Agir au lieu de réagir


«J’ai lu ton blogue en entier pendant les vacances, au complet.  Je vois bien que ton expérience te donne une vision différente de l’école et que tes journées ne sont pas comme les miennes.  Mes enfants ne m’écoutent pas, ne travaillent pas et je dois les chicaner continuellement pour qu’ils fassent quelque chose d’à peu près correct.  Je voudrais que ce soit différent dans la prochaine année (…)»

Il y a, effectivement, une énorme différence entre mes débuts et maintenant…  en fait, c’est totalement autre chose!  Comme je le mentionnais dernièrement à une maman, j’ai l’impression que c’est à cause de mon âge puisque ce n’est pas uniquement la classe-maison qui change mais plusieurs sphères de mon quotidien.  Je dirais que ma «vision» est carrément ailleurs.

J’ai exploré beaucoup de choses au fil du temps mais je n’en ai plus envie maintenant…  c’est terminé.  Mon regard ne s’égare plus ou ne se laisse plus distraire autant, il reste bien en ligne sur l’objectif que je me suis fixée.  Je n’essaie plus de trouver LA méthode qui fera des miracles dans ma classe-maison puisque c’est MOI qui ferai le miracle si j’observe suffisamment les enfants pour trouver ce qui ne fonctionne pas ou remarquer ce qui fonctionne réellement auprès d’eux.

Mes enfants ne deviennent plus les cobayes de mes expérimentations, ils sont devenus de petits réservoirs où je peux déverser des connaissances.  Au lieu de passer des heures à rechercher des choses, je les passe maintenant auprès d’eux à les faire apprendre!  Mon regard a changé…  mon attitude en classe a changé…  ma façon de travailler a changé…

Je pense avoir trouvé l’équilibre que nous avions réellement besoin.

Alors, je comprends ce désir de vouloir «mieux» que ce que vous voyez présentement dans votre classe-maison.

J’ai tellement souhaité longtemps que notre quotidien se pose enfin !

Einstein disait : « La folie, c’est se comporter de la même manière et s’attendre à un résultat différent.»

Si on veut arrêter de reproduire continuellement le passé, on doit arrêter de répéter continuellement la même manière de penser, la même façon de travailler, la même façon de faire les choses.  C’est exactement ce qui s’est passé chez nous…  Il vient un temps où on se pose tranquillement sur le sol pour réaliser que l’important ce sont les bases, le reste, les enfants vont l’acquérir en vivant, tout simplement.

Je me suis longtemps demandée : Suis-je en contrôle ou contrôlée? Contrôlée par : les craintes, les peurs, la colère, la déception, des objectifs démesurés, un objectif irréalisable, des émotions conflictuelles, etc.

Si on pouvait projeter à la télé une année entière de notre quotidien, on remarquerait sûrement que chaque fois que notre classe-maison dérape c’est dans un moment particulier, dans un simple comportement qui se répète continuellement.

Agir au lieu de réagir

Dès qu’on sent qu’on perd le contrôle, qu’une émotion nous submerge, qu’un problème se répète continuellement, c’est comme si on repassait continuellement le même bout de film.  On répète, inlassablement, une réaction aux mêmes choses.

Et si on agissait autrement?  Si on agissait autrement au lieu de réagir continuellement?

Tout est là, tout simplement.

Notre classe-maison n’est pas un laboratoire d’expériences sur des enfants…  En tout cas, ce n’est pas souhaitable.  Je ne le crois pas.  Je me rends compte que maintenant je suis en contrôle… c’est ça qui a changé!

6 réflexions sur “Agir au lieu de réagir

  1. Je suis de plus en plus convaincue du bien fondé du mentorat. Ce n’est pas tout le monde qui est enseignable ou qui désire mentorer mais en lisant cet article, je ne peux que remarquer combien l’expérience qui vient avec le temps, les essais, les erreurs, les remises en question, les pleurs et les discussions est enrichissante et précieuse pour nous, mamans débutantes et souvent insécures et incertaines. L’expérience de celles qui nous précèdent est une bonne source pour partir. Reste ensuite à chaque famille de trouver ce qui fonctionne pour elle et et découvrir la saveur qu’elle veut donner à son expérience. Merci Sylvie Pour se partage.

    J'aime

    1. Tu as tellement raison learningmaman… mais… trop souvent, lorsqu’on débute, nous avons une tonne de rêves, une vision souvent illusoire du quotidien d’école-maison et… malheureusement… ne ne sommes pas très réceptives aux vieilles qui sont passées par là avant nous!!!!! hahaha

      J'aime

  2. Merci Sylvie pour ce beau billet! J’ai cessé de chercher la méthode parfaite, d’entasser des dizaines de manuels, de cahiers etc
    Après un an d’instruction en famille, je me suis posée. J’ai respiré un grand coup et compris, grâce à toi, combien notre tempo devient celui de toute la famille.
    Je suis beaucoup plus relax, plus en accord avec moi-même, moins « à bout » et les enfants apprennent mieux! Pourtant la matière est dense et approfondie. Merci !

    J'aime

  3. Cela fait maintenant plusieurs années que je te suis et même si je viens plus rarement sur ton blog (car moins de temps et moins de besoins aussi) j’y constate exactement ce que tu écris dans ce post !

    Oui notre IEF évolue et heureusement !!!
    Ma vie familiale ayant subit beaucoup de transformations depuis 4 ans, je craignais, par manque d’investissement dans la préparation de mes cours parfois, que la qualité de mon enseignement allait diminuer… Mais je peux maintenant assurer que c’est faut !! Bien sûr, il y a toujours besoin d’un minimum de travail en amont mais ce qui compte réellement c’est la présence et la réalisation du moment !!!

    Tout est là : dans la motivation, dans notre prestance, dans la tâche à accomplir, dans l’intérêt de la leçon, dans la découverte, etc, etc…
    Bref dans tout ce qui englobe la relation que l’on a instauré avec nos enfants et pas seulement par le biais de l’instruction , mais également et avant tout à travers l’éducation (et l’amour évidement) qu’on leur donne!

    J'aime

    1. Pourvoir du jeu, authenticité, empathie, travailler ensemble,… tellement de choses dépassent le simple fait de lire un texte. Nous avons la chance, à la maison, de développer plusieurs aspects!

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s