Dictées préparées de la semaine 1


Pour la prochaine année scolaire, deux dictées préparées chaque semaine «uniquement».  J’ai décidé de ne plus dicter de phrases chaque jour mais sporadiquement à la place.  En fait, je pense conserver la dictée de phrase lorsque je le juge nécessaire pour réinvestir une notion en étude de la langue.  J’y passais un temps fou!

Mon fils-4 – 5e année (CM2)

Dictée 1 : Une histoire
Quand les enfants sont sages, le maître raconte une histoire. Quel bonheur! Vite, vite, les enfants ferment les cahiers, rangent les livres; les règles, les crayons, tout va au fond du sac; puis, les bras croisés sur la table, ils ouvrent de grands yeux et ils écoutent.
Dictée 2 : La rentrée
Le jour de la rentrée arrive. Je pénètre dans la cour. La cloche sonne, je monte avec le reste de la classe. J’admire la grandeur de la salle, le nombre des enfants et surtout le maître qui dirige tout ce monde. Je tremble d’émotion quand le travail commence.

Mon fils-3 – Secondaire 1 (5e)

Dictée 1: Mon école ( partie 1)
J’ai eu le bonheur d’aller à l’école primaire, à l’école de mon village. Elle ne ressemblait pas aux bâtisses maussades qu’on voit dans les grandes villes, dont les fenêtres sont garnies de carreaux dépolis, et dont les cours sont pareilles à des préaux de prison (…)

Dictée 2 : Mon école ( partie 2)
C’était une grande salle au premier étage de la maison commune, ouverte sur les marronniers de la place. Par moment, on voyait la voile brune d’un chaland glissant au ras des toits, et, quand on rentrait les foins, les larges voilures frôlaient les murailles, cahotant les faucheurs et les faneuses qui, couchés sur la masse odorante, nous faisaient des signes d’amitié au passage.

E.Moselly, Terres lorraines.

Mon fils-2 – Secondaire 5 (1re)

Pour lui…  comme son orthographe est déjà excellente, j’ai décidé de ne faire qu’une dictée de temps en temps pour lui.   C’est un temps que l’on peut passer à travailler dans une matière où il DOIT réellement travailler.  Je vais sélectionner des dictées qui ciblent des erreurs qu’il fait encore parfois ou des règles orthographiques plus difficiles.

Voici celle que je lui propose : Ce coin de Terre t’appartient

Arts-musique – semaine 1-2


Je garde mon idée de départ : épurer!

Comme je l’ai mentionné au printemps, je change ma façon de travailler cette année.  Je passais beaucoup de temps en art et en musique mais j’ai décidé d’aborder ces deux matières autrement pour la prochaine année.

L’art a toujours eu une large place dans notre semaine de travail et comme je désire épurer, je vais essayer d’éliminer certaines choses pour me concentrer sur ce que je juge de plus pertinent.  J’aime ce qu’apporte l’art dans le quotidien mais…  il faut être réaliste, mes enfants ne deviendront pas des artistes.

L’art va donc reprendre une place plus appropriée dans notre quotidien de classe-maison, c’est-à-dire pas plus d’une à deux heures chaque semaine.

Alors…

Au lieu de proposer une analyse d’œuvre chaque semaine, nous la ferons aux deux semaines.  Au lieu de faire des projets individuels et en famille chaque semaine, nous ne ferons que l’un ou l’autre.  Nous ferons moins de dessin…  soupirs…  je me raisonne.  Nous passerons moins de temps à décorer nos pages de travail ( poésie, situation-d’écriture, histoire, etc.)  Ils pourront le faire, mais pas pendant nos heures de classe-maison.  Comme vous voyez, l’épuration sera assez importante.

Même chose en musique, une œuvre pour deux semaines et je me concentre sur un objectif autre : ne pas faire «aimer» la musique classique, mais leur donner un bagage minimum de connaissances pour en apprécier la saveur.

Voici donc mes deux premières semaines :

Arts :

Cette année, je colle l’art à notre période historique.  Au lieu de découvrir un artiste chaque mois avec 4 œuvres, je vais proposer des œuvres couvrant les périodes historiques que nous étudions en histoire.

