En science aujourd’hui…


Je n’ai pas toujours le temps de vous parler de toutes nos matières…  Que voulez-vous, j’y passerais beaucoup trop de temps!

Depuis quelques temps, je fais souvent travailler mes deux plus jeunes ensemble.  De toute façon, au primaire, on installe la base des connaissances.  Peu importe l’ordre des apprentissages, l’important est de les connaître ces fameuses notions!  En plus, on va tellement plus loin que le minimum demandé simplement en observant la nature et en feuilletant quelques bouquins de temps en temps 😉

Présentement, on revient sur quelques notions déjà connues des enfants.. mais je voulais réinstaller cette base de connaissances puisqu’elle revient en secondaire 1 ( mon fils-3 ) l’an prochain.

Aujourd’hui :

Besoins essentiels des plantes et des animaux.

Premier travail d’introduction.

Quels sont les besoins essentiels des plantes et des animaux?

Choisir un animal domestique ou une plante et rédiger un paragraphe qui décrit l’habitat qui lui convient le mieux.

  • Choisir un sujet
  • Description sommaire de l’animal ou de la plante.
  • Description des besoins de l’animal ou de la plante : eau, air, type de nourriture et le meilleur milieu de vie.

Retour sur l’écrit : 

  • Les conditions de vie des animaux et des plantes sont-elles similaires ?
  • Quels sont les quatre besoins les plus importants d’un animal ou d’une plante? lumière, air, eau, nourriture.

 

Lire une étiquette pour mieux connaitre les besoins d’une plante

Lorsque qu’on achète une plante dans un magasin, cette plante est accompagnée d’instructions qui indiquent comment en prendre soin. On peut utiliser cette information pour déterminer les conditions de vie idéales pour cette plante.

 

 

 

  1. Choisir une étiquette ( j’en possède plusieurs à la maison )
  2. Dresser une liste d’instructions décrivant les « conditions de vie idéales » pour la plante choisie.
  3. Quels sont les principaux éléments dont tu dois tenir compte ?

 

L’habitat d’un animal

On s’interroge sur des caractéristiques de l’habitat d’un hibou.

Pour aller plus loin…

Il arrive parfois que l’habitat d’un animal change.  Qu’est-ce qui pourrait arriver à un hibou s’il n’y avait plus de nourriture à manger sur son territoire?

 

Finalement, on observe l’habitat du castor.

 

Si cela vous intéresse, voici mon document de travail :

Besoins essentiels des plantes et des animaux

L’extraordinaire voyage


Pour accompagner le thème « hiver » de mon plus jeune, voici un des textes à lire cette semaine.

Un flocon de neige se pose sur ton gant…  au terme d’un voyage entrepris sous forme d’une gouttelette d’eau dans un nuage au-dessus de ta tête.  Imagine que tu puisses voir à l’intérieur d’un nuage et retracer ce voyage depuis le début.

À l’intérieur du nuage, tu distinguerais des milliards de particules de poussière et de sel.  Ces particules sont transportées par le vent depuis la terre et la mer.  Tu y verrais aussi des gouttelettes d’eau.  L’énergie solaire fait s’évaporer l’eau du sol, des lacs, des rivières et des océans.  Cette vapeur d’eau s’élève dans le ciel.  Lorsqu’elle entre en contact avec l’air plus froid, une petite partie se condense en minuscules gouttes et forme un nuage.

Lorsque la température du nuage est inférieur à -9°C, certaines gouttelettes gèlent sur les particules de poussière et de sel.  Elles se transforment alors en cristaux de glace.  La vapeur d’eau à l’intérieur du nuage se condense sur ces minuscules cristaux qui deviennent alors de plus gros cristaux de neige.  Les cristaux de neige sont toujours de forme hexagonale ( six côtés) à cause de la façon dont les molécules d’eau s’assemblent en gelant.

D’autres molécules d’eau viennent geler sur les cristaux de neige au fur et à mesure qu’ils se font ballotter dans le nuage.  Lorsque ces cristaux deviennent trop lourds pour flotter dans le nuage, ils tombent sous forme de flocons de neige.

