ) comme pièce à l’étude pour la prochaine semaine.

Ce que l’on dit :

5ème mouvement : Songe d’une nuit de sabbat (larghetto – allegro – Dies Irae – Dies Irae et ronde du sabbat ensemble)

Il se voit au sabbat, au milieu d’une troupe affreuse d’ombres, de sorciers, de monstres de toute espèce, réunis pour ses funérailles. Bruits étranges, gémissements, éclats de rire, cris lointains auxquels d’autres cris semblent répondre.

La mélodie aimée reparaît encore, mais elle a perdu son caractère de noblesse et de timidité […] elle se mêle à l’orgie diabolique. Glas funèbre, parodie burlesque du Dies Irae, Ronde du sabbat. La ronde du sabbat et du Dies irae ensemble.

C’est le mouvement le plus démoniaque de la symphonie. Les bruits inhumains et ricanements des monstres sont symbolisés par les frottements des cordes dans l’aigu. L’introduction est vraiment sinistre. La mélodie de «l’idée fixe» est grinçante et maléfique, jouée par le hautbois et la clarinette qui gloussent atrocement. Les cloches sonnent le glas et aussitôt, les monstres (les cuivres) entonnent le Dies irae (le chant liturgique des défunts). Ce mouvement utilise tous les sons possibles de l’orchestre : masse des cordes, puissance des cuivres et bruits diaboliques des percussions.

***source : CLIQUER ICI

Pour en connaitre un peu plus sur Berlioz : Berlioz1

J’ai trouvé ces deux documents qui donnent de belles pistes d’exploitation de l’oeuvre :

symphonie fantastique 5e mouvement

symphonie fantastique 5e mouvement _2

Notre musicien de la semaine


Je n’ai pas le temps de mettre ma journée de demain…  je cours…  je cours…  je cours…   Je verrai demain matin si j’ai le temps de la mettre.  Pour le moment, voici au moins notre pièce musicale à l’étude.

Je reste fidèle à mon thème de la semaine :

« La poule » de Jean-Philippe Rameau

 

Nom  : Jean-Philippe Rameau

Dates : 1683 – 1764

Pays : Paris

 Ce que j’ai découvert :

Ce que j’ai écouté :

Tu indiques le titre de l’œuvre, l’année de sa composition et réponds à la question suivante :  Quel instrument est mis en évidence dans cette oeuvre musicale de Rameau?  Qu’en penses-tu?  Explique ce que tu aimes ou n’aimes pas de cet instrument.  Quelle impression donne-t-il?  Quelle couleur donne-t-il à la pièce musicale?

 

Notre musicien et oeuvre de la semaine


Comme par le passé, je poursuis la découverte d’un artiste pour 4 semaines et une oeuvre chaque semaine à écouter.  Je propose souvent plusieurs oeuvres à écouter en parallèle, mais on analyse une seule oeuvre.

Nom : Jean-Baptiste Pergolèse

Dates : 1710-1736 ( il n’a vécu que 26 ans!!!! )

Pays : Italie

 

Ce que j’ai découvert :

  • Il est né en Italie en 1710
  • Son nom lui vient de la ville de Pergola, d’où sa famille était originaire.
  • Enfant très doué, jouait du violon
  • etc…  on note plusieurs informations qui intéressent l’enfant

Ce que j’ai écouté :

Chaque semaine, il indique le nom de l’oeuvre et choisis une question :

  • Donne ta première impression
  • Les instruments que tu entends ou que tu découvres pour la première fois
  • Qu’est-ce qui te plait particulièrement dans cette oeuvre?
  • Qu’est-ce que tu n’aimes pas de cette oeuvre?
  • L’oeuvre te rappelle quelque chose?
  • L’oeuvre ressemble à une autre que tu as déjà écoutée?
  • Tu aimerais que quelqu’un d’autre écoute cette oeuvre?  Pourquoi.
  • Si tu pouvais parler au compositeur que lui dirais-tu de son oeuvre?
  • Si tu pouvais modifier cette oeuvre, tu changerais quoi?

*** Comme nous étudions 4 oeuvres pour chaque compositeur…  je m’attends à ce que l’enfant choisisse une question différente à chaque semaine!