Point de départ : L’art pariétal.

La salle des taureaux de la grotte de Lascaux

Salle des taureaux

 

Musique :

Même chose qu’en art, on épure…  une ou deux œuvre(s) pour deux semaines.  Cette année, je reprends l’idée de découvrir l’orchestre à travers différentes œuvres et découvertes musicales amusantes parfois.

Cette semaine : Le violon.

et pour plaire à un de mes fils 😉

Projets d’arts : Thème : espace.

C’est un thème qui revient à chaque année pour nous…  alors…  j’essaie d’introduire une nouveauté à chaque fois.  Cette année, j’ai choisi d’explorer le positif/négatif

Je vais leur proposer plusieurs idées qu’ils choisiront.

Sciences humaines 5e année


J’ignore si ce programme existe encore…  mais c’est celui que j’u3 aout 2015 002tilise à la maison.  Je l’avais trouvé dans une vente de garage il y a quelques années 😉

Il me permet de couvrir la matière en histoire-géographie du premier et deuxième cycle du primaire (programme québécois) sans faire tous les cahiers québécois!  Je peux donc me concentrer sur l’histoire du monde à la place 😉

Oui mais le programme du 3e cycle lui?  Je vais le voir avec le programme de secondaire 3 que je débute en secondaire 2!

Je sais, c’est compliqué mon affaire.

En fait, pour celles qui me suivent depuis longtemps, je vais refaire la même chose que mon fils-2 : le programme de secondaire 3 sur 2 ans.  J’ai tellement aimé l’expérience et j’ai vu l’effet positif de ce choix avec mon fils-2.  Nous avions eu le temps d’explorer réellement les périodes historiques au lieu de simplement passer la matière rapidement en laissant l’adolescent devant son cahier…  faire des pages et des pages pour ne rien assimiler!  L’histoire, pour être assimilée,  a besoin de plus que de remplir des trous dans un cahier!

Je m’éloigne là…

Pour celles qui retrouvent ce vieux programme des années 90…  on ne sait jamais…  voici ma planification annuelle.

planification annuelle_sciences humaines

Pour le programme d’histoire, vous vous souvenez surement que je vais faire le programme de 6e européen pour lui avec mon fils-3. ( voir ma publication ici )

Ahhhhhhhhh…  Le plaisir de l’école-maison : jouer avec les niveaux, les programmes, le plaisir d’apprendre autrement parfois 😀

Planification en histoire


L’histoire me cause toujours un peu de difficulté…   j’ai toujours trouvé le programme du primaire québécois complètement hors contexte.

Pourquoi débuter par l’histoire du Canada au lieu de l’histoire du monde?  Non les enfants, l’histoire ne commence pas avec les Algonquiens et les Iroquoiens!!  Voilà pourquoi j’utilisais «Story of the world» pour au moins démarrer l’histoire par le commencement.

Cette année, j’ai un fils en secondaire 1 et un autre en 5e année.  Comme l’an dernier j’ai surtout utilisé un manuel ancien pour travailler avec chacun, j’ai décidé d’utiliser le même manuel pour mes deux derniers.   Je sais, c’est un peu étrange puisque qu’il y a une année scolaire entre les deux…  mais quand on y pense, ça change quoi?

J’ai décidé d’utiliser le manuel de 6e (européen) en le bonifiant : lectures, films, vidéos, analyse d’œuvres, etc.  Comme il débute avec l’Orient ancien… c’est un point de départ intéressant je trouve.

 

Je vais prendre celui que je possède (Bordas) même s’il me semble un peu moins intéressant que le manuel de Nathan.  Je possède le niveau 5e et je le préfère 😉

mais…  comme je possède le manuel et le guide-corrigé du manuel de Bordas…  ce sera plus simple ainsi.

J’ai préparé une petite planification annuelle: histoire de me rappeler ce que je voulais faire.  Je n’ai pas encore sélectionné les romans, les films et vidéos qui vont compléter tout ça.

Il s’agit ici de la planification du manuel et la partie «Histoire» uniquement.

