Le roi des oiseaux (texte)


Premier texte de la semaine (secondaire 1 – 5e)


Le roi des oiseaux

Les oiseaux se réunirent un jour pour choisir un roi. Il en vint de tous les pays, de toutes les tailles et de toutes les couleurs. Qui serait roi?
L’aigle proposa le plus fort, l’autruche le plus rapide, le paon le plus gracieux, le rossignol le meilleur chanteur. Après un beau tapage, il fut décidé que serait roi l’oiseau qui volerait le plus haut. Sur un signal, les oiseaux partirent vers le ciel bleu. Le moineau, la pie, le rossignol, le chardonneret furent bientôt fatigués. Le corbeau descendit en faisant croa-croa, l’hirondelle au vol rapide s’avoua vaincue. Il ne resta plus dans l’azur que l’aigle aux ailes puissantes. L’oiseau montait, montait toujours, bien sûr, il était roi. Mais un cui-cui le fit tressaillir. Qui donc chantait plus haut que lui? C’était un tout petit oiseau, le plus petit de tous, qui, n’ayant pour force que la ruse, s’était au départ installé sur son dos.
Il fallut bien le reconnaître roi, mais il était si petit qu’on l’appela le petit roi ou roitelet.

Dominique SPIESS, 365 contes, Edita S.A., Lausanne, 1994.


Écrire

Le petit oiseau a été sacré roi : raconte son aventure du début à la fin en suivant un ordre chronologique.

Si ce travail vous intéresse :

le Roi des oiseaux_texte


Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s