Publié dans Tout ce qui n'a pas été classé encore....

Journal quotidien


Je suis obligée de constater que ma manière de faire, cette année, est boiteuse.  Je n’arrive pas à insérer certaines matières dans notre routine hebdomadaire (surtout pour mon fils de secondaire 2).

Nous passons beaucoup de temps avec la dictée, la lecture, le travail sur le texte, l’écriture, l’étude de la langue, les mathématiques et l’anglais :  ce qui me laisse peu de temps pour le reste.  Pourtant, je suis consciente qu’il faudra bien passer à travers ce programme aussi!

C’est dans ces moments que je comprends pourquoi, dans une école régulière, on ne fait pas tout ; on sélectionne ce qui semble pertinent et utile pour le bon fonctionnement de l’élève uniquement.  Est-ce une bonne chose ?  Pour certains enfants oui, pour d’autres non.

J’ai tenté plusieurs choses au fil du temps, sans réel succès.  Mais là, maintenant, je DOIS trouver une solution puisque nous prenons énormément de retard.

Quelle serait ma meilleure solution ?

Réduire le temps en français ou en mathématique est absolument non envisageable pour moi : ce sont deux matières qui demandent du temps et de l’investissement!

Je pense reprendre ma journée «sans matières de base » : faire une journée par semaine avec uniquement les matières que je n’ai pas le temps de faire…  hum…  j’y pense, sérieusement.  Sinon, il faudrait que je songe à réduire le temps passé sur chacune des matières de base, chaque jour.  Il me faudrait songer à réutiliser les courtes périodes bien rythmées de mes anciennes journées de classes primaires qui fonctionnaient tellement bien pour les petits.

Avez-vous des idées qui fonctionnent bien chez vous?

Publicités
Publié dans Tout ce qui n'a pas été classé encore....

Je réponds / Choisir d’apprendre un peu plus…


Voici le message reçu :

«Quand je viens sur ton blog, pas souvent, j’ai l’impresion d’être une mauvaise mère et faire moin que le minimum. C’est pas le cas et je fais les cahiers d’école au complet.  C’est plus que l’école ou mes filles allaient avant. tu nous fais passer pour des mères inconpétentes»

*** Je ne place que l’essentiel puisque cette maman n’avait pas que des bons mots à mon endroit 🙂


Je n’ai jamais mentionné, JAMAIS, qu’une maman qui fait le programme à la lettre (ce qui est rarement le cas d’ailleurs puisque plusieurs mères n’utilisent même pas le guide enseignant qui propose des exercices supplémentaires, des évaluations, des exercices d’enrichissement, etc.) était négligente ou incompétente.

Il y a autant de visions de l’école-maison qu’il y a de familles.

Si pour certaines, comme moi, le désir d’approfondir est omniprésent, pour d’autres la liberté d’apprendre est au cœur de leurs désirs et ne passent que très peu de temps sur les apprentissages formels.

Le CHOIX nous appartient… tout simplement.

J’aime l’idée que mes enfants apprennent réellement quelque chose…  oui…  tout simplement.

J’aime, surtout, «avoir l’impression» que nous ne faisons pas que le minimum justement.  Je me trompe, probablement…  mais cette impression me donne des ailes pour poursuivre dans la même direction.

Je l’ai dit souvent :  je rêve de beaucoup plus!!!!  mais je vis avec les contraintes qui me sont imposées et j’avance, à ma manière, vers le but que nous nous sommes fixés chez nous : atteindre le diplôme d’études secondaires (DES) en puisant dans différentes ressources tout au long de notre parcours.

C’est donc un choix personnel…

J’ai choisi, dès le départ, de rendre notre parcours «unique» et différent.  J’aime ouvrir plusieurs de nos anciens cahiers et revoir à quel point le goût du travail bien fait transparaît dans plusieurs des travaux exécutés par les enfants.  Ils sont beaux, colorés, intéressants…  ils ne savent rien de plus que la majorité des enfants du même âge, mais je sais, moi, qu’ils ont appris différemment.

Ça me suffit.

Bonne journée.

Publié dans Tout ce qui n'a pas été classé encore....

Revue en anglais


Pour faire suite à ma publication d’hier…

Voici une revue que mon grand adolescent aime particulièrement.

Il s’agit d’une revue écrite par des étudiants pour des étudiants… plusieurs sujets très intéressants.  On peut les lire en ligne ou les télécharger gratuitement.

Cliquer ici pour accéder au site

 

 

 

Publié dans Tout ce qui n'a pas été classé encore....

Les chats de mon grand-père (texte)


Au secondaire, une grande différence entre le travail des manuels anciens et les manuels scolaires de notre époque est sans nulle doute la longueur des textes étudiés.

Au Québec, dans beaucoup de manuels en tout cas, on propose de longs textes mais qu’on travaille pourtant à peine.  Je vous assure que les quelques questions ne font qu’effleurer la compréhension «réelle» d’un texte.  Pourtant, n’est-ce pas le but que nous devrions atteindre?

