Notre thème de la semaine : la famille


Voici le travail que je compte faire cette semaine avec mes deux derniers.  J’ignore si j’aurai réellement le temps de tout faire, mais…  on verra 😉

 

******Dictées préparées******

4e année :

Dans ma famille je vois : des parents, un époux, une épouse, des enfants, des gendres, des brus,  des grands-mères, des grands-pères, des petits-enfants, des oncles, des tantes, des nièces, des neveux, des cousins, des cousines, des pères, des mères, des enfants, des fils, des filles, des frères et des sœurs.

6e année :

Le père, la mère, les frères et les sœurs composent une famille. Tous s’aiment et travaillent: les uns se rendent à l’atelier, les autres secondent le père qui laboure les champs; les sœurs sont auprès de leur mère et les plus jeunes ne manquent jamais l’école.  À midi, tout le monde se groupe autour de la table commune. Après un peu de repos, chacun retourne à son travail. Le soir, on rentre au logis; on est heureux de se revoir après avoir bien travaillé, de prendre en commun le repas du soir et de veiller autour du foyer domestique. Si quelqu’un souffre, on le soigne, on le console; s’il a mérité un reproche, on l’engage à se corriger, et on l’encourage à mieux faire: si un membre apporte la joie au foyer, tous la partagent et le félicitent. Heureuse famille!

*** source : vieux manuel de dictées graduées.

******Avant d’écrire… apprenez à penser******

Lundi : Ajouter deux noms qui conviennent aux adjectifs suivants : blanc, noir, rouge, vert, fort, grand, petit, féroce, mou, dur, rond. ( ex : du papier blanc, du linge blanc- une robe noire, un tableau noir – etc.)

Mardi : Avec les noms suivants former des adjectifs et les mettre au féminin : joie, danger, honte, peur, doute, courage, harmonie, paresse. ( joie – joyeux- joyeuse )

Mercredi : Choisir 8 noms et ajouter un adjectif à chacun. ( main, une douce main )

Jeudi : Fais des phrases contenant les adjectifs suivants précédés du mot «plus »: grand, dur, léger, noir, vieux. ( Mon frère aîné est le plus grand de la famille. )

Vendredi : Fais des phrases contenant les adjectifs suivants précédés du mot «moins»: vif, rapide, dur, profond, haut, pesant.

******Travail sur le texte ******

4e année : Le grand-père et le petit-fils

6e année : Le grand-père et l’enfant

 

******Vocabulaire******

4e et 6e année : semaine 1

 

**Poésie à mémoriser (ou exercice de lecture à haute voix )**

La grand-mère de Victor Hugo

 

**Lecture supplémentaire et oeuvre musicale à découvrir**

Le roi des Aulnes

Les deux ont un roman en route : mon fils de 4e année : «Tistou les pouces verts » qu’il termine cette semaine et mon fils de 6e : «Le Petit Prince» qui avance tranquillement puisque je le travaille à fond celui-là!

****** Écriture de la semaine******

1- VOCABULAIRE. Trouver le plus d’idées possible se rapportant à l’idée générale exprimée par le mot famille. ( Je les fais travailler ensemble même si un est en 4e et l’autre en 6e année )

2- Écriture dirigée : Ma dernière conversation avec mon grand-père – Où était-ce? Quand était-ce ? Dans quelle circonstance? Te souviens-tu du sujet de la conversation?  Résume en quelques mots celle-ci.

3- Mon fils de 4e année : Mon grand-père  /  Mon fils de 6e année : Ce que c’est qu’un père.

 

******Je suis fier de bien parler******

Le givre

 

******Étude de la langue******

4e année :

  • Le pronom personnel ( qui remplace le nom en indiquant la personne du verbe )
  • Le conditionnel présent : verbes avoir / être / -er / -ir
  • Orthographe : Mais / mes
  • On revient sur : Les adjectifs attributs et adjectifs qualificatifs

***probablement sur deux semaines.

6e année :

Grosse révision sur les dernières semaines : les compléments / pronoms / participes présents et passés / présent / futur simple / imparfait / subjonctif / préposition.