Les flocons de neige se transforment de nombreuses fois au cours de leur voyage vers la Terre.  Ils se cognent les uns contre les autres, brisant ainsi de petites parties de cristaux.  ils se heurtent et se collent les uns aux autres.  les flocons sont transformés par le vent, par les différentes températures de l’air et le taux d’humidité qu’ils rencontrent.

Après une chute d’environ trente minutes, les flocons atterrissent sur le sol.  Leur voyage n’est toutefois pas encore terminé car, même sur le sol, ils continuent à se modifier.  La partie externe de certains flocons se transforme en vapeur d’eau, à cause de la chaleur qui s’élève du sol.  Cette vapeur d’eau s’élève et se cristallise de nouveau sur les flocons plus froids.  Ceux-ci deviennent plus gros tandis que les flocons moins froids deviennent plus petits et, parfois, disparaissent.  La forme des flocons de neige change tout au long de l’hiver, jusqu’à ce que le printemps arrive, que la neige fonde et redevienne de l’eau.

La chasse aux flocons

As-tu déjà vu deux flocons parfaitement identiques?  Après avoir étudié et photographié au moins 5000 flocons de neige pendant 50 ans, un fermier américain surnommé « Flocon » Bentley n’en a pas trouvé deux identiques.

En 1988, une physicienne américaine pensa avoir découvert deux flocons jumeaux.  Après les avoir observés de plus près, elle y découvrit d’infimes différences.  Ces flocons sont maintenant considérés comme étant « presque identiques ».

L’existence de deux flocons identiques est improbable, car chacun est composé de millions de molécules d’eau gelées, assemblées en une multitude de formes variées.  de plus, chaque flocon entreprend un voyage différent avant d’arriver au sol, ce qui modifie sa forme.  La prochaine fois qu’il neigera, examine plusieurs flocons de près.  Peux-tu en trouver deux identiques… ou presque?

La science des boules de neige.

Parfois, la neige est idéale pour faire des boules de neige.  D’autres jours, elle ne colle pas.  Pourquoi?  Lorsqu’il neige et qu’il fait froid, les flocons sont légers, poudreux et secs.  Si tu attrapes une poignée de cette neige, tu verras qu’elle ne colle pas.  Mais les flocons qui tombent lorsque la température est douce sont plus gros, plus lourds et humides.  Ils collent facilement les uns aux autres et sont parfaits pour les boules de neige.

L’eau est l’ingrédient secret qui permet à cette neige de coller.  De plus, en faisant une boule de neige, la pression et la chaleur de tes mains font fondre les cristaux autour de la boule de neige.  Ces cristaux regèlent rapidement et forment une fine couche de glace qui retient la neige en une parfaite boule de neige.

Cheryl Archer, Vive la neige! Éditions Héritage jeunesse, 1995

 

 Si ce texte vous intéresse :

Texte_janvier_L’extraordinaire voyage

Des expériences en science


Voici quelques expériences en science pour le primaire :

Cliquer ici pour accéder au site

En science cette semaine


Les sciences…  toujours une matière intéressante même si pour le moment, je n’arrive pas à suivre un rythme suffisant.  Comme mes journées sont instables, je repousse toujours cette matière un peu plus loin!

Cette semaine en science :

Fils-2- secondaire 4

Il termine sa SAÉ « ATOMIX » qui lui demandait de créer une carte à jouer ( avec plusieurs critères ) sur un élément du tableau périodique.  C’est très simple…  mais cela lui a donné l’occasion de réviser un peu.

Il débutera sa prochaine section de travail ensuite : Les molécules et les ions

 Fils-3 : 6e année

La taxonomie ( classification des êtres vivants )

  • Les règnes
  • La nomenclature binominale : le genre et l’espèce
  • L’identification des espèces

Nous prendrons notre temps…  comme c’est le programme de secondaire 1, donc un an à l’avance, on pourra le poursuivre l’an prochain si nous n’avons pas le temps de le terminer.  L’important c’est de découvrir, d’explorer, de s’amuser à apprendre…  cette matière reste toujours LA préférée de mes enfants.

