Prochaine lecture en 6e


Voici la prochaine lecture «suivie» pour mon fils en 6e.  Un roman fantastique…  en fait, c’est un roman qui mélange aventure, fantastique et préhistoire.

Ce livre-ci (Frère de Loup) est le premier roman d’une série de 6.

untitled

L’esprit du mal s’est emparé d’un ours qui dévaste la forêt et tue tout sur son passage. Torak, 12 ans, voit son père mourir sous les coups de l’animal.  Le voilà seul pour affronter l’inconnu et ses dangers. Seul pour rejoindre la Montagne de l’Esprit du Monde, où il sait depuis toujours que son destin l’attend. Seul… mais pas pour longtemps. Car il va rencontrer un petit loup au regard magnétique, qui s’attache à l’enfant. Avec l’aide de ce compagnon inattendu, Torak va tenter de remplir la promesse faite à son père : vaincre l’ours démoniaque pour sauver la Forêt Profonde et tous ses habitants, humains et animaux, au prix de nombreux dangers et d’étonnantes aventures où la magie se mêle à la réalité.


Un magnifique roman qui nous fait découvrir les coutumes et la façon de vivre à la préhistoire. C’est un roman parfait pour travailler le schéma actanciel puisqu’on se retrouve au cœur d’une quête initiatique : Torak a des capacités particulières (qu’il ignore… naturellement!!) et les découvrira progressivement.

Le lien qui unit Torak et Loup fait rêver plus d’un jeune (chez nous en tout cas).


J’ai trouvé sur le net ce document de travail qui propose plusieurs pistes vraiment intéressantes :

chroniques-temps-obscurs-1

clique

Publicités

L’oeil du loup ( lecture suivie)


Résultats de recherche d'images pour « l'oeil du loup 6e »

Dans un zoo, un enfant et un vieux loup borgne se fixent, oeil dans l’oeil. Tout la vie du loup défile au fond de son oeil : une vie sauvage en Alaska, une espèce menacée par les hommes. L’oeil de l’enfant raconte la vie d’un petit Africain qui a parcouru toute l’Afrique pour survivre, et qui possède un don précieux : celui de conter des histoires qui font rire et rêver.


Je l’aime bien ce petit roman que chacun de mes enfants a lu d’ailleurs.  Il ne restait que mon dernier qui le débute cette semaine.

Un petit roman qui semble très simple mais qui est loin de l’être… On le fait lire souvent dès le CM (4e-5e année) mais, selon moi, il faut être un bon lecteur, je trouve, pour le comprendre réellement.

Voilà pourquoi j’ai attendu un peu pour le proposer à mon dernier ; je trouvais son niveau de lecture insuffisant pour l’apprécier totalement, et tout cas, comme j’aimerais qu’il l’apprécie.

Je lui propose une lecture suivie puisque je tiens à vérifier sa compréhension réelle du texte au fur et à mesure.  Je n’en fais très peu dans l’année puisque je n’aime pas particulièrement les questionnaires de lecture qui ne laissent que très peu de place aux impressions de l’enfant face à sa lecture.


J’ai choisi ces ressources pour m’accompagner : 

Les fiches suivantes prises sur pedagogite.free


Le faucon déniché (roman)


Voici le roman qui accompagne mon fils-3 pour les deux prochaines semaines.

Un roman qui est généralement utilisé en 5e( secondaire 1) en raison de l’âge du personnage et du thème « Moyen-âge »…  mais qui correspond à ce que je recherche pour mon fils-3 présentement.

