Journal quotidien


Quel quotidien!  Par moment, je suis dépassée par tout le travail qui occupe mes journées.  Je vous assure que ma maison n’est pas toujours aussi en ordre que je le voudrais présentement.  Je dois être partout en même temps!

Sérieusement, je commence à penser que mes attentes sont trop élevées…

Mais… ne cherche-t-on pas toutes la même chose ? Une famille heureuse, une maison reluisante, de bons repas équilibrés, une école-maison qui roule adéquatement, du temps pour le conjoint, du temps pour les amis, du temps pour la famille élargie, du temps pour aider, du temps pour accompagner, du temps pour écouter, du temps…

Inutile de dire que le temps pour «moi» est franchement très petit cette année!!!!!  Heureusement que j’aime bien ce rythme un peu fou.

En ce moment, je rêve…  hum…  je rêve de mon prochain été les deux mains dans la terre de mes jardins!

Publicités

10 commentaires sur « Journal quotidien »

  1. « tes jardins » ??? tu en as plusieurs ? Alors, oui, je t’imagine bien occupée en plus de tout le reste 🙂
    Nous sommes en vacances depuis quelques minutes, pour deux semaines. Ce sont mes dernières vacances, avant le jardin (justement !) qui va bien nous occuper jusqu’à l’automne prochain, puis il faudra songer à préparer la nouvelle année d’instruction, donc les vacances d’été seront réduites…
    Ce sont des années bien actives ; par moment, je suis fatiguée, mais jamais au point d’avoir envie d’arrêter, car c’est tellement chouette de vivre cette aventure, et ce ne sera pas éternel ; les enfants, un jour, quitteront le nid, en espérant que tout cela les aura construits et bien préparés à vivre leur vie, aussi intensément !
    Bonne journée et bon courage 🙂

    J'aime

    1. Jamais je ne songerais à arrêter cette aventure non plus, mais… je suis fatiguée présentement. La fin de l’hiver est toujours intense pour moi, il me manque de lumière!

      Jardins? Effectivement, je passe beaucoup de temps dehors l’été : jardin de fleurs, jardin potager, petits fruits, arbres fruitiers,… bref beaucoup de jardins!!!!

      J’y passe beaucoup, beaucoup de temps et j’adore ça!

      J’aime l’odeur de la terre, le bonheur de récolter ce que je sème, la nature est belle et généreuse. Je sais apprécier et utiliser ce qu’elle me donne 🙂

      Bonnes vacances!

      J'aime

  2. Ah oui, je comprends mieux 🙂
    J’ai l’impression qu’on a un mode de vie assez similaire !
    Cette année, je suis heureuse, car nous avons enfin une serre : nous allons pouvoir faire de jolis semis protégés, donc un potager plus précoce et plus de légumes, et aussi des tomates, car impossible dans avoir sans serre dans notre beau Finistère un peu humide 😉
    Je penserai à toi lorsque j’aurais les doigts dans la terre 🙂
    Bonne soirée !

    J'aime

      1. merci Monique, j’avais déjà visionné la vidéo mais ne connaissais pas le livre «DES LÉGUMES EN HIVER».

        Disons que mes tentatives, pour le moment en tout cas, ne sont pas très fructueuses pour les légumes trop tôt au printemps ou tard en automne… alors en hiver?!?!?

        J'aime

      2. Ce livre est très bien 🙂
        Tu sais, sans avoir votre climat en hiver, mes premières tentatives cet hiver (grâce à la serre et des voiles d’hivernage) de cultiver quelques légumes en hiver sont mitigées… J’ai quand même pu déguster quelques salades (mais pas autant que ma consommation quotidienne de ce légume !) et des blettes. Le reste n’a pas poussé : ratage total pour les épinards, le céleri a tout juste décollé du sol, les poireaux ont été mis en terre trop tardivement 🙂 Voilà quelques bons enseignements pour mes plantations de l’automne prochain !
        Bonne journée !

        J'aime

      3. Je viens de le réserver à ma bibliothèque locale 🙂

        Céleri… même en été, il reste un légume pas toujours facile à bien cultiver. Il est capricieux je trouve, il faut bien le protéger du vent!

        Dans mon cas, la seule chose que j’ai pu faire c’est de conserver les légumes racines jusqu’à la fin octobre, juste après les premiers gels. Notre problème reste le gel… la terre gèle beaucoup trop profondément avec l’hiver. Comment tenir suffisamment de chaleur à l’intérieur d’une serre (sans que cela me coûte une fortune ) pour que les graines germent et poussent?!? Un autre problème c’est la lumière, l’hiver, chez nous, apporte beaucoup de journées sans soleil!

        Je cherche encore mais n’abandonne pas!

        J'aime

      4. Je ne savais pas que le céleri n’aime pas le vent ; alors, c’est sûr, il n’est pas gâté dans mon Finistère venteux !!! Je vais voir pour lui trouver un petit coin abrité 😉
        Peux-être auras-tu quelques pistes/réponses avec le livre de Eliot Coleman 🙂 En tous cas, je serais ravie que nous en reparlions à l’occasion quand tu l’auras lu. C’est passionnant !
        Bonne soirée 🙂

        J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s