Je déteste la structure de nos manuels québécois pour cela…

On se concentre sur les caractéristiques du texte au lieu de l’approfondir par le vocabulaire.  Pourtant, je suis pratiquement certaine que cette approche utilisée  n’est pas la meilleure.  On insiste sur l’apparence : texte narratif, descriptif, justificatif, etc.

Dans les manuels anciens, pour le même groupe d’âge, on proposait de courts textes qu’on approfondissait longuement.

Je vous invite à utiliser ce très court texte comme travail cette semaine (12-14 ans).  Faites faire tout le travail : l’analyse du texte, les exercices sur le vocabulaire ( assez intense) et la rédaction.

Après le travail, vous ne verrez plus ce qui est proposé comme travail sur le texte québécois de la même manière!


Résultats de recherche d'images pour « lectures littéraires tome 1 »

Voici, dans le document ci-dessous, le texte de l’élève ainsi que la partie «Maître» du  texte : «les chats de mon grand-père»

pdf émoticonLes chats de mon grand-père de Paul Arène


Bonne découverte!

Publié dans Tout ce qui n'a pas été classé encore....

Notre prochaine semaine en 6e


Une semaine sous le thème de l’écriture principalement…  Nous y mettrons beaucoup de temps!!! 

Je vais donc me concentrer sur l’essentiel pour les autres matières.


Mots de la semaine 

apprendre / commencer / comprendre / compter / constituer / contribuer / demeurer /dépendre / donner / élever / employer / essayer / exercer / favoriser / habiter / jouir / loger / partager / payer / perdre / prendre / rendre / répartir / reprendre / représenter / surprendre / trouver.


Notre dictée «éclairée » de la semaine.

En s’éveillant ce matin, le petit Hubert remarque une étrange clarté qui inonde toute la chambre.  L’enfant se dit alors en lui-même : «C’est la neige !» et il court à la fenêtre.  Il avait en effet neigé durant la nuit et, ce matin, c’était une fête blanche : la terre avait mis une robe de soie blanche, les arbres avaient des gants blancs, les maisons s’étaient ornées de galons blancs, les pommes des rampes avaient des bonnets de laine blancs, la terrasse avait emprunté un riche tapis blanc, les épinettes du parterre avaient jeté des châles blancs sur leurs épaules frileuses et le jardin avait étendu sa nappe de fête.  De la fenêtre, l’enfant admirait les beautés du paysage et rêvait aux plaisirs de l’hiver.


En français cette semaine

Résultats de recherche d'images pour « Le Sanglier blanc Jeanne Bourin »

Il s’agit d’un récit où le merveilleux se mêle à l’observation quotidienne de la vie parisienne du XIIIe siècle.

Une enfant d’aujourd’hui, Bertille, va remonter le temps grâce à un écureuil magicien et se retrouver en compagnie de Philippa dans le Paris du Moyen Age. De grandes aventures attendent Bertille et Philippa, elles devront combattre le cavalier noir, à l’aide du sanglier blanc,, déjouer des pièges horribles, affronter le mal, sauver des innocents…

——–

Texte 1 : «Le sanglier blanc» (un récit merveilleux)

On revoit les caractéristiques du récit à caractère merveilleux.

——–

Texte 2 : «La ceinture fléché»


En étude de la langue cette semaine

  1. L’adjectif numéral
  2. Règle du vingt et cent
  3. L’adjectif indéfini
  4. L’adjectif interrogatif et exclamatif

On écrit cette semaine…

Un projet d’écriture pour mes deux derniers cette semaine.

Ils doivent inventer un conte original sur l’hiver.

Nous y passerons plusieurs jours puisque je tiens à ce qu’il soit bien «travaillé» ce texte.  De plus, je tiens à ce qu’il soit agrémenté de dessins par la suite.


En mathématique cette semaine

Résultats de recherche d'images pour « décimale 6e erpi »

On prend son temps… la section des fractions est primordiale pour la suite!!!!

  1. Multiplier et diviser des fractions
  2. Plusieurs exercices supplémentaires afin de m’assurer que cette base sera solide!  De toute façon, j’y reviendrai régulièrement dans l’année.

En science cette semaine

Respirer à pleins poumons :

  • comment respires-tu ?
  • le voyage de l’air dans ton corps.
  • les poumons : de puissants filtres
  • Calcul de la capacité pulmonaire

En anglais cette semaine

Grammaire de la semaine :  The same word may be : a noun or a verb.

Texte de la semaine : Lecture d’image en anglais, vocabulaire de la semaine à mémoriser, petit texte à lire à haute voix avec papa et à traduire, etc…


En arts plastiques cette semaine

Il doit illustrer son conte sur l’hiver.


Lecture

Image associée

Il s’agit de la version illustrée du roman original…  il est magnifique!


Mémorisation

Une partie de ce magnifique poème : «le rouet» de Louis Tournier