Martin, jeune gardeur d’oie de douze ans, s’est pris de passion pour un jeune faucon – une passion qui lui fait oublier la misère et la famine qui sévissent dans la campagne de ce début du XIIIè siècle. Une très forte amitié unit la noble bête et le jeune garçon qui s’est mis en tête, sans se soucier du terrible interdit seigneurial, de dresser l’oiseau de proie à ne tuer que pour se nourrir, et non pour le plaisir. Mais le fauconnier du baron Guilhem Arnal de Soupex le surprend, et l’enferme secrètement, pendant des semaines, au sommet du donjon du château. Désespéré et affamé, il assiste malgré lui à l’affaitage de son faucon, contre lequel il ne peut lutter… jusqu’au jour où il découvre qu’un complot se trame contre le seigneur Guilhem, et qu’un traître, en liaison avec des assaillants, met le château en péril. Sans hésiter, le jeune héros décide d’agir…

 

Comme je ne veux le travailler que deux semaines, juste avant les vacances de Noël, je le travaillerai rapidement.  Je ne propose pas de questionnaire de lecture, que je trouve souvent inutile puisqu’il comprend bien ce qu’il lit, je préfère de courtes narrations écrites qui permettent de « jouer » avec le texte.  Souvent, par la suite, on peut discuter longuement du roman.  Ici, par exemple, sur le Moyen âge!!!!

 

Jour 0:  Ce soir, ensemble, nous analysons la couverture (titre et illustration) et de la 4è de ouverture.  Hypothèses de lecture.

  • Lecture du premier chapitre : le nid

Jour 1 :

  • Narration écrite du chapitre 1: À quelle époque se passe cette histoire?  relève des indices du texte.
  • Lecture du chapitre 2 : le fauconnier

Jour 2 :

  • Narration écrite du chapitre 2: Martin entraîne un hobereau même s’il n’en a pas le droit puisqu’il n’est qu’un fils de serf et qu’il a enfreint les lois féodales : seul le roi peut posséder des faucons.  À ton avis, son geste est-il si répréhensible?
  • Lecture du chapitre 3 :  En prison

Jour 3 :

  • Narration écrite du chapitre 3 :  Martin dit au geôlier ( p.59 ) « Vous aimez vous souvenir de ce temps-là,… »  Qui était le geôlier avant?  Quels souvenirs reviennent à sa mémoire?
  • Lecture du chapitre 4 : L’affaitage.

Jour 4 :

  • Narration écrite du chapitre 4 : Martin se sent bien seul dans sa petite cellule puisque le geôlier ne veut plus lui parler.  « C’est ma faute, je l’ai trompé.  Il n’a plus confiance en moi.» p.75  Que pourrais-tu lui proposer pour regagner la confiance du geôlier?
  • Lecture du chapitre 5 : La guerre.

Jour 5 :

  • Narration écrite du chapitre 5 : « Puis, sous le regard de tous, seul sur sa muraille qu’il avait si bien défendue, il se jeta à genoux et remercia Dieu » p.97  Pour quelles raisons Guilhem remercie-t-il Dieu?  Quel rôle a joué Martin dans cette guerre?
  • Lecture du chapitre 6-7 : Les paysans / Guilhem Arnal de Soupex

Jour 6 :

  •  Narration écrite du chapitre 7 : À travers le chapitre 7, on découvre Guilhem, que peux-tu me dire sur lui?
  • Lecture chapitre 8-9 : Traqué/ le droit d’asile

Jour 7 :

  • Narration écrite du chapitre 8-9 : « Elle comprit tout de suite qu’on en voulait à son enfant. L’heure tant redoutée était venue.  Elle eut d’abord une grande peur qui faillit la jeter, suppliante à deux genoux, au milieu du chemin. Puis l’imminence du danger lui dicta une meilleure attitude. » p.125  À travers les deux chapitres, on découvre plusieurs émotions : la crainte, la peur, le soulagement, la tristesse, … Utilise ce que tu as lu pour parler des émotions que vivent les personnages.
  • Lecture chapitre 10-11 : Gayette / la chasse

Jour 8 :

  • Narration écrite du chapitre 10-11 :  Qui est Gayette?  Que sais-tu d’elle après la lecture de ces deux chapitres?
  • Lecture chapitre 12-13 : La perdrix / le grelot

Jour 9 :

  • Narration écrite du chapitre 12-13 : Le paysan misérable, en rentrant chez lui, raconte à sa femme et à ses enfants sa chasse désespérée et justifie son geste, tout en exprimant ses regrets.  Raconte, dans tes mots, ce qu’il dit à sa femme et à ses enfants.