Fils 4 : 4e année(CM1)

Nous n’avons pas fait de science la semaine dernière…  donc :

  • La classification des animaux  : vertébré ou invertébré / peau avec poils ou non / mammifères, oiseaux, poissons, reptiles, amphibiens.

En parallèle…

On s’informe sur : Carl Von Linné

Planification de la semaine (4e année)


Il n’y a rien comme le plaisir de se promener d’un manuel à l’autre pour SE construire un programme qui nous ressemble davantage.  J’aime ce sentiment de « liberté » que nous avons la chance d’avoir en classe-maison.  J’aime ce sentiment que tout ce qu’on fait a un but précis et peaufine un peu plus notre base de travail.

Voilà pourquoi je navigue d’un cahier à un autre…  d’un manuel à un autre…

Travail sur le texte :

  • Je fais des prédictions à l’aide d’indices : La petite fille qui détestait les livres de Manjusha Pawagi (Texto 4 de ERPI p.9-12 )
  • Éléments essentiels d’un récit, les personnages : Mémo 4 A p.30-32 : Un sac gonflé de vent  de Gérald Rose
  • Un conte détourné : Le loup de la 135e  (album)  :  lecture supplémentaire.  J’ajoute simplement un petit exercice d’écriture à la suite de la lecture

Écriture :

  • Après la lecture du premier texte : Quelle pourrait être la suite de cette histoire ?
  • Après la lecture du deuxième texte : Que penses-tu du comportement de Jacques?  Est-ce un chanceux ou un escroc?  justifie ton point de vue.
  • Après la lecture du conte détourné : « Moi aussi j’y avais eu droit à la leçon! »  Raconte cette leçon qu’a donnée le grand-père au narrateur.
  • Atelier d’écriture en extra : un objet magique (no.5) 

Voici mes petites questions à découper et à coller dans le cahier d’écriture :

Situations d’écriture première semaine septembre

Étude de la langue :

  • Le déterminant
  • Le verbe à l’infinitif
  • Les mots de la semaine à mémoriser + dictées
  • Mémorisation du verbe être au présent de l’indicatif, à l’imparfait, au futur simple et au conditionnel présent

Mots de la semaine et dictées :

J’utilise le travail  d’Estelle Dumont, Christine Gilbert et leurs collaboratrices : lorthographe-au-quotidien-moi-jy-tiens   /  annexe-de-mots-entrecroisc3a9s-1  /  annexe-mots-cachc3a9s-version-finale

  • bol
  • bon
  • boule
  • bulle
  • cabane
  • doute
  • habitude
  • humeur
  • la
  • la leur, le leur
  • mode
  • larme
  • laver
  • le
  • les leurs
  • métro
  • meuble
  • ouest
  • pardon
  • patiner
  • plume
  • pupitre
  • retour
  • tour

Voici les phrases que je lui propose :

  • Jour 1 : C’est normal de verser des larmes en demandant pardon de lui avoir lancé une boule de neige près du métro.
  • Jour 2 : Nous allons laver leur cabane et acheter de nouveaux meubles, dont un joli pupitre.
  • Jour 3 : Être de bonne humeur puisque sa mère lui achète un chandail à la mode avec des bulles, c’est génial!
  • Jour 4 : Je doute qu’il soit à la maison puisque d’habitude il est de retour en soirée.
  • Jour 5 : Une dictée trouée.

Mathématique :

  • La figure de symétrie et la réflexion
  • La frise

Histoire ou géographie:

Histoire cette semaine…  on lit un vieux livre d’histoire qui « raconte » l’histoire.  Vieux livre…  mais qui a l’avantage de plaire à mon fils.

Jean et Sébastien Cabot, comme bien d’autres à cette époque, cherchent un passage vers la Chine.  Henry Hudson explore les côtes de la Nouvelle-Angleterre; il découvre la baie d’Hudson.