 

Si cela vous intéresse :

planification annuelle_Histoire Bordas

 

Je vais ajouter : des livres, des vidéos, des dessins à colorier, des cartes, etc…

À suivre!

Planification 2015-2016


Finalement, après avoir examiné une tonne de choses, ma prochaine année est dessinée.  Elle sera surement ou probablement remodelée encore un peu, mais…  espérons-le, pas beaucoup.  Je prends la résolution de m’en tenir cette année 😉  hihihi  Soupirs…  soupirs…  On devine déjà que je vais découvrir plusieurs choses qui me plairont davantage éventuellement.  Que voulez-vous, je me connais suffisamment pour prévoir à l’avance ce qui arrivera : je vais me laisser séduire 😀

Fils-4 – 5e année/CM2

  • Français : «Le livre unique de français» – cours moyen de L. Dumas
    • Je vais probablement prendre quelques textes dans mon manuel «mots en herbe CM2 de Bordas» ou dans d’autres vieux manuels.
  • Lectures suppl. :
    • plusieurs vieux manuels, manuels plus récents ou différents textes amassés et exploités au fil du temps avec mes autres enfants.
  • Étude de la langue :
  • Écriture :
    • Je vais puiser des exercices dans mon vieux manuel mais aussi dans plusieurs vieux manuels que je possède.  D’ailleurs, je vais probablement utiliser un manuel d’un niveau inférieur pour solidifier l’écrit avec lui.
  • Mathématique :
    • « Accent mathématique 5 »
    • Je vais puiser des exercices suppl. dans Décimale 5e année de ERPI  ou dans cinémath et même dans un cahier de Sésamath pour la géométrie… qu’on pousse plus loin en Europe.
    • Je vais ajouter, cette année encore, de nombreux exercices de géométrie au compas ou d’ateliers divers en mathématique.
  • Histoire :
    • Je me suis longuement «parlée» pour cette matière puisque je trouve le programme québécois hors contexte.  J’ai donc décidé  de terminer le manuel européen sur l’histoire du monde «Histoire cycle 3 de Hatier»et de débuter le programme de 6e (européen) que je vais faire sur deux ans…  histoire de prendre le temps.  Il s’agit, en fait, du programme de secondaire 1 du Québec : orient ancien, Égypte, Rome antique, Grèce antique…
  • Science :
    • «Place aux sciences des éditions DUVAL».  J’ai toujours apprécié ce programme pour les nombreuses expériences à faire et les informations sur une tonne de petites choses que les enfants aiment connaître.  C’est un gros programme à faire puisque chaque leçon à son expérience…  mais les enfants l’adorent chez nous.
  • Anglais :
    • Une tonne de petites choses ici et là…  mais pas de cahiers ou manuels officiels.
    • English Smart 4e année…  je verrai s’il peut le faire facilement, sinon j’ai aussi le 3e et 5e.
    • Word by word de Pearson Longman pour du vocabulaire
    • Reading comprehension in varied subject matter je possède 7 niveaux de lecture… On s’adaptera.
    • J’ai un cahier québécois que j’utiliserai à l’occasion «special delivery de ERPI».  Plusieurs choses sont intéressantes à l’intérieur.
    • Un vieux manuel (1957) « introduction au nouveau cours de langue anglaise selon la méthode d’Ollendorff» que j’aime bien pour travailler l’oral.
    • de nombreux petits romans, textes puisés ici et là dans plusieurs livres.
  • Géographie :
    • Un ancien programme québécois que j’aime bien «Québec terre d’accueil des éditions Beauchemin»
  • Arts plastiques :
  • Musique :
    • C’est moi qui est le programme hihihi
  • Le reste…  les extras…  je verrai.  Cette année, je veux épurer…  programme minimaliste pour pouvoir faire autre chose que l’école continuellement.  On pourrait ajouter une tonne de choses…  sans fin…  il y a tellement de choses intéressantes mais non essentielles par contre 🙂  Je veux du temps pour jouer et sortir davantage.  On a besoin de vivre autrement notre classe-maison.