***probablement sur deux semaines.

 

******Mathématique et anglais******

Chacun fait son programme.

 

******Culture générale / sciences******

Dénominations des liens de parentés

Ce n’est pas toujours simple, pour de jeunes enfants, de se souvenir qui est un aïeul, un cousin, une belle-soeur, etc. par rapport à soi.

Voici un document qui fait le tour : LiensParente

Les âges de la vie :

Nous réaliserons une fiche-résumé sur les 6 périodes.  On colle une image et on note quelques informations sur la période.  0-2 ans / 2-6 ans / 6-11 ans / 12-18 ans / 18-70 ans / 70-… ans

Généalogie : 

On découvre ce qu’est cette science:

    La généalogie est la science qui a pour objet la recherche de l’origine et de la filiation des personnes et des familles.

******Artiste-oeuvre de la semaine******

Sir William Pepperrell and His Family  de John Singleton Copley, 1778

****** Géographie ******

On poursuit notre exploration du Canada.

Après les continents, les océans, l’Amérique du nord, on explore le Canada.  Nous avons vu ses armoiries, sa devise, son animal, sa plante, son drapeau et nous avons même mémorisé l’hymne nationale!  hihihihi

Présentement, on mémorise le nom des provinces, on les découvre et on note quelques faits sur chacune .  Cette semaine Colombie-Britannique.

Bibliothèque et archives du Canada : CLIQUER ICI

****** Histoire ******

Nous lisons à haute voix : « Jacques Cartier » de Claire Ubac que j’aime beaucoup.

Cette semaine?  je ne crois pas avoir le temps de faire autre chose.  On verra.

****** Carnet nature ******

Les mammifères.  Nous avons étudié plusieurs fois les mammifères.

Cette semaine, nous comparons la forme de la tête de plusieurs mammifères : chat ( globuleuse ), musaraigne-boeuf-cheval… ( allongée ), orang-outang ( face plate )…  on observe le nez de plusieurs qui offrent un caractère particulier : groin du cochon, petit trompe du tapir, trompe de l’éléphant…  On regarde le tronc…  et pour finir les membres ( digitigrade ou plantigrade )

Si on a le temps on fera une étude comparative entre deux mammifères.

 

Bon….  ma semaine devrait ressembler à ça.  J’ignore si nous ferons plus ou moins..  il y a tellement de facteurs qui influencent notre quotidien!

Bonne semaine.

Thème : les bûcherons d’autrefois


Voici le thème de mon fils de 6e cette semaine…  il voulait en connaitre un peu plus sur le métier de bûcheron et les chantiers d’autrefois.

À travers les textes…

Extrait : La rentrée au camp

Les apprêts du repas n’étaient pas encore tout à fait terminés que le contremaître arriva. Après avoir donné ses derniers ordres pour clore les travaux de la journée,

il revenait au camp, afin de s’assurer que tout était bien de ce côté, et présider à l’arrivée des travailleurs et des voitures.

(…)

Bientôt arrivèrent, par petites escouades, les travailleurs fatigués, affamés, bruyants et joyeux. Ils déposaient les haches, les pelles et les raquettes en bon ordre autour du camp, dételaient les chevaux, et les menaient à l’écurie pour leur donner les premiers soins ; puis enlevant, avec leurs couteaux de poche, la neige attachée à leurs habits, ils entraient les uns après les autres dans le camp parfumé d’odeurs appétissantes.

(…)

Quand le repas fut servi, le contremaître s’alla mettre debout à la tête de la longue table, et, s’adressant à ses deux hôtes le Père Michel et moi, il nous invita à prendre place à ses côtés ; puis jetant le dernier regard du maître sur les apprêts du repas, il dit à ses hommes : « Approchez tous. » Se recueillant un peu, il ajouta : « Nous allons dire le bénédicité. »

L’appétit ne manquait à personne, les mets étaient excellents, la bonne humeur ne fit pas défaut, en sorte que tout alla pour le mieux. S’il resta quelque chose de ce qu’avait préparé le pauvre François, il n’en resta guère. Quant au rat musqué du Père Michel, il y passa tout entier.