Géographie : on découvre et dessine la baie d’Hudson.

 Anglais :

Days and Months

04 Writing Days and Months

Pour le moment…  on se concentre sur du vocabulaire et un peu de lecture.

 Science : Des habitats en santé :

Dans des livres à la maison ou internet, il doit rechercher des animaux grands et petits qui vivent dans l’habitat qu’il a choisi.  Il doit dessiner ou découper des photos dans de vieilles revues.  Il doit par la suite coller le tout sur de grandes fiches et au dos de ces fiches, décrire les animaux et noter l’information trouvée sur le sujet.

J’ignore encore quel habitat il a choisi…  je pense que ce sera un vieil arbre dans notre cour arrière ou le jardin potager.

Arts plastiques :

Il termine un projet de géométrie qui rejoint notre première notion d’art, la ligne.

Mémorisation de la semaine (poésie)

Lecture supplémentaire :

Il avait adoré le premier l’an dernier…  il tenait à lire celui-ci!

Artiste de la semaine, musicien de la semaine à venir si j’ai un peu de temps!!!!

On se concentre encore sur l’essentiel puisque j’ignore si je pourrai enfin travailler une semaine complète sans me déplacer ici et là continuellement!

Mon programme de Science


Encore une fois, sans surprise, je réutilise du matériel « pancanadien » au lieu d’un programme québécois.  Pourquoi?  Tout simplement parce que j’aime beaucoup ces petits cahiers qui offrent une découverte intéressante pour de jeunes enfants avec du matériel que j’ai facilement sous la main à la maison!

Pour chacun des niveaux, j’ai choisi de ne faire que 5 cahiers sur 6.

4e année

Place aux sciences 4 - Des habitats en santé

Place aux sciences 4 - Tout s'éclaire!

 

Place aux sciences 4 - Son et lumière

 

Place aux sciences 4 - Les roches et les minéraux

Place aux sciences 4 - Un enchaînement de forces

 

6e année

J’ai longuement hésité pour lui…  Je voulais utiliser, au départ,  le matériel de 7e année ou faire directement le programme de secondaire 1 du Québec.  J’ai plutôt décidé de prendre le temps de faire celui de la 6e année puisque les petits projets proposés et les laboratoires me plaisaient et vont surement plaire à mon fils-3.  Le fait d’utiliser un matériel de son niveau offre la chance qu’il soit mieux adapté, dans la longueur du travail à faire, pour son âge.  Sérieusement, pour le primaire, je préfère toucher à plusieurs choses plutôt qu’approfondir une matière en particulier.  Je préfère toucher à l’histoire, la musique, les arts, etc…  plutôt que de me concentrer sur une seule matière en négligeant tout le reste.  Je préfère explorer la nature qui nous entoure au lieu d’explorer des concepts qui ne cadrent pas toujours très bien avec un jeune enfant.

 

Place aux sciences 6 - La vie dans tous ses états

 

Place aux sciences 6 - Prendre son envol

Place aux sciences 6 - Découvre l'électricité

Place aux sciences 6 - Les corps en mouvement

Place aux sciences 6 - Destination: l'espace!

 

Je possède aussi la collection de Chenelière Éducation qui est exactement le même programme…  mais vu un peu différemment.

5 cahiers pour chaque niveau.

SCIENCES ET TECHNOLOGIE  SCIENCES ET TECHNOLOGIE

Mes manuels sont donc officiellement tous choisis!!!!!

 

Thème de la forêt


Si vous travaillez sous le thème de la forêt…

 

Cycle 3.Téléchargez le livret La forêt.

Cycle 2.Téléchargez le livret La forêt.

Cycle 3.Téléchargez le livret L’arbre et la biodiversité.

*** mot de passe : animateur

Source : Animateur-Nature

 

SAÉ : Mon génie « ingénieur »


Je viens de découvrir ce petit projet qui plaira beaucoup aux amateurs de LEGO qui permet de joindre les sciences au plaisir de jouer avec ces fameux petits blocs qui plaisent tant!