Je réponds / dictées


« Je me demande encore comment tu utilises la dictée dans ta classe.  Je ne comprends pas trop son utilité?  En plus, les dictées que l’on trouve sur internet sont souvent trop difficiles pour nous.»

On peut voir la fameuse dictée de plusieurs façons.  Pour certains elle ne sert strictement à rien, pour d’autres…  comme moi…  elle peut être un outil «de plus» pour améliorer considérablement les choses.

Quel bel outil je trouve…  Un terrain fertile pour s’amuser!

Ma façon de l’exploiter a beaucoup changé avec le temps.  Je l’utilise présentement comme un terreau fertile pour y semer de petites graines ici et là qui germent avec le temps.

Son utilité?

Pour revoir les notions vues en classe;

pour rappeler l’importance de se questionner avant d’écrire;

pour «mémoriser» certaines règles ou manières de faire qui reviennent continuellement;

pour rappeler l’importance d’observer la phrase dans son ensemble puisque plusieurs mots influencent les autres;

etc.

Je ne donne donc plus, rarement en tout cas, une dictée pour une dictée.  Je préfère utiliser ma dictée comme un moyen de réfléchir tout au long de l’écriture.  Je donne donc une seule phrase (parfois deux-trois) mais en obligeant l’enfant à se questionner continuellement.

Pour ma démarche, j’en ai parlé plusieurs fois  «Je réponds/dictées éclairées» « je réponds / dictée du jour» «Je réponds/dictées»  et même probablement ailleurs!

Pour le choix des dictées…  Pourquoi se limiter à ce qu’il y a sur internet?

On peut facilement choisir une phrase dans le livre de lecture de l’enfant, une phrase dans un texte à travailler en classe, une phrase puisée dans un exercice de grammaire, une phrase inventée qui travaille une notion particulièrement, une phrase dans un roman quelconque, une belle citation, un extrait du livre de science ou d’histoire, etc.

On peut cibler une notion en particulier.

La semaine dernière, j’avais choisi celle-ci pour revoir le pluriel des mots en «ou».

 

J’écoute les nombreuses histoires de mon cousin Léo autour du feu de camp. J’ai aussi le plaisir de manger des morceaux de guimauve. Ils sont mous, mais franchement bons au goût. J’ai trouvé la dernière histoire de mon cousin un peu étrange. Ses personnages étaient des kangourous fous et des hiboux jaloux.
Soudain, je regarde à gauche du chalet. Je peux voir des ombres noires dans des trous sombres. J’ai peur tout à coup dans la nuit noire. C’est bien un bruit de pas sur les cailloux? Je sens quelque chose sauter sur mes genoux. Je suis chanceux, c’est seulement ma chatte Loulou!

 

La dictée ne fera pas de miracle mais elle reste un outil de plus pour améliorer le travail de l’enfant.  Je pense qu’elle a fait ses preuves depuis le temps qu’on l’utilise.  Chez nous, elle est un incontournable «chaque matin» depuis plusieurs années!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s