Je zieute vers l’an prochain…


Mars se termine, le temps est venu pour moi de songer plus sérieusement à mon programme de l’an prochain.

J’aime choisir mes manuels tôt afin d’étaler les dépenses qui s’y rattachent.  On ne s’en cache pas, faire l’école à la maison a un coût et nous ne sommes pas toutes en mesure de s’offrir le luxe d’acheter tous les manuels qui nous intéressent !  Je possède plusieurs choses mais…  mais…  pas toujours en accord avec ma vision actuelle des apprentissages.  On évolue, on change, on découvre de nouvelles façons de voir les apprentissages, les enfants ne sont pas les mêmes…  bref, les manuels que je possède ne sont pas toujours au goût du jour.

L’an prochain mes deux derniers seront au secondaire, mon plus jeune en secondaire 1 (5e) et mon troisième en secondaire 3 (3e) j’ai donc déjà une bonne idée du parcours qu’ils feront puisque ce sont mes deux derniers et que mes deux (ou trois autres) sont passés par là avant eux ! Je sais ce que je ne veux plus, je tente de trouver ce que je veux.

Pour le moment, plusieurs «valeurs sûres» sont déjà sélectionnées pour Gabriel, d’autres manuels seront à revoir d’ici l’automne.


Secondaire 1 – 5e collège


Français – étude des textes

Je m’en parle encore…

J’attends de consulter le manuel intégralement avant de confirmer mon chRésultats de recherche d'images pour « TEXTO 1re année »oix.  J’aimerais bien utiliser TEXTO 1re année des éditions ÉRASME.  Il semble être à mi-chemin entre un programme québécois et un programme européen.

Il représente un bon compromis je trouve.

Vous me connaissez…  loin de moi l’idée de penser que je n’utiliserai qu’un seul manuel puisque ce n’est définitivement pas moi! Ha!  Cependant, je songe sérieusement à utiliser un manuel de base «solide» tout en conservant l’idée de piocher des textes ici et là pour compléter.

J’aime notre parcours «différent» qui permet d’amener une plus grande richesse littéraire.  Nos enfants ont besoin de plus que ce que l’on propose dans plusieurs manuels scolaires.  Franchement, de beaucoup plus.

Comme je «dois» veiller à travailler le programme québécois pour le niveau, j’utiliserai le cahier MisÀjour français sec.1 de HRW.

Sans être un «grand» programme, il a l’avantage de travailler les «genres littéraires» au programme.  Conçu d’une manière très claire, ce cahier est tout à fait indiqué je trouve pour revoir les genres sans y passer trop de temps.

Par contre, comme je l’ai mentionné, je possède beaucoup d’autres manuels qui pourront compléter et beaucoup de «vieux manuels» intéressants.


Les romans à l’étude

Trop tôt pour en parler même si je vais sûrement reprendre quelques incontournables chez nous :

  • «L’appel de la forêt» de Jack London
  • «L’île aux trésors» de Stevenson
  • «La plus grande lettre du monde» de Nicole Schneegans

(À venir)


Étude de la langue

Je reste fidèle à mes vieux manuels pour la grammaire.  Je suis probablement la plus difficile d’entre vous puisque je ne trouve jamais de manuel québécois qui convient réellement à ce que je recherche.  J’aime la rigueur des vieux manuels, le choix des exercices, la sélection des extraits qu’ils utilisent, etc.  De plus, généralement, on retrouve beaucoup d’exercices…  Je peux donc sélectionner ce qui ME convient!

Après BERTHOU pour le primaire, je vais utiliser le SOUCHÉ pour le secondaire.  Pour celui-ci, on retrouve le manuel sur le site MANUELS ANCIENS.  Écrivez-moi en privé si vous voulez le format PDF de ce manuel.

Je vais compléter avec une tonne de petites choses que je possède.

DICTÉES : Comme maintenant je me sers principalement de la dictée pour introduire ou retravailler une leçon de grammaire, je vais utiliser celles qui sont proposées dans le manuel.  Elles sont, d’ailleurs, largement suffisantes.


Mathématique

Sans aucune surprise, puisque j’utilise cette collection depuis quelques années déjà.

Sans être parfait, ce manuel remplit très bien les objectifs du programme.  D’ailleurs, il y a tellement d’exercices que tout faire est plus que suffisant !

Comme nous aimons beaucoup le dessin géométrique à la maison, j’essaie de leur proposer quelques projets à l’occasion.  Je m’en sers parfois pour revoir certaines notions (médiatrices, triangles rectangles, angles, cercle, droites parallèles ou perpendiculaires, etc)


Science

Sans aucune surprise non plus puisque j’utilise cette collection avec mon troisième.  Il est loin d’être un manuel «intéressant» mais il permet de bien faire le tour du programme pour le niveau.

Si on prend le temps de tout faire, il est vraiment complet.  Pour tout faire, il faut y mettre du temps!

Je vais probablement le travailler encore un peu différemment puisque je déteste ce format proposé majoritairement par les programmes québécois : quelques pages de lecture et une tonne de questions qui nécessitent, bien souvent, qu’un recopiage d’une partie du texte…  On ne pousse pas plus loin la réflexion… soupirs…  On n’apprend tellement pas de cette façon.

En science, rien ne vaut la manipulation, l’observation sur le terrain, l’expérimentation et les narrations…  surtout pas de recopier une partie d’un texte.


Histoire

Le fameux cours qui me désespère… 

Pas que la matière ne m’intéresse pas, mais les manuels proposés ne me conviennent jamais.  On n’apprend pas à aimer l’histoire avec un manuel comme ceux proposés.  Disons qu’on est loin d’un livre «vivant»! ha!

