Catégorie : Français 1ère année (CP)

Lecture : Je crée… (1ère année)


Je viens de trouver ceci par hasard…

Il s’agit de plusieurs petits textes de lecture qui proposent de construire un petit projet.  Proposées par la CS des Trois-Lacs

  1. Atelier_de_lecture je crée un coeur de St-Valentin
  2. Atelier_de_lecture je crée un petit lapin
  3. Atelier_de_lecture je crée un planeur
  4. Atelier_de_lecture je crée un carnet animé
  5. Atelier_de_lecture je crée le corps humain
  6. Atelier_de_lecture je crée un journal de classe
  7. Atelier_de_lecture je crée une maison
  8. Atelier_de_lecture je crée un pliage de coin coin

Français – mathématique – découverte du monde (CP-CM2 / 1ère-5e année)


J’utilisais déjà ces fiches…  mais je viens de dénicher, par le plus grand des hasards, toutes les fiches pour tous les niveaux primaires de « rue des écoles » téléchargeables en ligne au même endroit!

Français, production d’écrit, vocabulaire, orthographe, grammaire, conjugaison, lecture, mathématique et découverte du monde.

Si cela vous intéresse : 

Fiches proposées par «RUE DES ÉCOLES » : CLIQUER ICI

***Je suis toujours étonnée de trouver autant de choses sur le net qui peuvent être très utiles pour nous en classe-maison.  Les nouvelles mamans, prenez le temps de fouiller sur mon blogue, je vous assure qu’au fils du temps j’ai trouvé beaucoup de choses qui peuvent vous aider grandement.

La petite chèvre ( texte )


La petite chèvre

Cricri, la petite chèvre blanche, se promène dans la montagne.  Elle y rencontre Bravo, le lièvre, qui broute le trèfle.  Elle cabriole et elle invite Bravo à monter avec elle dans la montagne.

« Broute, broute, broute, petite chèvre, mais ne monte pas, ne monte pas ! »

La petite chèvre continue sa promenade.  Elle rencontre Trin-trin le lapin, qui grignote une primevère.  Elle cabriole et elle invite Trin-trin à monter avec elle dans la montagne.

« Grignote, grignote, grignote, petite chèvre, mais ne monte pas, ne monte pas! »

Cricri continue à se promener.  Elle rencontre un joli pinson, qui chante sa chanson.  Elle cabriole et invite Cricri à monter avec elle dans la montagne.

« Chante, chante, chante, petite chèvre, mais ne monte pas, ne monte pas! »

Cricri secoue sa barbiche brune et crie à une grande étoile : « toi et moi, nous irons dans la lune! »

La grande étoile cache sa lumière dans la brume et ne l’écoute pas.

Cricri la petite chèvre blanche à la babiche brune est revenue seule de la montagne.  Elle cabriole, elle broute, elle grignote.

Demain, Cricri remontera dans la montagne.  Elle y rencontrera lièvre, lapin, pinson.  La lune sera là et une étoile se cachera dans la brume.  Cricri reviendra seule de la montagne, mais le lendemain…

« Je veux lire » Simone Bussières

Piste de travail :

Il s’agit d’un excellent texte pour revoir « cr, br, gr, vr, etc…  » : Télécharger le texte de lecture :

 La petite chèvre ( texte )

.

Une autre merveilleuse façon de travailler ce court texte serait d’y inventer une fin oralement bien entendu!!!  Cette fin ouverte permet à l’enfant de raconter très facilement une suite, on peut vérifier la compréhension du texte en vérifiant l’insertion des personnages rencontrés par exemple.

.

Voici une petite fiche de compréhension de lecture :

 Complète les phrases_ la petite chèvre

.

Le temps qui passe…


Bon matin tout le monde!

Dans notre classe…

Journée de classe pour nous…  Hier fut une journée magnifique alors j’espère poursuivre dans la même lancée aujourd’hui.

Mon dernier ( 6 ans ) est un enfant qui accepte difficilement de se tromper…  devoir recommencer…
Il n’y a rien de plus agaçant dans la vie de celui-ci!

Tous les jours, il se retrouve coincé avec la même attitude face à un exercice non assimilé ou non réussi.  Chaque fois, il recommence sa longue plainte…  il peut même, à l’occasion, se mettre à pleurer parce que son dessin n’est pas assez réussi pour lui!

J’ai essayé plusieurs manières d’aborder la question avec lui, mais finalement il faut bien l’admettre c’est devenu un rituel quotidien!  Pas facile de passer des heures à expliquer à fiston que la vie est pleine de choses qui ne fonctionneront pas du premier coup, d’accepter de se tromper et surtout de garder le courage de recommencer dignement ce qui a été raté!

