Débuter en classe-maison·Je réponds à une question·Savoirs essentiels au Québec

Je réponds / savoirs essentiels


«J’aimerais tellement ça trouver toutes les notions à voir au primaire au Québec, as-tu ça par hasard?»

Oui…  mais je ne peux pas les mettre ici.

Écrivez-moi en privé, indiquez-moi le niveau de l’enfant et je vous envoie les documents (savoirs essentiels).

Bonne soirée.

Publicités
Débuter en classe-maison·Je réponds à une question·Plan de scolarisation (exemple)

Je réponds / matières obligatoires


Je reçois tellement…  mais tellement de courriels présentement sur les fameux programmes.

«Peux-tu me dire ce qu’il faut enseigner en 6e année?»

Au Québec les matières au programme en 3-4-5-6e année dans une école régulière sont :

  • Français – compétence 1 : Lire des textes variés
  • Français – compétence 2 : Écrire des textes variés
  • Français – compétence 3 : Communiquer oralement
  • Mathématique – compétence 1 : résoudre une situation-problème
  • Mathématique – compétence 2 : raisonner à l’aide de concepts et de processus mathématiques
  • Anglais : compétence 1 : Interagir oralement en anglais
  • Anglais : compétence 2 : Réinvestir sa compréhension de textes lus et entendus
  • Anglais : compétence 3 : Écrire des textes
  • Science et technologie : Proposer des explications ou des solutions à des problèmes d’ordre scientifique ou technologique, mettre à profit les outils, objets et procédés de la science et de la technologie, communiquer à l’aide des langages utilisés en science et en technologie.
  • Histoire et géographie : Lire l’organisation d’une société sur son territoire, interpréter le changement dans une société et sur son territoire, s’ouvrir à la diversité des sociétés et de leur territoire.
  • Arts plastiques : compétence 1 : Réaliser des créations plastiques personnelles et médiatiques
  • Arts plastiques : compétence 2 : Apprécier des oeuvres d’art, des objets culturels du patrimoine artistiques, des images médiatiques, ses réalisations et celles de ses camarades
  • Musique : compétence 1 : inventer des pièces vocales ou instrumentales et interpréter des pièces musicales
  • Musique : compétence 2 : Apprécier des oeuvres musicales, ses réalisations et celles de ses camarades.
  • Éducation physique : Agir dans divers contextes de pratique d’activités physique, interagir dans divers contestes de pratique d’activités physiques, adopter un mode de vie sain et actif.
  • Éthique et culture religieuse : Compétence 1 : Réfléchir sur des questions éthiques et pratiquer le dialogue.
  • Éthique et culture religieuse : Compétence 2 : manifester une compréhension du phénomène religieux et pratiquer le dialogue.

 

Mais…  on peut ajouter ce que l’on veut!

Débuter en classe-maison·Débuter le secondaire·Je réponds à une question

Je réponds / pour les débutantes


Je réponds beaucoup plus souvent en privé que sur ce blogue, mais plusieurs questions reviennent très souvent, comme celle-ci d’ailleurs, j’en profite donc pour la mettre ici.  La réponse aidera peut-être d’autres mamans qui débutent l’aventure.

J’ai reçu ce courriel ce matin :

« Je me sens dépassée c’est quoi les matières à enseigner en 3e et 5e année?»

 

Au primaire, les matières à enseigner sont :

  • Français
  • Mathématique
  • Anglais
  • Sciences
  • Univers social (histoire-géographie)
  • Éthique et culture religieuse, musique et arts plastiques…   si vous en avez envie.

 

Au secondaire, les matières à enseigner sont :

Secondaire 1 et 2 :

  • Français
  • Mathématique
  • Anglais
  • Sciences
  • Histoire
  • Géographie
  • Éthique et culture religieuse, musique et arts plastiques, éducation physique…   si vous en avez envie.

Secondaire 3 :

  • Français
  • Mathématique
  • Anglais
  • Sciences
  • Histoire
  • Éthique et culture religieuse, musique et arts plastiques, éducation physique…   si vous en avez envie.