Jour 10 :

  • Narration finale :  Qu’as-tu appris sur le Moyen âge dans ce roman?

 

Voici mon document de travail :

Le faucon déniché

La maison qui s’envole ( livre)


Pour le travail sur le texte, pendant les prochains jours, je quitte les cahiers pour mon fils de 6e…  il lira ce petit roman :

Résumé :

Est-il bien raisonnable de laisser quatre enfants seuls à la maison sous la garde d’un grand-père très somnolent? Des enfants turbulents qui ne pensent qu’à tout démonter, de l’horloge à l’escalier. La maison devient un véritable champ de bataille au moment où les objets décident de se révolter…

 

Roman qui a accompagné mes deux plus vieux en 6e…  même si ce n’est pas  un grand roman ( pour moi ) j’aime bien l’exploiter à ce niveau puisque les enfants semblent bien l’apprécier et j’aime la métamorphose des enfants et de la maison…  particulièrement la maison qui en vient à « s’ennuyer » des enfants!

Comme vous le savez, je ne suis pas une très grande fan des questionnaires de lecture.  Je préfère, et de loin d’ailleurs, une lecture qui apporte un regard sur un aspect à travailler en particulier mais qui ne passe pas des heures à décortiquer un texte en petits morceaux!  Cependant, Il faut bien apprendre quelque chose!

Je fais toujours une différence entre lecture pour le plaisir et lecture pour le travail de classe…  et ici, nous parlons d’un roman à l’étude en classe-maison!

Voici ce que je lui propose comme séquence de travail :

Lecture seule du roman chapitre par chapitre.

Chapitre 1 : 

L’auteur, Claude Roy, nous parle de 3 types de maison dans ce premier chapitre.  Dans quel type de maison habitent les enfants?  Explique.

Chapitre 2 : 

Que peux-tu dire sur les enfants?

Chapitre 3 :

Lis cet extrait : « Un garçon noiraud et deguenillé venait d’apparaître à la grille du parc… » p.20

Selon toi, qui est ce garçon?  Que vient-il faire dans l’histoire?  Imagine son rôle dans l’histoire.

Chapitre 4 : 

Qui est Ludovic et que veut-il?  Pourquoi le chasse-t-on à ton avis?

Chapitre 5 : 

Hermine raconte deux histoires dans ce chapitre : « L’histoire des barbes de ciel et l’histoire de la forêt des arbres à pendules ».   Raconte une courte histoire similaire.

 Chapitre 6 : 

Fait le résumé de ce chapitre.

Chapitre 7-8 : 

On peut dire que ce roman est dans le registre du fantastique puisque l’histoire semble inquiétante, prenant racine dans le réel et semant le doute dans l’esprit du lecteur.  Le fantastique propose des éléments surnaturels dans un cadre tout à fait réaliste.

Relève, dans ces deux chapitres, des éléments qui peuvent démontrer que nous sommes bien en présence d’un récit fantastique.

Chapitre 9 :

Les oiseaux offrent de l’aide aux enfants.  Explique comment.

Chapitre 10 : 

Les enfants font une promesse : « … les enfants se promirent, s’ils revenaient un jour à la maison, de ne plus faire de bêtises et de ne plus chercher à démonter tout ce qui leur tomberait sous la main. » p.69

Les enfants semblent regretter ce qu’ils ont fait ( se repentir) .  Crois-tu que c’est vrai?  Crois-tu qu’ils changeront leurs comportements?

Chapitre 11-12

On assiste, tout au long du roman, à plusieurs métamorphoses.  On voit, par exemple, que Ludovic n’est pas un garçon mais un ange qui s’ennuyait avec les autres anges et qui est venu marcher sur la terre.  Explique comment la maison et les enfants subissent une métamorphose entre le début et la fin du roman.

 

Après la lecture du roman : 

Le journal de ta région te demande de faire le résumé et la critique de ce roman.

 

Si cela vous intéresse, voici mes petites fiches à découper et à coller dans le cahier de travail :

La maison qui s’envole