Notre routine 2016-2017 (2)


***************************

Période 2 : Dictée de mots (5-10 min.)

***************************

Après plusieurs années de classe-maison, j’ai vu, chez nous en tout cas, un bien énorme à mémoriser quelques mots chaque semaine.  Je sais…  Ce n’est pas très à la mode cette mémorisation de mots, pourtant ça vaut la peine d’y penser.

Pourquoi faire mémoriser des mots?

Pour donner à mes enfants la chance d’avoir en mémoire une banque de mots usuels à utiliser ensuite dans leurs écrits.

Il ne s’agit pas de mémoriser inutilement des mots déjà connus de l’enfant.  J’essaie, le plus possible en tout cas, de sélectionner des mots «usuels» en plus de retravailler les mots erronés puisés ici et là dans le travail de l’enfant pendant la semaine.  Comme je donne des mots chaque matin, je reviens régulièrement sur plusieurs mots déjà mémorisés tout en ajoutant des mots nouveaux.

Notre façon de travailler

J’ai essayé plusieurs méthodes au fil du temps…  vraiment beaucoup! ha!

Depuis quelques années, je fonctionne toujours ainsi :

Je donne en dictée quelques mots chaque matin que l’enfant note sur une ardoise, un tableau blanc ou une vieille feuille.  On corrige ces mots ensemble en prenant le temps d’observer/analyser les mots erronés.  Ce sont ces mots corrigés avec moi qui sont retranscris dans le cahier du jour et qui sont mémorisés dans la journée.

Généralement, l’enfant ne doit mémoriser qu’un ou deux mots… très rarement plus!

Sélectionner des mots

 La sélection des fameux mots est assez importante puisque les mots doivent servir!!!!

Sachant que les jeunes enfants utilisent presque uniquement les mots qu’ils utilisent oralement…  À quoi peut bien servir de mémoriser le mot «bourgade» quand il ne l’utilise jamais?

Je sélectionne donc des mots dont je suis absolument certaine qu’ils seront utilisés ou des mots erronés que je puise dans ses rédactions.  J’ajoute quelques mots nouveaux chaque semaine afin d’améliorer le vocabulaire de base de l’enfant.  J’essaie de choisir, pour ces nouveaux mots, des synonymes, antonymes, mots de la même famille que l’enfant connait déjà.  Tranquillement, avec les années, le vocabulaire s’élargit et devient plus riche.  La lecture fait le reste!

Je mets de côté les fameuses listes de mots que l’on demande, par niveau, au Québec puisqu’on y retrouve souvent une tonne de mots que l’enfant n’utilise jamais.  Je n’ai jamais pu comprendre pourquoi l’on fait mémoriser des mots comme «haie» ou «syndicat»…  Quel enfant utilise ces mots dans ses écrits???!!!???

Je préfère me concentrer sur des mots que l’on rencontre plus souvent!

 Mémoriser des mots

Il existe plusieurs méthodes pour mémoriser des mots…  J’ai exploré plusieurs façons de faire mais depuis deux ans, on utilise principalement:

  • l’analyse du mot, racine, mots de la même famille, etc.
  • l’écriture des mots plusieurs fois dans la journée;
  • l’utilisation des mots dans une phrase au choix de l’enfant;
  • l’épellation du mot à plusieurs reprises.
  • l’obligation de le réutiliser dans la semaine!

Peu importe la méthode…  l’important c’est de voir le mot bien orthographié lors de son utilisation future.

Si le fameux mot est encore erroné lors d’une autre utilisation, on reprend le travail du début comme si c’était un mot nouveau à mémoriser!

Nouveau vocabulaire

Augmenter le nombre de mots connus dans le vocabulaire de l’enfant est l’objectif secondaire de ce travail quotidien.  Je me sers de cette activité pour ajouter beaucoup de mots qu’il n’a pas l’habitude d’utiliser.

Les mots

J’ai longtemps utilisé des mots au hasard mais comme mes enfants sont plus âgés maintenant, j’utilise les mots par «catégorie».

Cette année, je débute, la première semaine, avec la locution verbale :

6e année et secondaire 2

avoir à coeur, avoir beau, avoir besoin, avoir coutume, avoir droit, avoir envie, avoir faim, avoir hâte, avoir l’air, avoir lieu, avoir peur, avoir raison, avoir soif, donner lieu, faire défaut, faire face, faire part, faire partie, faire pitié, faire plaisir, faire rage.

secondaire 2:

prendre à témoin, prendre garde, prendre part, prendre parti, prendre soin, ajouter foi, lâcher prise, savoir gré, se rendre compte, tenir tête, etc.

*****************************

Tout ce que je mentionne donne l’impression de prendre un temps fou!  Pourtant, on ne prend que de 5 à 10 minutes chaque matin seulement!

L’enfant mémorise rarement dans la journée plus d’un mot ou deux puisqu’il peut souvent écrire un mot sans l’avoir réellement étudié.

C’est la répétition du geste qui porte des fruits.  Avec les années qui passent le vocabulaire s’enrichit, devient beaucoup plus précis et sert davantage lors des écrits.

C’est un travail qui est là pour rester chez nous!

*****************************

 

4 réflexions sur “Notre routine 2016-2017 (2)

  1. Merci pour ta réflexion sur la dictée, c’est très intéressant.
    J’aime faire découvrir des mots peu courants aux enfants mais là où je te rejoins, c’est de démarrer avec un mot « racine » connu et utilisé par les enfants. Et à partir de ce mot, j’agrandis le vocabulaire.
    Comment fais-tu pour vérifier la mémorisation à long terme? I

    ci, chaque nouveau mot appris est écrit sur un petit papier, plié et déposé dans un bocal. Chaque jour, on pioche un papier et on se souvient du contexte d’utilisation du mot, de sa définition, de son orthographe. Mais j’ai des années de retard sur toi!!

    J'aime

    1. «Comment fais-tu pour vérifier la mémorisation à long terme? »

      Comme l’enfant écrit les mots erronés chaque jour, je consulte le cahier de l’enfant et je remets en circulation les mots recueillis de temps en temps😉

      J'aime

  2. Bonjour,
    La mémorisation à long terme ! çà c’est bien la le noeud du problème !Cette année à l’école, ils avaient des listes de mots à apprendre tellement peu motivantes , on avait l’impression d’avoir toujours la même liste à la fin que mon mari à renoncer à le faire à la fin.Je vais donc tester tes astuces pour modifier cela avec Melle J.
    Merci pour ce partage!
    Martine42

    J'aime

    1. Avant de débuter la mémorisation, donnez une petite dictée de mots pour vérifier quel(s) mot(s) sont réellement à mémoriser. Ça évite de mémoriser des mots que l’on connait déjà!!!!!

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s