Secondaire 4 :

  • Français (unités obligatoires pour le DES )
  • Mathématique CST-TS ou SN (unités obligatoires pour le DES )
  • Anglais (unités obligatoires pour le DES )
  • Sciences (unités obligatoires pour le DES )
  • Histoire (unités obligatoires pour le DES )
  • Arts plastiques  (unités obligatoires pour le DES )
  • Éthique et culture religieuse, musique, éducation physique…   non obligatoire

Secondaire 5 :

  • Français (unités obligatoires pour le DES )
  • Anglais (unités obligatoires pour le DES )
  • Éthique et culture religieuse ET/OU éducation physique (il faut au moins un des deux pour les unités obligatoires pour le DES )

*******  Il faut compléter ensuite avec d’autres cours pour obtenir le nombre d’unités requis (54) pour le DES.

  • Mathématique CST-TS ou SN
  • Chimie
  • Physique
  • Histoire du XXe siècle
  • Projet personnel orientant
  • Entreprenariat
  • Monde contemporain
  • Musique
  • Arts plastiques
  • Arts dramatiques

Attention, ce n’est pas toutes les CS qui proposent les mêmes cours «optionnels»!!!!

Débuter en classe-maison·Je réponds à une question·Rencontre avec ma CS

Je réponds


Comme la rentrée arrive bientôt, je reçois beaucoup de courriels me demandant d’expliquer ce que je place dans mon plan de scolarisation à domicile pour ma Commission scolaire.

Je vais vous décevoir…  pas mal…  puisque dans mon cas, mon plan est ridiculement terne et monotone.

Lorsque je reçois leur document, je ne garde que la dernière page…  la page de la signature des parents.  Je joins à cette page ma liste de manuels.  C’est tout.  RIEN de plus.  Comme ma CS me connait depuis plusieurs années maintenant, elle SAIT que je travaille adéquatement alors le bla-bla on oublie ça.

Je vous l’avais dit que vous seriez déçus 😀

Au fond, le plan de scolarisation à domicile doit simplement contenir le matériel que nous allons utilisé.  On pourrait y ajouter les cours suivis par l’enfant à l’extérieur de la maison, les sorties éducatives que nous projetons faire, quelques idées pour faire socialiser votre enfant (ils aiment bien ça voir que nos enfants ne sont pas enfermés à la maison 😀 hihihi)  Dans mon cas, un autre document nous parviendra à l’hiver me demandant si mon enfant sera évalué par examens ou portfolio.

L’important, c’est d’être très clair et de s’entendre avec la commission scolaire, dès le début de l’année, sur le mode d’évaluation de notre enfant.  Ce n’est pas toutes les commissions scolaires qui proposeront des évaluations par portfolio.  Beaucoup de CS préfèrent des évaluations en fin de chaque cycle puisque le portfolio est difficile à évaluer avec un enfant qu’on ne connait absolument pas.

Dans notre cas :

  • 2e année, 4e année et 6e année du primaire : Français, mathématique
  • Secondaire 2 : français, mathématique, anglais et même les autres matières si on le désire.
  • Secondaire 3 : même chose.
  • Secondaire 4 – 5 : Les examens pour l’obtention du DES.

 

Débuter en classe-maison·Je réponds à une question

Je réponds ( cahier?)


Cette question me revient continuellement, j’en profite pour y répondre ici puisque plusieurs nouvelles mamans semblent me visiter ces journées-ci :

«J’ai trouvé ces cahiers au Walmart et je me demandais si ce serait suffisant pour ma fille de 5e année?  Elle adore ça, elle trouve ça plus facile que ce qu’elle faisait en classe.»

On parle ici de ces cahiers qu’on retrouve en vente libre un peu partout:

On règle ça dès le départ : NON !

Ces cahiers, et d’autres encore, ne sont que des cahiers de révision, de simples cahiers pour aider l’enfant en difficulté tout au long de l’année, ou encore, des cahiers pour améliorer certaines difficultés.

Ils ne pourront en aucun cas remplacer un programme.

Faire l’école-maison c’est enseigner la même chose (en essayant de faire mieux si possible) que ce que l’on propose en classe régulière.  Il faut donc choisir des manuels qui permettront d’accompagner l’enfant dans les apprentissages à faire.

On sélectionne un manuel ou un cahier pour chacune des matières au programme.

Pour les choisir :

Les principales maisons d’éditions au Québec :   ERPI, CEC, Chenelières éducation, HRW, Graficor, Modulo, etc.

Les principales maisons d’éditions en Europe : Belin, Magnard, Bordas, Nathan, Hachette Éducation, Istra, Hatier, etc.