Ouf!!! Quelle déception, pour lui, de prendre conscience que, même adulte, il devra se battre avec la même chose!

Ce qui me console…  mon fils-2 était identique au même âge!!!

Je vous propose…

Comme je le dis si souvent que j’en deviens plate…  Les enfants ont souvent tendance à lire les mots sans comprendre le véritable sens de la phrase et comme je préfère le contraire j’aime bien proposer des exercices de lecture qui travaillent dans ce sens.

J’ai préparé plusieurs feuilles où j’insère volontairement des erreurs dans de petites phrases.  Mon fils adore ça!

En voici 2 : bizarre-bizarre.doc

.

Petit moment de réflexion…

Je pense que ce que je trouve le plus difficile au quotidien c’est de « faire vouloir » mes enfants.

Ce n’est pas facile de faire comprendre à nos enfants l’importance de s’appliquer, l’importance de persévérer, et surtout…  oui surtout  de « vouloir ».
Je suis certaine que comme moi vous avez à entendre parfois :  « Pourquoi il faut toujours faire ça? » « Pourquoi devons-nous mémoriser ce texte là? » « Pourquoi faire de l’algèbre, ça sert à rien? » et ça continue…  Avec le temps, j’ai trouvé LA solution parfaite : NE RIEN DIRE!
Oui… le silence… je n’argumente jamais, je ne me justifie pas, je n’essaie pas de convaincre, je ne le fais pas gagner ou perdre, une seule constatation : il doit le faire!!
Comme j’aime répéter souvent :
  • On a le droit d’être différent
  • On a le droit de commettre des erreurs
  • On a le droit d’exprimer son désaccord, ses sentiments négatifs, etc…
  • On a le droit de vouloir « mieux », « plus », « Autant que », etc…
  • On a le droit de refuser de faire un travail…
mais…
Il ne faut pas oublier que ce sont nous, les parents, qui prenons les décisions pour le moment.
Mais par dessus tout, je pense sérieusement que l’école à la maison donne un avantage à ces situations.  Les enfants sont là en permanence avec nous…  Ils connaissent notre façon de vivre, de penser, d’agir, nos réactions, etc.  Il devient souvent inutile de me reposer la même question 20 fois, car…  je ne changerai pas subitement d’avis!
.
.

Bonne journée à vous!

.

Le singulier et le pluriel


Petite histoire pour introduire le singulier et le pluriel…
Le lutin « singulier » est bien particulier, car il adore se retrouver seul. Il passa particulièrement son temps à parler de lui : «Je... » Il possède un grands nombres d’objets mais en un seul exemplaire car, nous devons l’avouer, il n’aime pas tellement inviter des amis chez lui et encore moins partager. Il répète sans cesse aux autres : « Je vis seul dans ma maison et je possède qu’un seul exemplaire de chaque chose que je possède, inutile de venir! »
.
Son voisin, « Pluriel » est son contraire!!! Il déteste la solitude alors il y a toujours, avec lui, des tas d’amis! Tu peux facilement imaginer combien « Pluriel » possèdent d’objets… des milliers! Il possèdent beaucoup de choses… il possède, par exempleplusieurs lits pour inviter ses amis à dormir. Il répète sans cesse: « Nous avons beaucoup plus de plaisir entre plusieurs amis et nous pouvons échanger ce que nous possédons »
.
Ils sont bien différents nos lutins « Singulier » et «Pluriel» n’est-ce pas?
.

Jouer avec les syllabes…


Mon fils-4 travaille de mieux en mieux en lecture et il est très fier de lui!

Je lui propose souvent des jeux avec les syllabes pour améliorer son décodage.  Ce matin, je lui propose :

La syllabe oubliée…

Je lui propose des phrases que j’ai inscrites sur des cartons et qui contiennent des mots incomplets.  Il m’arrive de lire les phrases avec lui s’il rencontre des difficultés à trouver le mot qui pourrait être utilisé, mais en général il y arrive très bien seul.

Oui…  ce n’est pas facile, car même nous on peut hésiter parfois à trouver le bon mot!  Le travail de recherche de syllabes est justement « LE » travail que je désire.  Il cherche dans sa banque de syllabes déjà apprises!

Par exemple :

Le na___re est à la dérive. ( le navire est à la dérive )

Ali la__ le pull de Léa. (Ali lave le pull )

C’est très simple certes…  mais un outil à ajouter dans nos banques d’idées!

Voici quelques phrases que nous avons utilisées ce matin : Phrases

Dans mon cas, je les plastifie, les découpe et il écrit avec des crayons effaçables.  je les conserve et j’en ajoute régulièrement de nouvelles qui viennent rejoindre une banque de phrases qu’il peut faire « en attendant » lorsque je m’occupe d’un autre enfant.