Le repas fut suivi de ce temps de demi-repos que la nature exige, en faveur de l’estomac, pendant les premiers moments de la digestion.  Chacun savourait à loisir les délices d’une bonne pipe après le souper, et les rêveries de chacun, voltigeant comme les nuages de la fumée, étaient à peine troublées par les rares paroles d’une conversation que personne n’avait l’air de vouloir entretenir pour le moment.

« Forestiers et voyageurs », J.C Taché

ou encore celui-ci :

  Extrait:

«Cependant il ne faudrait pas trop s’apitoyer sur le sort de nos pères, durant cette période, car ils ne trouvaient rien d’extraordinaire, eux, dans leur mode d’existence; ils étaient habitués dès leur tendre enfance à travailler, à peiner, à trimer dur pour une rémunération de famine. Leur mode d’existence était une pâte bien préparée dont les employeurs tirèrent, grand profit, mais trop souvent avec un peu trop d’âpreté et d’avarice.
Il y a un siècle, la journée de travail dans les chantiers était de pas moins de onze heures; on commençait tôt le matin et on finissait tard le soir. Tous se levaient pour être prêts à déjeuner à six heures sonnant, et, la dernière bouchée à peine avalée, chacun allumait sa pipe et prenait le bord du bois encore dans la demi-obscurité. Il arrivait aussi, dans certains chantiers, que les hommes devaient partir pour l’ouvrage à six heures et parcourir trois ou quatre milles pour atteindre le lieu de leur travail à la pointe du jour. […]
Les charretiers sur les grands chemins faisaient des journées encore plus longues. En effet, dès quatre heures du matin, ils devaient voir à leurs chevaux, leur donner leur portion d’avoine et les étriller avec soin. Comme leur tâche était invariable et fixée d’avance à trois ou quatre voyages par jour, de la route à la jetée, la moindre anicroche pouvait les mettre en retard d’une heure et même plus. Dans ce cas, il fallait que le programme soit accompli à la lettre quand même, c’est-à-dire donner la pitance aux chevaux, les débotter et les bouchonner avec soin. De sorte que ces hommes n’étaient eux-mêmes prêts à souper qu’à huit heures en certaines occasions. Ils recevaient de plus gros salaires que les autres ouvriers, mais ils les gagnaient! »

Thomas Boucher, «Mauricie d’autrefois»

À travers une petite capsule vidéo

Bûcherons de la Manouane

Le métier de Bûcheron

On s’informe :

La vie au chantier forestier

Bûcheron – qui étaient ces hommes des bois?

Bûcherons

Les arbres du Québec  /  Les arbres du Québec

Un bon bois de chauffage

Prolongement possible….  on verra le temps qu’il nous restera : La hache.

Dessin  à reproduire pour notre dossier de consignation : 

Source : Jacqueline Bouchard

 

Des photos, des images à regarder

Sur le net « Google images » on retrouve beaucoup d’images de l’époque.

Thème: les poules – Jour 2


Deuxième journée…  

1-  Réactivation de la mémoire : on revient rapidement sur ce que nous avons découvert hier.

2-  Dictées du jour :

4e année : Il ouvre l’armoire où sont les pots.  Que va-t-il choisir la confiture ou la marmelade?  Qui va ranger ensuite, son père ou sa mère?  ( règle ou/où )

6e année : La mère de sa meilleure amie est une excellente danseuse.  Sa fille aînée partage la même passion pour la danse.

*** Je corrige, on corrige…  On analyse oralement la nature des mots/fonction dans la phrase.

3- Lecture des textes :

4e année : La poule et la soupière de Pierre Gamarra

6e année : La poule aux oeufs d’or de La Fontaine

4- Analyse des textes :   Je leur demande de repérer les caractéristiques de la fable.  Je respecte le niveau des enfants… mon 6e année travaille seul pendant que je travaille avec mon 4e année.  Voir mon document de travail pour le travail demandé.