Pour les acheter :

  • Plusieurs librairies proposent une section «manuels scolaires» il suffit de se renseigner près de chez soi.
  • Directement à la maison d’édition.  On peut facilement acheter sur Modulo et CEC par exemple.
  • Kijiji propose parfois des manuels usagés québécois
  • Le Sac d’École propose des manuels usagés québécois
  • «Culture à partager» propose plusieurs manuels usagés québécois ( Boucherville, Rimouski, Québec, Chicoutimi)
  • sur Facebook, il y a un groupe « Vente de matériel éducatif entre parents-éducateurs du Québec»
  • EBAY pour les manuels canadiens, européens ou américains
  • Priceminister pour les manuels européens
  • Amazon.ca / Amazon.com / Amazon.fr
  • Christianbook pour plusieurs manuels anglophones
  • Rainbow ressource pour plusieurs manuels anglophones
  • il y en a beaucoup d’autres…
Débuter en classe-maison·Débuter le secondaire·Je réponds à une question

Je réponds (manuel québécois?)


«Je vois que tu utilises des vieux manuels pour le français ou encore des manuels européens, mais tes enfants font les examens au régulier?  comment y arrive-t-il? »

 

Effectivement, je me promène un peu ici et là pour construire un programme qui ME ressemble davantage et que je tente le plus intéressant possible pour mes enfants.  J’utilise donc des manuels québécois à l’occasion, des manuels européens, des vieux manuels québécois ou européens.

Pour moi, l’important, c’est d’apprendre quelque chose à travers des textes plus «consistants».  On peut apprendre avec un texte traitant des jeux vidéos…  mais on peut «choisir» d’apprendre avec un texte dans un langage plus recherché, avec un vocabulaire plus élaboré, qui demande parfois un peu de défi en lecture et sur différents sujets malgré tout!

Voilà pourquoi je me promène d’un manuel à un autre…  je sélectionne ce qui m’apparaît plus approprié pour le travail que je recherche.

Les examens maintenant…

Il faut savoir que les examens pour le DES ( secondaire IV et V ) ne comportent pas de questions en étude de la langue : conjugaison, grammaire, orthographe, vocabulaire.  Naturellement, l’orthographe compte lorsque l’élève écrit son texte, mais aucune question ne sera demandée dans une section ou une autre de l’étude de la langue.  L’important c’est d’avoir compris comment écrire un texte argumentatif…  rien de plus.

J’utilise donc un manuel québécois pour le secondaire 5 uniquement puisque je ne fais pas faire l’examen de secondaire 4. ( On obtient par déboulement les unités de secondaire 4)

On peut donc naviguer dans les manuels que l’on veut…  mais en gardant toujours en tête qu’à la fin, il faudra être en mesure d’écrire un texte argumentatif et être en mesure de répondre aux questionnaires typiquement québécois en lecture.

Une belle idée serait de naviguer dans les manuels québécois de temps en temps, tout au long des années d’apprentissages.  Les enfants découvrent le type de questions « à la québécoise » et apprennent à y répondre adéquatement.

Débuter en classe-maison·Je réponds à une question

Les fameux guides… Je réponds


Je reçois présentement beaucoup de courriels de nouvelles mamans qui s’inquiètent des prix exorbitants des guides enseignants québécois.

Guides enseignants:  Sont-ils obligatoires?

Absolument pas.  Par contre, pour plusieurs niveaux ils sont franchement très utiles.  Plusieurs programmes sont difficiles à mettre en place sans…  mais ils ne sont pas absolument obligatoires.  D’ailleurs, je suis certaine que nous sommes plusieurs à avoir en main des guides qui nous ont été utiles que pour le premier mois uniquement 🙂 hihihi

Personnellement, j’aime bien avoir les corrigés qui me facilitent grandement la tâche car ils me font souvent sauver un temps fou (je n’ai pas un seul enfant en classe-maison).  J’ajouterai que les corrigés au secondaire sont hautement appréciables puisque le travail demandé est nettement plus long à faire donc ça devient très long de faire les exercices pour la correction.

J’aime bien avoir le reproductible de plusieurs programmes aussi, mathématique par exemple, puisque cela me donne la possibilité de choisir des exercices supplémentaires à faire.

Plusieurs programmes offrent des «extras» qui peuvent être intéressants aussi : dictées, textes supplémentaires, lectures, projets, etc.

Où les trouver?

On peut les acheter… mais franchement, au Québec, il faut en avoir les moyens.  Un guide peut facilement coûter 500$ pour un seul cours de maths!