 

Mon choix cette semaine :  « Se tu m’ami »

*** comme plusieurs on publié sous le nom de Pergolèse, on ignore si cette oeuvre est réellement de lui.  Comme je l’aime bien…   je l’ai choisie tout de même ! ha!

Artiste et compositeur à l’étude.


Les temps changent…

Comme je l’ai mentionné, pour la prochaine année scolaire, j’ai décidé d’économiser mes nombreuses photocopies.  Je ne veux plus dépenser autant en papier et en encre pour mon imprimante.  Je ne veux plus gérer cette tonne de feuilles que j’imprime toutes les semaines.

S’il y a un endroit où j’imprimais beaucoup de feuilles c’est au niveau de l’oeuvre de la semaine et du compositeur de la semaine!!!  Ce sera donc une coupure importante.

Au lieu de donner de belles feuilles chaque semaine, je leur propose une fiche-méthode et ils devront écrire dans un cahier d’artiste/compositeur chaque semaine.

Pour le compositeur :

Je choisis encore un compositeur pour 3-4 semaines.  On écoute l’oeuvre plusieurs fois dans la semaine et on se renseigne toujours sur le compositeur avant de remplir la fiche suivante :

Nom du compositeur à l’étude, écris en rouge au centre et souligné.

Nom : __________

Dates : __________

Pays : __________

 Ce que j’ai découvert :

  • Sa naissance, ses parents
  • Ses études, ses professeurs, ses influences
  • Sa vie, son lieu de travail, sa mort
  • Ses œuvres les plus marquantes
  • Anecdotes

Ce que j’ai écouté :

Tu indiques le titre de l’œuvre, l’année de sa composition et choisis parmi ceci :

  • Donne ta première impression.
  • Les instruments que tu entends ou que tu découvres pour la première fois.
  • Qu’est-ce qui te plait particulièrement dans cette œuvre?
  • Qu’est-ce que tu n’aimes pas de cette œuvre?
  • L’œuvre te rappelle quelque chose?
  • L’œuvre ressemble à une autre que tu as déjà écoutée?
  • Tu aimerais que quelqu’un d’autre écoute cette œuvre? Pourquoi?
  • Si tu pouvais parler au compositeur que lui dirais-tu de son œuvre?
  • Si tu pouvais modifier cette œuvre, tu changerais quoi?

***Tu  refais la même chose pour toutes les œuvres à l’étude

Si cela vous intéresse, voici ma fiche-méthode :

fiche méthode _compositeur

 

Pour l’artiste de la semaine :

Habituellement, je choisissais un artiste pour 3-4 semaines, mais pour la prochaine année scolaire, je vais choisir en fonction du programme scolaire de l’enfant.  Je place l’oeuvre en évidence dès la début de la semaine et on travaille à cette fiche tout au long de la semaine.

Nom de l’artiste à l’étude, écris en rouge au centre et souligné.

Nom : __________

Dates : __________

Pays : __________

Ce que j’ai découvert :

  • Sa naissance, ses parents
  • Ses études, ses professeurs, ses influences
  • Sa vie, son lieu de travail, sa mort
  • Ses œuvres les plus marquantes
  • Anecdotes

Ce que j’ai analysé:

Tu indiques le titre de l’œuvre, le type d’œuvre et l’année de sa composition.

  • Donne ta première impression.
  • Que vois-tu?  Donne la description du tableau en donnant des détails sur les plans, les couleurs, les textures, etc.

Tu choisis ensuite  dans ceci :

  • Qu’est-ce qui te plait particulièrement dans cette œuvre?
  • Qu’est-ce que tu n’aimes pas de cette œuvre?
  • L’œuvre te rappelle quelque chose?
  • L’œuvre ressemble à une autre que tu as déjà vue?
  • Tu aimerais que quelqu’un d’autre admire cette œuvre? Pourquoi?
  • Si tu pouvais parler à l’artiste que lui dirais-tu de son œuvre?
  • Si tu pouvais modifier cette œuvre, tu changerais quoi?
  • Un sujet de composition que maman te propose ( à voir ).

 

Si cela vous intéresse, voici ma fiche-méthode :

Fiche méthode _Artiste à l’étude