Petit exercice écrit pour mon fils de 6e : Travail sur le texte_fable

Ma fiche référence sur la fable :  cliquer ici

5-  Mathématique  : Chaque enfant travaille sur son programme.

6- Anglais : Chaque enfant travaille sur son programme.

7- Étude de la langue : Chaque enfant travaille sur son programme.

8-  Mémorisation : on poursuit la mémorisation de la petite poésie « L’inspiration de Queneau »

9-  Science :

On débute par un « c’est pas sorcier » qui fait le tour de pas mal de choses d’une façon tellement intéressante pour les jeunes enfants.  D’ailleurs, il est très complet ce documentaire!  Certaines informations sont différentes au Québec mais dans l’ensemble, il vaut le visionnement.

 10- Activités « express » : quelques expressions contenant le mot « poule »

  1. Avoir la « chair de poule »: Avoir froid  (les poils qui se soulèvent )
  2. Donner la « chair de poule »: Faire peur à tel point que la réaction de chair de poule est identique à celle d’avoir froid
  3. Quand les poules auront des dents: Jamais
  4. Mettre la bouche en cul de poule : Avoir l’air pincé
  5. Poule mouillée : Lâche, peureux
  6. Se lever à l’heure des poules: se lever tôt
  7. Mère poule ou père poule: mère ou père surprotecteur
  8. Être comme une poule pas de tête: écervelé
  9. Nid de poule: bien connu au Québec (hihihi ) trou dans la chaussée
  10. Cul-de-poule: grand bol en inox (cuisine)

11- Dessin  : attention…  ce dessin sera utilisé comme « toile de fond » pour la situation d’écriture du jour 3

Il existe, sur le net, plusieurs tutoriels pour apprendre à dessiner des poules.  Comme j’aime que la poule dessinée ressemble à une « vraie » poule…  hihihi  j’aime bien ceci :

Savoir dessiner un poussin

   Cliquer ici pour la source

Croquis pour dessiner des poules

Cliquer ici pour la source

 

Voici ma fiche contenant une partie pour le dessin et l’autre qui servira au jour 3 pour l’écriture express.

Dessin_situation d’écriture_poule

12- À écouter :  pendant le dessin…  on peut faire écouter une histoire ou une chanson… c’est une belle idée d’entraîner nos enfants à écouter au lieu de lire!

ou encore une petite histoire amusante

ou encore une autre histoire

ou encore celle-ci

Voici mon plan de travail de la journée :

thème poules_jour 2

Thème: Les poules – jour 1


Je tiens à préciser que je ne peux pas tout faire ou tout dire sur ce thème…  on pourrait explorer tellement de choses…  mais mon temps de classe-maison, lui, n’est pas élastique!  J’ai donc cerné certaines choses qui apporteront un complément de connaissance à mes enfants et j’ai rejeté ce qui n’est pas pertinent pour le moment.  Qui sait, nous reviendrons peut-être éventuellement sur ce thème autrement!

Jour 1

1-  Je lance mon thème !

2-  Que sais-tu des poules?  Qu’aimerais-tu apprendre sur les poules?  ( je me garde un moment dans la semaine pour répondre aux questions )

3-  Origine de la poule : Je me sers du document proposé par « animaux de ferme » : fiche-poule-enseignant

Voici le fameux coq sauvage Bankiva

Coq bankiva Cliquer ici pour la source de l’image

 

4-  Histoire : J’utilise la publication de « la catoire Fantasque ».  On prend le temps de situer les périodes sur une ligne du temps.

5-  On note dans notre cahier de travail quelques informations sur l’origine et l’histoire.

6-  Mathématique : Chaque enfant travaille sur son programme.

7-  Anglais : Chaque enfant travaille sur son programme.

8-  Science : Anatomie de la poule

Source de l’image

Voici ma fiche à remplir : Anatomie_poule à remplir

9-  Mémorisation :  L’inspiration de Raymond Queneau 

Ma fiche à découper : poésie_L’inspiration

10- Arts :  Je présente l’oeuvre de la semaine pour la première fois.

