Je réponds / plaisir à apprendre?


«Nous faisons l’ief depuis deux ans et je vois bien que mes enfants ne sont pas heureux comme je le voudrais.  Tes enfants sont toujours émerveillés devant leurs travaux scolaires?»

Je l’avoue, j’ai sélectionné cette question parce qu’elle me fait sourire…  et aussi parce qu’elle mentionne un mythe tenace en ief : les enfants sont toujours heureux de travailler.

Les enfants sont toujours heureux d’apprendre : OUI, vraiment toujours d’ailleurs.

Les enfants sont toujours heureux de travailler : pratiquement jamais! hahaha

C’est donc très différent.

Qui n’aime pas apprendre quelque chose de nouveau?

Il est donc vrai de dire que les enfants sont heureux d’apprendre puisque généralement on stimule un intérêt ou on ouvre une porte à quelque chose de nouveau.

Quel bonheur de voir des regards s’allumer devant un fait historique particulièrement intéressant ou encore devant une expérience scientifique.  Quel plaisir de les voir s’illuminer devant une découverte ou une réponse à une question sur un sujet les intéressant.

Alors, oui, les enfants sont toujours heureux d’apprendre chez nous.

Qui aime répéter inlassablement un geste quotidiennement dans un domaine que l’on n’aime pas particulièrement?

Il est donc aussi vrai de dire que les enfants ne sont absolument pas heureux de travailler continuellement dans certaines disciplines scolaires.

Qui aime conjuguer des verbes continuellement dans des temps que l’on n’utilise pratiquement jamais?

Qui aime faire des exercices sur des notions non acquises bien souvent?

Chez nous, comme ailleurs j’imagine, mes enfants préfèrent s’amuser, jouer, créer, aller dehors, etc.  Ils préfèrent découvrir le monde en l’explorant plutôt que de le lire dans un manuel scolaire.  On apprend d’ailleurs bien plus à l’extérieur de la classe!!!!

Dans ma maisonnée, comme dans plusieurs autres j’imagine, les enfants aimeraient bien souvent être ailleurs! hihihi

4 réflexions sur “Je réponds / plaisir à apprendre?

  1. En fait il faut comparer des pommes avec des pommes. Ils sont plus heureux devant leur cahier à la maison que devant leur cahier à l’école, voilà tout. Ils savent qu’après le cahier ils vont dehors, ils vont sur l’ordi, ils vont dessiner ou jouer aux Légos. À l’école après le cahier ils n’auront pas ce temps libre dans leurs affaires.

    J'aime

    1. Peut-être chez vous… chez nous, ils ne sont pas toujours «heureux» de travailler chaque jour. Ils font leurs travaux en souriant, en restant joyeux mais aimeraient mieux être ailleurs crois-moi🙂

      J'aime

  2. Bien sûr, si on demande à mes enfants s’ils préfèrent aller jouer dehors ou plancher sur un problème de maths, ils vont choisir la première option. Tout comme quand on leur demande d’aller se brosser les dents, les petits rechignent parfois: pourtant il le faut!
    J’avoue que je suis très peu sensible à l’état de leur esprit tant je crois au bienfait de ce travail qu’ils doivent faire. Et j’en tire, moi, une telle grande joie (sûrement comme Katherine et Sylvie😉 ) que mes enfants rentrent vite dans ce travail à faire sans rechigner…

    J'aime

    1. Brune dit : «Et j’en tire, moi, une telle grande joie (sûrement comme Katherine et Sylvie😉 ) que mes enfants rentrent vite dans ce travail à faire sans rechigner»

      Absolument!

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s