Je réponds / la peur au ventre


«C’est en te lisant que je comprends toute la responsabilité de faire l’école à la maison avec mes enfants.  C’est sur mes épaules que se retrouve tout ce qu’ils sauront ou ne sauront pas plus tard.  Comment fais-tu pour vivre en paix avec ça?»

je-rc3a9ponds

Comme toi, il m’arrive de me torturer l’esprit avec ça…  Je sais que je ne fais pas pire qu’un enseignant quelconque dans une classe régulière, mais «savoir» que c’est sur MES épaules que leurs principales connaissances reposent…  hum…  pas toujours facile à absorber.

Je me suis souvent demandée si j’avais dans ma propre banque d’outils personnelle, toutes les habiletés nécessaires pour les mener à bon port.

Certains enseignants sont franchement extraordinaires…  Plusieurs sont réellement passionnés pour leur matière.  Enseigner les mathématiques quand tu détestes ça toi-même, c’est long et malheureusement assez monotone pour l’enfant qui écoute.  Ce sera probablement un exploit s’il apprend à aimer les mathématiques cet enfant-là!

C’était ma crainte puisque ce n’est pas vrai que j’aime enseigner toutes les matières.

Pourtant, avec le temps, j’ai appris à mieux connaître les matières que j’aimais moins, à me les approprier et à les enseigner «à ma façon».  J’ai appris à faire des liens entre les matières ou encore apporter une couleur différente à certaines matières en la jumelant avec une autre.

On se découvre des passions…

Pour calmer mes craintes, j’ai appris à voir mes enfants comme des personnes ayant des forces et des faiblesses qui leur sont propres.  Je leur enseigne en fonction de ce qu’ils sont, tout simplement.  J’essaie de ne pas «imaginer» ce qu’ils auront besoin éventuellement.  J’essaie de ne pas «imaginer» un choix de carrière quelconque.  J’essaie de ne penser à rien d’autre qu’au moment présent dans notre quotidien.

Je fais le meilleur que je peux, maintenant.

Est-ce que j’avais tous les outils essentiels pour ma vie d’adulte ?  Non.  J’ai dû apprendre plusieurs choses au fil du temps…  ils feront de même!

Je ne vivrai probablement JAMAIS en paix avec ça…  J’ai, par contre, appris à vivre MIEUX avec cette incertitude.  J’ignore si le travail que je fais est adéquat mais je sais que je fais toujours mieux d’une année à l’autre.  Ça j’en suis certaine!

 

 

6 réflexions sur “Je réponds / la peur au ventre

  1. Merci pour ce témoignage ! J’adore le « J’ai, par contre, appris à vivre MIEUX avec cette incertitude » c’est tellement ce qu’il faut se dire !

    J'aime

  2. Il est important de se dire aussi que Le choix qu’on fait est le bon au moment où on le fait pour nos enfants. Car enfin c’est pour eux que ce choix est fait, pour leur bien être , leur intérêt à un moment donné de leur vie. Puis il faut réajuster au fil des ans et pourquoi pas revenir à l’école si leur bien être et leur intérêt doit passer par là.

    J'aime

  3. Bonjour Sylvie,
    C’est vrai qu’enseigner les maths ce ne serait pas trop mon truc ni pour la physique (si on poursuit une partie au collège) . Mais en écoutant vos récits et mon mari qui pratique l’IEF de la semaine ,je redécouvre des sujets que ma mémoire n’avait pas gardé très intéressants.
    Martine42

    J'aime

  4. Bonjour,
    contrairement à beaucoup de parents, je n’ai pas cette peur. Je sais ce que nous avons quitté en faisant l’IEF et les nouvelles réformes ne me contredisent pas. Notre petite géante vit ses passions à fond, elle a du temps pour tout explorer, jouer de la musique tte la journée, faire des maths à 4h du mat’. Je donne des cours de soutien du CP à la Terminale et je vois le niveau baisser année après année.
    Je sais que je ne peux pas faire pire que l’école.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s