 

 

Fils-3 – secondaire 1/ 5e

  • Lectures suppl. :
    • Morceaux choisis des auteurs français » de Des granges et Cotard classe de cinquième
    • «Études littéraires»  Procure des frères de l’instruction chrétienne
  • Étude de la langue :
  • Écriture :
  • Mathématique :
    • « Pixel de Erpi »
    • Je vais puiser des exercices suppl. dans Sésamath pour la géométrie… qu’on pousse plus loin en Europe et quelques exercices que je juge pertinent pour compléter.  Je l’aime tellement ce programme…
    • Je vais ajouter, cette année encore, de nombreux exercices de géométrie au compas ou d’ateliers divers en mathématique.
  • Histoire :
    • Je ne suis pas certaine à 100%
  • Science :
  • Anglais :
    • Une tonne de petites choses ici et là…  mais pas de cahiers ou manuels officiels.
    • English Smart 6e année…  je verrai s’il peut le faire facilement, sinon j’ai aussi le 5e et 7e.
    • «Side by Side » que je poursuis puisqu’il l’adore.  C’est un programme pour adulte mais il convient parfaitement à ce que nous recherchons à la maison.
    • Reading comprehension in varied subject matter je possède 7 niveaux de lecture… On s’adaptera.
    • Je vais probablement utiliser un cahier québécois…  mais j’ignore encore lequel.
    • Un vieux manuel (1964) « Nouveau cours de langue anglaise selon la méthode d’Ollendorff» que j’aime bien pour travailler l’oral.
    • de nombreux petits romans, textes puisés ici et là dans plusieurs livres.
  • Géographie :
  • Arts plastiques :
  • Musique :
    • C’est moi qui est le programme hihihi
  • Éthique et culture religieuse :
    • J’aime ce manuel…  alors je l’utiliserai à l’occasion pour quelques thèmes : «Place publique de Fides»
  • Pour les extras…  je verrai.

Fils-2 – secondaire 5/ 1re

Dernière année pour ce grand garçon…   une année intense pour lui puisqu’il doit faire quelques cours aux adultes de secondaire 4

*****Aux adultes*****

  • obligatoire : Mathématique 426
  • Option : Mathématique 526
  • Obligatoire : Sciences secondaire 4
  • Option: Probablement quelques cours en informatique pour compléter les unités manquantes.  Au départ, il voulait faire chimie/physique… mais il n’en a pas besoin pour la suite.

***** au régulier *****

  • Option : Arts plastiques de secondaire 5 ——— dossier de consignation de ma CS
  • Option : Projet personnel orientant ———– dossier de consignation de ma CS

 

J’ignore s’il pourra tout faire cette année…  deux maths…  c’est intense!  On verra,

Il a terminé son programme de français et d’anglais mais je lui demande de lire dans les deux langues chaque jour.  En français, nous débuterons l’analyse littéraire pour le préparer à ce qui viendra, éventuellement, au CEGEP.

________________________________

Alors voilà…  mon année ressemblera probablement à tout ceci, mais comme je possède beaucoup de manuels, je vais sûrement puiser ici et là pour bonifier tout ce beau programme.  Ce n’est pas simple de choisir en gardant en tête d’épurer!

Les dictées préparées (5e année-CM2)


Voici toutes les dictées préparées pour l’année.

Je n’invente rien… Ce sont les dictées que proposent mon vieux manuel « le livre unique de français-cours moyen» que je vais utiliser pour lui à la prochaine rentrée.  Je voulais simplement qu’il puisse écrire, colorier, souligner, barbouiller, imager sa dictée pour mieux la connaître.  J’ai donc recopié les 76 dictées!!!

Ce sont des dictées «préparées» ce qui implique qu’elles devront être analysées, décortiquées, travaillées…  Je travaille donc avec mon fils pour la préparation de la dictée.

Cette année, je ne donne qu’une seule journée pour la préparation.

Nous la travaillerons ensemble pendant la classe et je lui demande de la relire en après-midi et en début de soirée pour le lendemain matin.

Cahier de dictées à préparer

Les verbes de l’année (5e année-CM2)


Vous vous souvenez que j’utilise un vieux manuel comme matériel de base.

