Publié dans J'aimerais vous dire que...

Situation d’écriture


J’aime l’idée…

Ton crayon, qui existe vraiment, veut devenir le personnage d’un récit extraordinaire.  Pour lui faire plaisir, imagine une courte histoire dans laquelle il est le personnage principal et écris-la…  avec lui.

Source : Manuel « TEXTO 1re sec. » des éditions Érasme/Hachette éducation

Si cela vous intéresse :

situation d’écriture_ un crayon qui part à l’aventure

Publicités
Publié dans J'aimerais vous dire que...

On planifie déjà la fin… ha!


Chaque fois que je regarde le calendrier, je réalise à quel point une année scolaire, ça passe vite :  nous arrivons à la fin du mois de mars, déjà !!!!!

Chez nous, on a commencé à regarder attentivement ce qu’il reste à faire dans chacune des matières afin de clore en beauté cette année 2017/2018.  Nous sommes encore loin de la « véritable » fin mais on s’en approche dans plusieurs matières.  C’est le merveilleux plaisir du printemps : on ferme les cahiers un après l’autre jusqu’à la fin.

Je ne suis probablement pas la seule à me sentir « en paix » quand je suis assurée d’avoir fait le travail demandé jusqu’au bout et correctement.  J’avoue que cette année, j’ai travaillé fort pour approfondir plusieurs matières…  hum…  probablement au-delà des années précédentes.  Chaque jour, la routine est serrée, puisque je suis partie tous les après-midis, mais nous travaillons vraiment intensément en matinée pour tout faire adéquatement.  Je l’avoue, c’est un rythme que peu d’enfants apprécieraient chez vous! hi !  Débuter à 7:00 tous les matins…  hum…  Mes enfants y sont habitués et ne rechignent pas devant les efforts que je leur demande… en tout cas, pas trop ! ha!  De toute façon, chaque maison a sa propre vision d’un climat « adéquat » pour les tâches à exécuter ou le travail à faire.  J’ai appris à ne pas me fier aux autres, mais bien à notre propre quotidien, pour évaluer si nous travaillons adéquatement ou non.  C’est l’important…

Donc, pour revenir à ce que je disais, nous avons pris le temps de regarder nos cahiers et déterminer, « approximativement » le moment où tous les cahiers se fermeront.  Chez nous, nous devrions terminer le 25 mai.  Nous savons donc qu’il nous reste autour de 45 jours de classe !  WOW !  C’est vraiment peu…  J’espère que notre objectif sera réaliste compte-tenu de tout ce qu’il reste à faire…

Bon, je vous quitte, mes enfants m’attendent déjà pour débuter la dictée.  Bonne semaine chez vous !

 

 

 

Publié dans Français, Un roman à étudier

Un livre qui laisse des traces…


Je propose, par moment en classe, des romans sans trop savoir si l’intérêt sera suffisant pour nourrir mes enfants.  À d’autres moments, j’impose la lecture d’un roman en sachant à l’avance qu’il saura gagner le cœur de mes enfants.  Pour d’autres romans, je me laisse bercer par les propositions et je croise les doigts.

Il arrive que certains de ces romans « imposés » suscitent, sans que l’on sache exactement pourquoi, un intérêt particulier, voire une étincelle.  C’est exactement ce qui s’est produit avec un tout petit roman de Michael Morpurgo…

Et oui, encore lui…  mon plus jeune a décidément plusieurs romans « coup de coeur » de cet auteur.

Un roman se passant pendant la secondaire guerre mondiale…  Un roman tellement loin de l’univers privilégié par mon fils.  Pourtant…  Pourtant…  Quel plaisir de le voir savourer un roman aussi « différent » !  Il a tellement aimé qu’il m’a demandé s’il y avait un film sur ce petit roman.

Quelle surprise d’apprendre qu’un film sera tourné sur ce petit roman !!!!!  On espère qu’il franchira la distance pour être présenté au Canada un jour !!!!

Alors, si vous avez le goût de proposer quelque chose d’un peu différent, je vous invite à le proposer à vos enfants.