J’ai décidé d’utiliser un manuel que je possède puisqu’il m’avait plu à l’époque.


Géographie

Ici encore, je travaille «autrement».

Je vais encore utiliser les fascicules « Géo à la carte de CEC» mais en travaillant surtout par projets.

J’ai travaillé ainsi cette année avec mon fils de secondaire 2 et nous avons bien apprécié.  De toute façon, les questions proposées en relation avec les textes ne permettent pas d’approfondir ou d’aller plus loin dans la réflexion.


Anglais

J’utilise présentement un ancien manuel européen qui me convient très bien.

Je vais probablement utiliser le manuel de 5e l’an prochain puisqu’il permet de revoir les bases tout en offrant plusieurs textes d’un bon niveau.

Le niveau 6e est plutôt faible je trouve, mais les autres niveaux sont très acceptables.  En complétant avec quelques ressources, on fait le tour de l’essentiel.  De toute façon, ce n’est pas avec un manuel de ce genre qu’on apprend réellement l’anglais!

On retrouve les manuels téléchargeables sur le site «Morning Stars»  On retrouve aussi les fichiers audio mais avec l’accent «British» qui ne ressemble pas trop à ce qu’on retrouve ici.

Je poursuis, en parallèle, le travail avec un livre pour adulte que nous aimons beaucoup à la maison.  On y travaille beaucoup d’exercices oraux «répétitivement» ce qui plaît particulièrement à mon mari qui travaille souvent avec eux en anglais.

J’ajoute une tonne de petites choses pour compléter : lecture de revues, travaux d’écriture, de vocabulaire, etc.  Je possède plusieurs choses!


Arts plastiques, musique,…

Comme toujours, je complète nos programmes par plusieurs périodes diverses : on mémorise des poésies, on travaille du vocabulaire, on fait des projets d’arts, etc.  J’utilise plusieurs ressources pour compléter.

Comme mon fils est perfectionniste, j’impose le dessin pour qu’il apprenne que l’erreur peut devenir un point de départ vers un autre projet.


C’est encore un peu tôt pour dire que ce sont tous les manuels que j’utiliserai, mais c’est déjà très probable.  Par contre, je ne suis pas à l’abri d’un coup de coeur d’ici l’automne prochain!

Vous me connaissez…  Il m’arrive de succomber devant un outil intéressant!

 

Publicités

7 réflexions sur “Je zieute vers l’an prochain…

  1. raxtine dit :

    As-tu déjà considéré La cartographie de Carpe Diem? C’est un magnifique complément qui permet de creuser à la fois histoire et géographie.
    Moi aussi j’utilise la Geometrie pour le Plaisir. D’ailleurs je me suis fait prendre au jeu et je m’amuse à les faire moi-même. Cela m’aide à décider des projets que j’offre aux enfants. Je trouve que pour les médiatrices, les arcs de cercles, la précision et la découverte des grandes régularités cela peut être d’une grande aide tout en en faisant une œuvre d’art. Cela sera une belle poursuite de L’atelier de Géométrie de Nathan. Est-ce que tu utilises les logiciels de géométrie? Je me pose la question pour l’an prochain car je ne l’ai pas fait jusqu’ici parce que je favorisais la maîtrise des instruments géométriques de base.

    J'aime

    • Comme tu le sais, j’adore le dessin géométrique!!!! Il rejoint mon goût pour l’art et le plaisir de faire des mathématiques. Effectivement, je m’en sers pour revoir ou introduire certaines notions en maths.

      J’utilise surtout Geogebra, très souvent d’ailleurs mais, je l’avoue, je suis loin d’avoir une classe «branchée» chez nous. Le papier, la règle et le crayon est encore en vigueur chez nous! ha!

      Oui, je pensais justement à faire le cahier de cartographie cette année avec mon plus jeune. Je verrai s’il aime ou pas.

      J'aime

  2. raxtine dit :

    Pour Texto d’Érasme, j’attendrai de savoir ce que tu en penses après utilisation. Je ne l’utiliserai pas en 6e. Je retourne à mes vieux manuels de Belin que tous mes enfants ont aimés. J’ajoute aussi des romans dont certainement un ou deux en lecture suivi.
    Je ressors aussi mes vieux magazines de Virgule, une vraie mine d’or. Mais Julia hâte que tu me parles de Texto.

    J'aime

    • Pour le moment, je ne les ai pas feuilletés en entier. J’ai utilisé une séquence proposée en exemple ( avec mon fils de secondaire 2) et j’ai bien aimé. Il est réellement à mi-chemin entre la formulation des questions du Québec et celle des cahiers européens. Le choix des textes restent intéressants, en tout cas beaucoup plus que les manuels québécois. Un point intéressant, on travaille les textes une peu comme nous, par genres littéraires. J’aime aussi le «dossier MOI» en secondaire 2, où l’élève écrit à partir de lui… Belle idée, intéressante pour moi en tout cas. Je trouve qu’à cet âge, l’élève devrait s’ouvrir davantage 🙂

      Bref, il me plaît…. pour le moment. je t’en reparle lorsque je l’aurai entre les mains et que je l’aurai utilisé un peu.

      J'aime

  3. raxtine dit :

    MisAJour semble relativement facile, assez d’ailleurs pour être donné en autonomie pour vérifier la compréhension. Il me tenterais pour l’an prochain. Tu l’as déjà utilisé par le passé?

    J'aime

    • Je l’ai utilisé en secondaire 1 et 2. C’est, de loin, mon préféré pour le matériel québécois puisqu’il va à l’essentiel uniquement : on est donc assuré de voir l’essentiel. Par contre, pour celles qui n’utilisent que du matériel québécois… ouf… c’est vraiment peu!!!!

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s