 

J’ai préparé, comme je le fais pratiquement à chaque année d’ailleurs, tous les verbes à apprendre et à mémoriser au fil de nos séquences de travail.

Bon… Mes feuilles ne sont pas particulièrement magnifiques mais elles représentent l’essentiel : des verbes à étudier et mémoriser! hihihi 😉

Page de présentation du cahier

Thème 37-38-39-40 : Révision généraleSi on compare les verbes à connaître «maintenant» ce n’est pas tellement différents.  La différence est surtout dans les temps et dans le choix des verbes.

 

 

Temps (en Europe et au Québec) : présent, imparfait, futur simple, passé simple, passé composé, impératif, présent du conditionnel et un peu de subjonctif présent.  On n’apprend plus à cet âge le plus-que-parfait, le futur antérieur, le conditionnel passé et le subjonctif passé.

Le vieux manuel va plus loin dans le choix des verbes…  par exemple «rompre» qui est loin d’être un verbe simple à maîtriser à cet âge je trouve!!!!  Il propose beaucoup de verbes difficiles à conjuguer dans les dernières semaines.

Je persiste à dire que le vieux manuel propose quelque chose de nettement préférable aux nouvelles méthodes : le choix de ses exercices.

  • conjuguer à toutes les personnes un verbe;
  • transcrire à un temps en particulier de courts textes;
  • conjugaison orale de verbes ou de phrases;
  • conjugaison écrite de verbes, de phrases ou de textes;
  • écrire un texte à telle personne et tel temps en particulier;
  • recopier un texte en conjuguant des verbes dans un temps particulier;
  • copier des verbes au singulier et les mettre ensuite au pluriel;
  • beaucoup, beaucoup, beaucoup de transposition.

Disons… qu’on est loin du «remplissage de trou» qu’on propose trop souvent pratiquement toujours dans nos méthodes contemporaines.  On demande aux jeunes de pondre des textes de plus en plus élaborés dès un jeune âge sans réaliser qu’ils ne maitrisent pas encore le minimum : l’orthographe, la grammaire, la conjugaison, du vocabulaire, etc…

Je persiste à dire qu’il faut répéter, répéter, répéter,…  de nombreux exercices répétitifs amènent une solidité qui apparaît difficilement autrement.

Journal quotidien


Deuxième matinée de la semaine de classe-maison pour nous.  Comme c’est une autre journée sous la pluie chez nous, les enfants n’ont pas l’impression de perdre quelque chose.  Disons que pour le moment, le temps n’est pas encore très intéressant pour la période estivale.  Ce matin, nous ne travaillons que 2 heures… donc très courte matinée!

Au programme ce matin :

1)   On débute par une dictée…  pour les 3 niveaux.

Je travaille autrement cette semaine.  Je leur donne une dictée surprise ce matin qu’ils travailleront ensuite les prochains jours.  Nous allons utiliser cette courte dictée pour faire de l’analyse et je la redemanderai la semaine prochaine.

Voici mes dictées du jour :

Fils 4 : La petite classe.  Mademoiselle montre les lettres du le tableau noir.  la baguette de bambou désigne le mot en.  Marcel distingue, dans ce mot, la voyelle e et la consonne n.  Puis le petit enfant docile copie l’alphabet.  Maman sera contente.

Après la dictée, je lui demande de retrouver les verbes et les sujets.

+++++++++++++++++

Fils-3: Crépuscule.  Le ciel était d’or fondu, et le fleuve, au fond de la vallée, doucement luisait, par reflet.  Mais l’herbe entrait déjà dans l’ombre, et les saules ne luisaient plus.  Peu à peu mourait la dernière brise.  Une langueur traversait cette fin de jour et annonçait une nuit exquise.  R.Bazin

Après la dictée, je lui demande de retrouver les verbes et les sujets.

+++++++++++++++++

Fils-2 : Au moulin.  Laissons là l’âne philosophe, qui ploie sous le faix des sacs que l’on décharge, et, avec le meunier à la longue blouse enfarinée, pénétrons dans le moulin.