————————————–

Résumé de l’histoire

Pendant la Seconde Guerre mondiale, Lescun, le petit village des Pyrénées où habite Jo, est occupé par les Allemands qui surveillent la frontière. Un jour, dans la montagne, le jeune berger découvre plusieurs enfants juifs cachés dans une ferme. Ils attendent le moment propice pour fuir en Espagne. N’écoutant que son courage, Jo décide de garder le secret et de tout faire pour les aider et les protéger.
Un roman bouleversant.

Des personnages attachants et d’une grande humanité bravent les dangers de la guerre pour sauver des vies. Un roman plein d’émotion.

————————————–

Publié dans Science

Science – semaine 18


Période 1

5.3 – L’organisation des cellules (p. 163 à 167)

  • La différenciation cellulaire
  • Des cellules aux tissus
  • Des tissus aux organes
  • des organes aux systèmes
  • Le cycle du développement sexué

Activités 5.3 (p. 168 à 170)


Activités de synthèse du chapitre 5 (p. 171 à 177)


Vidéos qui accompagnent nos leçons

Publié dans Manuel scolaire, Manuels scolaires

Retour sur un manuel


Une mère me demande :

« Peux-tu nous parler de ton manuel de français « TEXTO » de Averbode que tu utilisais cette année ? »

——————————

Effectivement, j’ai utilisé cette année les deux manuels «TEXTO» (secondaire 1 et 3).

Je les utilise toujours puisque notre programme n’est pas terminé.

Ils sont ce que j’avais figuré qu’ils seraient : à mi-chemin entre un manuel de français du Québec ou de l’Europe.  Je ne suis pas déçue, au contraire, je compte même utiliser la suite l’an prochain.

—— Points positifs ——

Choix des textes :

Naturellement, j’aime qu’on propose plus que des textes insignifiants parlant de jeux vidéo ou de sports.  J’aime que les lectures apportent un petit défi !

Avec ces manuels, on nage dans la littérature : Tolstoï, Colette, Molière, Voltaire, Daudet, Kipling, Tournier, Virgile, Perrault, Hugo, Rousseau, Gauthier, Hemingway, Montesquieu, Simenon, Conan-Doyle, etc…  Une belle sélection de textes qui ont su capter l’intérêt de mes gars malgré quelques sujets un peu repoussant pour de jeunes adolescents.

Étude d’une œuvre complète :

Pour chacune des séquences de travail, on propose un long…  très long… travail sur une œuvre complète.  J’avoue que certaines œuvres, au départ, m’apparaissaient être un choix assez étrange mais je suis assez surprise jusqu’à maintenant.

Situations d’écritures :

Je suis comblée !  Il y a pratiquement un sujet d’écriture pour chacun des textes et une section dédiée uniquement à l’écrit à la fin de chaque séquence de travail.

Quelques exemples :

Sujet secondaire 3: « On étouffe l’esprit des enfants sous un amas de connaissances inutiles » (Jeannot et Colin)  Pensez-vous que ce soit encore le cas aujourd’hui ?  Donnez votre avis en l’accompagnant d’exemples.

Sujet secondaire 1 : Choisissez un lieu particulier de votre entourage.  Écrivez une courte légende pour expliquer ce lieu ou le nom de ce lieu.

Dans le manuel de secondaire 3, on propose une section qu’on appelle « Le fil rouge : une tâche complexe.  Une page, pour chaque séquence, est consacrée à la création, composition et la rédaction d’un dossier d’année.  Fabuleuse idée !

 —— Points négatifs ——

Se le procurer !

Pas simple…  Il n’est pas disponible au Québec, pas disponible sur AMAZON non plus…  pas plus que sur leur site.  Il faut passer par un courriel envoyé à la maison d’éditions.

L’étude de la langue : Ce n’est pas vraiment un point « très » négatif mais l’étude de la langue est la section que j’aime moins.  Il y a beaucoup d’exercices, c’est vrai, mais le choix des exercices ne me plaît pas tellement.  J’utilise donc cette section en partie seulement.

Sérieusement, si on prend le temps de tout faire, même les exercices oraux proposés, l’année sera grandement occupée !

Bon, il y a mieux, certainement, mais ils me conviennent ces manuels.