Edgar Hunt | Chickens & Doves (Part of pair Farmyard Scene 2)

Edgar Hunt «Chickens & Doves»

 

11- S’il reste du temps…  un ou deux problèmes mathématiques.

12- Philo : le coq ou la poule

http://www.rts.ch/g/GP7c

On explore pourquoi plusieurs personnes demeurent sur leurs positions même lorsqu’ils sont dans l’erreur.

Si jamais il reste encore du temps…  on ne sait jamais 😉  je leur propose une phrase que nous analyserons ensemble, des exercices de calcul mental ou un jeu!

Voici mon document de travail :

thème_les poules_jour 1

Thème de la semaine : Les légumes


Depuis quelques semaines, j’ai envie que ma classe-maison ressemble à ce qu’elle était « avant »…  oui, vous savez, avant que je sois dénoncée à la CS, avant que mon plus vieux passe aux examens du DES, avant…  L’époque de l’insouciance…  l’époque où je pouvais créer un « univers » autour de nos apprentissages sans me préoccuper du « après »…

« Avant » , ma rigueur n’était pas moindre…  mais elle se faisait sentir autrement.

Pendant quelques semaines, je vais oser…  je vais quitter, en partie, mes cahiers de travail pour explorer quelques thèmes ou quelques romans entiers.

Notre thème de la semaine : Les légumes!

Un sujet étrange pour des grands enfants de 9 et 11 ans puisque nous habitons la campagne que mon père est agriculteur et que nous avons un jardin potager à la maison.

On peut penser qu’ils connaissent déjà beaucoup de choses…  oui, mais pas autant que je le souhaiterais!!!

Nous mangeons beaucoup de légumes chez nous… vraiment beaucoup… alors je trouve que ce thème apportera un complément d’information sur le sujet et leur permettra de mieux comprendre pourquoi ils en mangent autant.  J’ai beau répéter que c’est important d’en manger… mais pourquoi?

Ma semaine sera divisée en plusieurs sections qui tourneront autour de mon thème de la semaine.

Histoire et géographie :

  • L’origine des légumes : cliquer ici
  • D’où viennent les légumes que nous mangeons? : Cliquer ici
  • Les légumes du Québec : CLIQUER ICI  ( liste et calendrier )

Science :

Arts et arts plastiques

Giuseppe Arcimboldo, L’Homme-potager, 1590, huile sur bois, 35,8 cm x 24,2 cm, Musée civique, Crémone, Italie.

Petite situation d’écriture express

Arts plastiques :  Photomontage 

Autoportrait ou portrait imaginaire à la manière de.

Situation d’écriture :

Je leur demande de me choisir un légume et de m’en parler.  Je veux connaître son origine, ses éléments nutritifs, comment on le cultive, etc…  Une fiche d’information complète.  Il devra la présenter à la famille ensuite.

Je leur demande de choisir une recette, de la retranscrire et de l’illustrer.  Pour compliquer un peu les choses, la recette utilisera un légume moins populaire chez nous!  Nous ferons la recette qu’il devra commenter par la suite sur sa copie de recette.

Étude de la langue :

Fils-3 6e année : le pronom ( personnel, possessif, démonstratif, relatif.) sujet ou complément

Fils-4 4e année : Les constituants du groupe du nom.

Sujet d’invention : Écrire une petite annonce : Tu es un jardinier qui aimerait inviter les gens à déguster tes produits.  ( je leur demande de porter attention à l’utilisation de notre notion de la semaine )

Textes de la semaine :

***Je vais me servir de ces textes pour l’étude de la langue et pour relever quelques caractéristiques ( le merveilleux dans un conte, le schéma narratif )

Lecture à haute voix : Les aventures des oiseaux-fruits de Michel Rio

Je n’en parle pas souvent mais la lecture à haute voix fait encore partie de notre quotidien!

 

 Si cela vous intéresse, voici ma fiche-référence :

thème de la semaine_ légumes

 

J’ajouterai mes canevas d’écriture plus tard cette semaine… là je n’ai pas le temps.