Autour de nous, pas un seul objet qui ne s’agite convulsivement ou ne vibre sous la pression de la cascade invisible qui gronde à nos pieds et dont nous discernons çà et là, par les interstices, la fuyante écume.  Les murs, le plafond, le plancher, tout tremble incessamment des secousses de la force cachée. Dans un coin sombre, l’arbre moteur tourne, sans nul relâche, comme le génie du lieu ; des roues dentées, des courroies tendues d’un bout de la table à l’autre transmettent le mouvement aux meules grinçantes, aux trémies oscillant avec un bruit sec, à tous ces engins de bois ou de métal qui chantent, geignent ou hurlent dans un concert bizarre.  É.Reclus

 

2)  Mathématique pour les deux plus jeunes et arts pour mon fils-2

3)  Géographie pour les deux plus jeunes.  On termine notre travail de la semaine dernière….  il n’était pas encore terminé.  Mon fils-3 débute un travail de recherche sur un artiste en art.

Planification

Je pense que la seule matière qui me cause toujours beaucoup de problèmes lorsque je la planifie c’est l’anglais.

J’ai passé une bonne partie de l’après-midi d’hier à examiner les programmes québécois à la librairie…  Pfft…  comme c’est difficile de choisir quelque chose dans ce genre de programme officiel.  Ils me semblent tous tellement monotones… et ne correspondent jamais totalement à ce que je recherche.

J’aime les programmes qui proposent du vocabulaire, de courts textes à lire et à comprendre, de l’étude de la langue, des propositions d’écriture…  bref un programme plus anglophone que francophone 😉

Dans les programmes québécois pour ce niveau, celui que me semblait le mieux est le cahier de ERPI

Cliquer ici pour voir un extrait

Mais…  ce n’est pas vraiment ce que je cherchais.  Il offre au moins l’avantage d’installer du vocabulaire!

Je pense reprendre «English Smart» pour lui…

Ce n’est pas un programme extraordinaire, mais il permet de faire le tour au moins.  Il offre l’avantage de faire un peu de tout.  Par contre, pour mon fils-4… je suis assurée qu’il ne peut pas faire un programme de 5e année…  ouf… loin de là.  Je vais lui proposer le grade 3 au départ et je m’ajusterai au fur et à mesure.  De toute façon, je possède les grades 3-4-5-6.

Je possède beaucoup, beaucoup de ressources à la maison pour compléter mais j’aime bien avoir un programme de base et broder autour.  Si j’habitais dans un milieu anglophone je serais rassurée…  mais je vis dans un milieu totalement francophone.  Tellement…

Le CNED en ligne n’est pas inintéressant non plus.  Mes trois plus vieux ont fait le niveau CM2 et chacun avait apprécié…  sauf pour les sections à l’oral 😉  Je vais probablement utiliser quelques sections.

Pour la lecture, je possède plusieurs petits albums, romans en anglais.  J’aime bien les petits cahier de «reading A-Z» qui sont progressifs et je possède plusieurs cahiers anglophones.

J’ai déniché quelques vieux manuels qui offrent la partie française en parallèle.  Les deux plus jeunes aiment beaucoup.

livre 1,1_français-anglais

livre 1,2 français-anglais

livre 2_français-anglais

livre 3_français-anglais

oui…  ils sont vieux…  mais ils ne sont pas dépourvus d’intérêts!

 

Finalement, je ne suis pas totalement satisfaite mais…  il apprendra quelque chose assurément! ha!

5e année (CM2) – thème 1


Comme je l’ai mentionné plusieurs fois, je ne planifie plus pour une semaine de travail mais bien pour une courte séquence de travail.  Je peux donner l’impression de faire exactement la même chose, mais dans les faits, ce n’est pas le cas.

Je ne me donne plus de contraintes de temps… j’avance tout simplement.

Je sélectionne un thème, comme la rentrée par exemple, et je travaille tout ce que j’avais planifié de faire peu importe le temps que cela me prendra.  Le travail de l’enfant sera donc la seule et unique contrainte de temps que je me donne.  Peu importe si réaliser tous les exercices prévus prend 3 ou 4 semaines, j’avance en fonction de ce temps nécessaire pour l’enfant pour bien exécuter ce que je lui propose.

