Je réponds / les stratégies de lecture


«On dirait que tu travailles en parallèle des programmes officiels.  En prenant des textes partout, comment peux- tu travailler les stratégies de lecture?»

je-rc3a9pondsC’est vrai que je travaille en parallèle puisque je ne travaille pas avec uniquement des manuels québécois, au contraire, je ne les utilise qu’à l’occasion.  Par contre,  je connais les fameuses stratégies de lecture que je peux utiliser pour tous les textes que j’utilise.

En fait, j’ai sélectionné quelques stratégies que j’insère dans les lectures que nous faisons chaque semaine.  Même si je n’insiste pas sur le «terme» mon fils de 6e les travaille, mine de rien.

Les stratégies que je travaille auprès d’eux sont :

  1. Intention de lecture
  2. Comprendre les expressions et les mots nouveaux.
  3. Je fais des prédictions et des déductions.
  4. Je distingue faits et opinions
  5. Je fais des inférences : indices dans le texte ou mobilisation de connaissances antérieures.
  6. Je comprends les marqueurs de relation et les mots de substitution.
  7. Je repère les éléments essentiels : titre, sous-titre, idée principale, idées secondaires, la conclusion, etc…
  8. Je résume un texte, je raconte dans mes propres mots.
  9. Je fais des liens avec mon vécu.
  10. Je trouve des ressemblances et des différences.
  11. J’analyse les causes et effets.
  12. Je repère l’intention de l’auteur, le point de vue du narrateur, le ton, le style, etc.

 

Une fois que vous connaissez chacune d’elles, vous pouvez les travailler partout, même pour les lectures en histoire, en science, en géographie, en éthique, lors d’une lecture d’un roman, etc.

Il ne faut pas avoir un regard «fermé» sur les apprentissages : ouvrez-vous à d’autres possibilités c’est souvent là, d’ailleurs, que les vrais apprentissages se feront!

Publicités

3 réflexions sur “Je réponds / les stratégies de lecture

  1. Hammama dit :

    Bonjour Sylvie ;

    pourriez-vous s’il vous plait me faire en copie des corrections des expressions écrite que vous faites avec votre enfant de 10 ans .
    j’ai mon fils qui va passer son examen de fin de cycle primaire , j’aimerai avoir les types que vous faites .
    Merci beaucoup
    Salutations
    Hammama

    J'aime

  2. Laurence dit :

    Je pense que plus on pioche des textes un peu partout (manuels récents ou anciens, livres audio, textes numériques…) plus on peut mettre en pratique les stratégies de lectures et plus cela est bénéfique pour l’enfant qui apprend.
    Il faut aussi prendre en compte l’enfant : ce qu’il maitrise et ce qu’il a plus de mal à comprendre et je pense que puiser dans des textes anciens tout en exploitant néanmoins les manuels récents permet de cibler les compétences et de remédier aux difficultés.
    Travailler en parallèle d’un programme ne signifie pas travailler à contre-courant mais aller dans le même sens en employant d’autres méthodes, ici des manuels plus anciens ou français.
    Je trouve que la stratégie employée par Sylvie est une stratégie qui permet des acquis solides et donc très payante.

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s