Rassurez-vous, il y a des possibilités très intéressantes :

  • Se rendre dans une didactèque universitaire et photocopier ce qui est utile pour nous.
  • Utiliser le magnifique service que « La bibliothèque de l’école de rang » propose.  Pour un coût nettement minime vous pouvez vous procurer plusieurs guides enseignants.  Franchement, c’est le meilleur service pour l’école-maison que vous pouvez dénicher.  Cette maman maman possède une mine d’or de ressources pour tous les niveaux.
  • Connaître d’autres mamans qui font l’école-maison qui acceptent de partager (haha)  écrivez-moi en privé.
  • La maison d’éditions CEC offre ses corrigés en accès WEB pour 50$ environ…  ça vaut la peine!
Débuter en classe-maison·Je parle... Je me questionne... Je raconte...

Le doute…


Peu importe le temps passé en classe-maison, je pense que nous avons tous, un jour ou l’autre, un doute qui s’insinue en nous.

Malheureusement, Je n’y échappe pas…

Pour quelqu’un qui a un enfant avec des besoins particuliers (TED, DYS, victime d’intimidation, etc…) la question ne se pose même pas : l’enfant est souvent mieux à la maison.  Par contre, pour des mamans qui ont uniquement des enfants qui fonctionneraient probablement très bien en classe régulière… la question se pose : Où serait-il le mieux?

Il m’arrive à l’occasion de me questionner, d’angoisser, de remettre tout en question, de vouloir autre chose, de désirer fuir et même de changer de vie!  Ça semble un peu radical, effectivement, mais il m’arrive de craindre le pire dans cette aventure.  Je ne m’en cache pas, il m’arrive de douter.  Je ne me sens pas ridicule de le faire, c’est ce que je suis et je m’assume totalement sur ce côté «tordu» de ma personnalité.

Jamais je ne regretterai ce que j’ai offert à mes enfants…  absolument pas.  Je pense avoir fait un travail scolaire «correct» auprès d’eux.  Sans être exceptionnelle, notre route est parsemée de plusieurs choses intéressantes qui donneront, éventuellement, des résultats positifs dans leur vie future.

Mais…  est-ce suffisant?  Doute…  doute…  doute…  un doute qui hante mes pensées occasionnellement.

Je compare parfois l’école-maison au mythe de «Dédale et Icare ».  Vous vous souvenez de ce mythe?  Icare qui s’envole avec les ailes fabriquées par son père Dédale pour fuir le labyrinthe dans lequel ils étaient prisonniers mais qui, en typique adolescent 😉 n’écoute pas les conseils de son père et s’approche un peu trop du soleil qui brûle ses ailes…  Icare? Mes enfants, fuyant le système régulier (labyrinthe), s’envolent avec mon aide et l’école-maison.  Et si cette aventure brûlait les ailes de mes enfants?  Ambition démesurée, folie des grandeurs, témérité, imprudence,…  J’y pense parfois vous savez?

Comme je le répète souvent, le doute est sain en autant qu’il ne nous paralyse pas.  Malgré les nombreux doutes au fil du temps, je reste fidèle à notre désir d’éduquer nos enfants à la maison.  Je reste convaincue que je n’ai pas fait pire que le système régulier!  J’ose espérer que mes enfants en sortiront fiers et bien outillés.  Après tout, c’est pour eux que je travaille autant, car oui, je travaille beaucoup!

Pour les mamans qui m’écrivent souvent, vos doutes sont là pour rester encore un peu.  L’important, c’est de bouger, de prendre une direction et garder le cap!  Votre indécision produira un inconfort insupportable…  de toute façon, le pire, c’est de choisir.  Une fois le choix fait, la route devient soudainement plus claire jusqu’à un autre petit doute qui revient insidieusement de temps en temps…  mais cela fait parti du plaisir de l’aventure!

Débuter en classe-maison·Je réponds à une question·Journal quotidien

Journal quotidien


Bon matin tout le monde!

Tout le monde vient de s’installer chez nous…  enfin presque, il manque le petit dernier qui est encore devant son bol de céréales ce matin!

On reprend le collier pour notre 30e semaine.  Il ne reste que 6 semaines de travail pour mes deux plus jeunes, plus longtemps pour mon deuxième puisqu’il fera des examens à la fin mai et en juin.