C’est tellement gratifiant d’avoir l’impression de maîtriser le temps en classe-maison.  Oui…  d’avoir pleinement conscience que nous prenons réellement le temps qu’il faut pour exécuter tout ce qui est nécessaire de faire pour accomplir notre travail minutieusement et adéquatement.

Je vous propose donc ma première séquence de travail qui prendra le temps qu’elle prendra 😉

La rentrée, l’école d’autrefois

Textes :

Texte 1 : La rentrée de Erckmann-Chatrian, Histoire d’un paysan, Hachette / *** très très court extrait mais que j’aime particulièrement pour les exercices de vocabulaire qui sont proposés par le manuel : Delandre, Locqueneux, le Livre de Français du cours moyen, Delagrave, 1957.

Texte 2 : «La rentrée des classes» de Marmontel (écrivain français du XVIIIe siècle) / ***vieux manuel ici encore : Émile Paul Toutey, Lectures primaires: 200 morceaux choisis d’auteurs français p.1-3

Texte 3 : Un écolier à la campagne de Ernest Pérochon, Les yeux clairs, Delagrave / vieux manuel :  Vincent, Badersbach, Moisson de textes Cours Moyen (1964) p.18-19

Analyse d’une phrase :

Pour fils-3-4, chaque semaine, j’essaie de faire l’analyse d’une ou deux phrases.

Les petites filles se sauvent, s’appellent, se poussent et se bousculent.

  • Combien y a-t-il de verbes?
  • Quel est le sujet du premier verbe? du 2e? du 3e? du 4e?
  • Donne la nature de chacun des mots : les (dét. Art. fém. plu) petites (adjectif qual. fém. plu.) etc…

Élocution :

  1. Je suis fier de bien parler – le son /i/
  2. Lecture et mémorisation de la poésie de la semaine à haute voix.
  3. Répondre correctement à des questions simples oralement.
  4. Exprimer une idée complète oralement.
  5. Compléter des phrases pour que l’idée soit complète.

Rédaction :

  1. Répondre à l’écrit à 5 questions qui portent ou non sur une phrase.
  2. Composer cinq phrases qui commencent par « Notre classe…»
  3. Composer une phrase à propos de la récréation; elle comprendra un sujet et plusieurs verbes, elle cherchera à donner l’impression de mouvement.
  4. Composer une phrase à propos d’un élève en retard et qui se presse.
  5. Après la lecture du texte 3 : réécrire le 1er paragraphe en supposant qu’il a été écrit par un écolier campagnard racontant son arrivée dans une école parisienne.
  6. Rédiger un paragraphe pour raconter la fin de la classe.

Si cela vous intéresse :

thème 1 _ élocution et rédaction

Lecture à haute voix

Je suis à l’école.

Je viens à Pécole pour apprendre quelque chose qui me soit utile.  Je suis un écolier.  Le maître m’instruit.

D’autres enfants viennent aussi à l’école pour apprendre.  Ces enfants sont mes camarades d’école.

Le maître enseigne, et nous, enfants, nous apprenons.

Nous apprenons à parler correctement, à lire, à écrire, à calculer, à dessiner et à chanter.

Les enfants sages se rendent volontiers à l’école.

La salle d’école est grande, propre et bien éclairée.  Il y a dans cette salle des bancs et des pupitres.  Les enfants sont assis sur les bancs. Dans l’école se trouve une grande planche noire. Le maître écrit avec de la craie sur cette planche.  Pour la nettoyer, il se sert d’un torchon.

J’ai une ardoise.  Celle-ci est bien plus petite que la planche noire.  Elle est encadrée. Je peux effacer ce que j*ai écrit sur mon ardoise.

J’écris aussi sur le papier.  Pour cela il me faut de l’encre et une plume.  L’écriture sur le papier ne s’efface plus.  On ne peut écrire qu’une seule fois sur le même papier.

J’ai aussi un livre de lecture. Il se compose de beaucoup de feuilles reliées ensemble.  Je me sers de ce livre
pour lire.

La classe commence le matin vers neuf heures et l’après-midi à une heure.  Je dois me trouver à temps à l’école.

