Catégorie : Étude de la langue 1ère année (CP)

Je réponds…


Ce n’est pas la première fois que je reçois ce genre de question :

« Ma fille de 6e année est pas capable de savoir si c’est un nom ou un verbe dans une phrase et encore pire pour un adjectif, a-tu un truc? »

Souvent lorsqu’on débute en classe-maison…  surtout avec un très petit enfant, on pense que ce n’est pas si important au fond de reconnaître la nature des mots dans une phrase.  On se dit que l’important c’est de connaître comment écrire les mots tout simplement.

Pourtant, on néglige un aspect très important dans la compréhension « logique » de l’écriture : tout est inter-relié!  connaître le nom c’est connaître son «influence» sur l’adjectif par exemple.

Dès la première année, dans la lecture d’une simple phrase très courte on peut déjà stimuler l’enfant en lui demandant de quoi ou de qui l’on parle dans cette phrase…  donc le nom.

C’est tellement simple…  on cherche un truc magique… on demande souvent de repérer le déterminant qui l’accompagne, mais pourtant, si l’enfant peut répondre à cette simple question

De qui ou de quoi l’on parle dans cette phrase?

Il peut déjà repérer le nom!

La poule gratte le sol… hum de qui ou de quoi l’on parle dans cette phrase?  ben oui…  d’une poule… c’est le nom.

Maintenant, on peut aller un peu plus loin dans le raisonnement en cherchant l’action que fait le nom.

Que fait…( on place le nom ici )  ?

La poule gratte le sol…  Que fait la poule?  Elle gratte le sol…  et oui… le groupe verbe est installé!

D’ailleurs, déjà l’enfant aura remplacé le sujet par un pronom…  « elle  » gratte, tiens donc…  une autre chose qui sera à apprendre éventuellement et qui se comprend si aisément si on débute tôt ce genre de réflexion.

Pas besoin d’écrire pendant des heures…  de faire une tonne d’exercices…  dès le début de la lecture, on peut choisir une phrase chaque jour et questionner l’enfant oralement pour le préparer à une leçon qui viendra plus tard.

Pour l’adjectif, on repère le nom et on se questionne ensuite :

( on place le nom ) est comment?

Le belle poule rousse gratte le sol…   Elle est comment la poule? belle et rousse…   les adjectifs qui précisent le nom!

Oui, on peut ajouter des trucs éventuellement…  changer l’adjectif par un autre, ajouter « très » devant…  mais à la base de simplement répondre à la question donne déjà la réponse!

Si on reste « éveillé » dès le tout début de l’apprentissage…  on élimine tellement de difficultés pour les années suivantes!

Bonne journée!

 

Publicités

Français – mathématique – découverte du monde (CP-CM2 / 1ère-5e année)


J’utilisais déjà ces fiches…  mais je viens de dénicher, par le plus grand des hasards, toutes les fiches pour tous les niveaux primaires de « rue des écoles » téléchargeables en ligne au même endroit!

Français, production d’écrit, vocabulaire, orthographe, grammaire, conjugaison, lecture, mathématique et découverte du monde.

Si cela vous intéresse : 

Fiches proposées par «RUE DES ÉCOLES » : CLIQUER ICI

***Je suis toujours étonnée de trouver autant de choses sur le net qui peuvent être très utiles pour nous en classe-maison.  Les nouvelles mamans, prenez le temps de fouiller sur mon blogue, je vous assure qu’au fils du temps j’ai trouvé beaucoup de choses qui peuvent vous aider grandement.

Classe de mots


Je sais…  je pense l’avoir dit plusieurs fois, mais un outil vraiment précieux pour un meilleur orthographe est sans nul doute la connaissance de la nature des mots et les fonctions dans la phrase.

Chaque jour, je propose une phrase à analyser.

Parfois, un enfant cherche la nature d’un mot…  Je lui propose un tableau comme ceux-ci :

Enseignon.be propose celui-ci : CLIQUER ICI

On propose ici un autre tableau : CLIQUER ICI

En voici un autre ici : CLIQUER ICI

Apprentissage de la lecture…


cartons- syllabes et carton-son

Ce matin, mon fils-4 a décidé qu’il en avait assez de ne pas bien savoir les syllabes.  Il a sorti ses cartons-syllabes, ses cartons-son et il a travaillé pendant plusieurs longues minutes à les lire.

Par la suite, je lui ai demandé de former plusieurs mots à partir des syllabes.

Formation des mots

Un simple exercice mais tellement efficace pour les enfants qui éprouvent un peu de difficulté avec la lecture et je dirais même…  un excellent exercices pour les enfants un peu plus grands qui éprouvent de la difficulté à bien écrire des mots!!!

Nos dictées de la semaine…


J’imagine aisément que vous connaissez mon amour pour les dictées…   Quelle magnifique chose pour moi,  de voir les yeux qui regardent le plafond, le plancher, les murs, la table voisine,…  la respiration qui s’accélère ou se ralentie…  les sourires qui se dessinent ou au contraire le tristounet sourire de déception devant un mot qu’on arrive pas à écrire…   le corps qui bouge, qui s’installe ou se réinstalle sur sa chaise…   oui..  la dictée est un exercice physique et mental!  hahaha

mais…  quel exercice tout de même!

Fils-4 :  des mots…   tulipe, pilule, pipe, papa, été, etc…   des mots simples, syllabiques.

Fils-3 :  une dictée de phrases cette semaine :

  • Soudain, un mammouth passe derrière nous.
  • Il avait un air féroce.
  • J‘ai déjà une petite question à poser.
  • Il est fou de rester aussi longtemps derrière ce rocher.  ( 5 fautes)

Fils-2 :  Cet inconnu, homme trapu, large des épaules, montrait une tête presque aussi grosse que celle d’un boeuf, avec laquelle elle avait plus d’une ressemblance.  Des narines épaisses faisaient paraître son nez encore plus court qu’il ne l’était.  Ses larges lèvres retroussées par des dents blanches comme de la neige, ses grands et ronds yeux noirs garnis de sourcils menaçants, ses oreilles pendantes et ses cheveux roux appartenaient moins à notre belle race caucasienne qu’au genre des herbivores.  Enfin l’absence complète des autres caractères de l’homme social rendait cette tête nue plus remarquable encore.  ( les chouans de Balzac ) ( 2 fautes pour lui! )

Fils 1 : Le monde est rempli de phénomènes fascinants. Mais la naissance d’un enfant est certes la plus belle chose qui soit. Quand un enfant voit le jour, c’est tout un univers de promesses et de rêves qui naît avec lui. Que fera chacun d’eux de sa vie qui commence ? Quelle personnalité et quelles forces développera-t-il ? Fera-t-il briller de fierté les yeux de ses proches par ses talents en science, en sport ou… en orthographe ?
Parfois, malheureusement, le dessein d’un enfant peut s’annoncer plus sombre. Certains connaîtront la souffrance, la misère ou la maladie. D’autres se verront refuser l’accès à l’éducation ou seront exploités dans des manufactures, par des adultes avides de s’enrichir. Mais quand des enfants se donnent la main pour en aider un autre à surmonter les obstacles dont est jonchée sa route, tous les rêves éteints sont ressuscités et toutes les promesses trahies sont de nouveau permises. ( 4 fautes pour lui )

Ce fut de belles dictées!!!