J’aime cette période où j’approche de la fin…  On termine peu à peu chacun des cahiers de travail, on ajoute quelques projets pour compléter l’année scolaire, on revisite quelques notions pour les solidifier et on prend le temps de mieux cerner ce qui est compris ou non.

Malgré un hiver qui ne semble pas fléchir encore, on sent que le vrai printemps se pointera le bout du nez bientôt!  J’aime beaucoup débuter en août pour terminer en mai: nous avons le temps de savourer pleinement le beau temps qui s’écoule entre mai et août.  C’est la période la plus enrichissante pour découvrir la nature autrement qu’assis en classe-maison! Inutile de vous dire qu’on commence à compter les jours avant la fin à la maison!

Je réponds…

Je reçois beaucoup de courriels présentement de mamans qui débuteront l’aventure à l’automne.  Voici les questions qui reviennent tout le temps :

Utilises-tu des guides pour tous les manuels que tu prends?

Primaire :

J’utilise des guides pour mathématique à partir de 5e année…  pour me sauver du temps! ha. Uniquement par paresse de faire tous les exercices pour les corriger.  Si je n’avais qu’un seul enfant…  hum… peut-être que je prendrais le temps de faire les exercices mais pas avec plusieurs enfants en classe-maison.

J’utilise des guides parfois en français pour mieux m’orienter dans certains manuels.  Par exemple, il serait dommage d’utiliser « Cyclades de Modulo » sans guide, puisque tous les projets sont à l’intérieur de ce guide!

J’utilise aussi le guide-corrigé de beaucoup de grammaire pour la fin du primaire pour me sauver du temps.

Secondaire :

Oui…  pour tout!  Pour le corrigé des exercices surtout.  Tout faire serait une folie!

Utilisez les guides permet de mieux « voir » la démarche de travail, pour certaines matières.  Je pense que plusieurs mamans auraient avantage à utiliser quelques guides en début d’aventure et les délaisser ensuite.

C’est souvent « apaisant » lorsqu’on débute d’être un peu encadré dans notre travail. D’ailleurs, la « bibliothèque de l’école de rang de Katherine» offre une belle opportunité de vous procurer des guides, pour les programme québécois surtout, à peu de frais!!!

 

Comment choisir un manuel et ne pas être déçu?

La question impossible à répondre…  Il est impossible de ne pas choisir un manuel de temps en temps qui plait moins ou qui nous déçoit.  Avec le temps, on cerne mieux ce qui nous convient ou convient à nos enfants, mais croyez-moi, même après 13 ans, il m’arrive d’être vraiment déçu par un de mes choix de manuel!

Pour ne pas être déçu, il faut déterminer à l’avance ce qu’on désire travailler :

Des leçons claires qui nous « parlent » un peu,

le type d’exercices qui nous plaisent,

la répartition, la qualité et la quantité des exercices,

la mise en page des cahiers,

des projets ou non,

des choix variés,

etc…

J’aime avoir l’avis des autres parfois, c’est souvent une bonne piste de réflexion au départ.  Cependant, j’aime plusieurs manuels que personne n’utiliserait! ha!

Sérieusement, il y a des manuels qui sont des valeurs plus « sûres »  et qui plaisent à plusieurs personnes.

Un exemple?  Le programme Singapour en mathématique.  C’est un programme qui a su plaire à beaucoup de mamans!

 

Bon je vous laisse, on me réclame!  Je poursuivrai lorsque j’aurai le temps.

Bonne journée de classe tout le monde!

 

Débuter en classe-maison·Je réponds à une question·Rencontre avec ma CS

Progression des apprentissages


Dans le but d’aider une maman…

Voici le genre de document que vous devez fournir lorsqu’on vous demande une progression des apprentissages.

Pour le premier cycle du primaire : CLIQUER ICI

pour le deuxième cycle du primaire :CLIQUER ICI 

Pour le troisième cycle du primaire : CLIQUER ICI

en science

Pour le premier cycle du primaire :CLIQUER ICI

pour le deuxième cycle du primaire :CLIQUER ICI 

Pour le troisième cycle du primaire : CLIQUER ICI

On pourrait insérer les savoirs essentiels

Pour le premier cycle du primaire : les savoirs essentiels_cycle 1

pour le deuxième cycle du primaire :  les savoirs essentiels_cycle 2

Pour le troisième cycle du primaire :  les savoirs essentiels_cycle 3

J’espère que cela pourra vous simplifier la vie un peu!