Mes livres et mes cahiers doivent toujours être en ordre.

Tous les enfants doivent être tranquilles et attentifs pendant que le maître parle et enseigne.  Les élèves sont partagés en groupes différents, suivant leur capacité.  Le maitre s’occupe souvent d’un seul groupe en particulier.   Pendant ce temps les autres enfants sont sous la direction de moniteurs.

Le maître se donne beaucoup de peine pour instruire ses élèves.  Ceux-ci doivent être reconnaissants à son égard.  Comment montreront-ils leur reconnaissance?  Ils doivent être sages et appliqués.  C’est là la plus grande preuve de reconnaissance qu’ils puissent lui donner.  Des enfants sages et appliqués deviennent intelligents, et acquièrent de l’instruction. Leurs parents, leurs maîtres et tous les gens de bien les aiment.

Cours de lecture à haute voix, L’abbé P Lagacé

Si cela vous intéresse :

thème 1_lecture à haute voix

Étude de la langue :

  1. Vocabulaire : mots à mémoriser, mettre en ordre alphabétique, mots de la même famille,…
  2. Grammaire : la phrase et les éléments de la phrase. / la proposition
  3. Conjugaison : présent, passé composé, futur des verbes être/avoir/aimer/finir + révision verbes -er
  4. Orthographe : homophone a-à / on-ont (révision)  et C ou CC?

Dictée préparée :

On a distribué les cahiers de compositions. Et, pendant que Monsieur Seurel écrit au tableau l’énon des problèmes, un silence imparfait s’établit, mêlé de conversations à voix basse, coupé de petits cris étouffés et de phrases dont on ne dit que quelques mots pour effrayer son voisin… Monsieur Seurel se retourne de temps en temps, en regardant tout le monde d’un air à la fois sévère et absent. Et ce remue-ménage cesse complètement une seconde, pour reprendre ensuite, tout doucement d’abord, comme un ronronnement

A.Fournier, Le Grand Meaulnes –> Berthou, Gremaux, Voegelé «Grammaire conjugaison orthographe cours moyen»

Dictée de phrases :

1)  Sans doute, je rêve.  Je suis studieux et tranquille.  Des camarades, auprès de moi, parlent à voix basse.

2)  L’un d’eux aligne des chiffres sur un tableau noir.  Je regarde longtemps par la fenêtre.

3)  J’éprouve du plaisir à goûter le soleil, comme à savourer cette odeur enfantine de pupitre, de craie de tableau noir.

4)  Je m’enferme avec tant de joie dans cette enfance si bien protégée.

Antoine de Saint-Exupéry, Pilote de guerre.

Si tout ça vous intéresse :

  1. thème 1_orthographe
  2. thème 1 _ vocabulaire
  3. thème 1_conjugaison
  4. thème 1_grammaire
  5. thème 1_Je retiens

Mathématique, anglais, géographie, histoire :

On suit le cahier sans se préoccuper du temps que cela prend.  Je ne prévois donc pas les notions et le nombre de pages à effectuer chaque semaine.  On avance tout simplement dans chacun des programmes.  Pendant l’été, j’aurai probablement fait une grande partie de science, histoire et géographie.

En lien avec notre thème :

La même chose que mon fils de secondaire 1 puisqu’ils abordent le même thème 1 :  Cliquer ici

Art :

Les peintures préhistoriques.

 

Projets à réaliser

Artistic Pursuits grades 4-6 Book 1

Unit 1 : Space

  • Dessiner une scène du passé de l’enfant.
  • Dessiner une personne dans une position debout ou assise en utilisant adéquatement l’espace et l’orientation de la feuille.
  • Dessiner un objet au choix qui est plus haut que large (position portrait)
  • Dessiner un objet au choix qui est plus large que haut (position paysage)
  • Choisir une photographie ou une image.  Dessiner à la mine.

Musique :

Cette année, je lui propose d’explorer autrement la musique.  On débute par l’orchestre.  Premier arrêt :  les cordes.

Les cordes dans l’orchestre

On écoute : Tchaïkovski | Sérénade pour orchestre à cordes Op. 48

 

Lecture suivie :

Il lit présentement :