Journal quotidien


Bon matin tout le monde!

Nous débutons une nouvelle semaine avec de nouveaux objectifs en tête!

En réalité, nos objectifs restent continuellement les mêmes (hahaha) mais on tente de s’améliorer un peu plus chaque semaine.

Notre rythme est lent, c’est vrai, mais je suis satisfaite de ce rythme lent puisqu’il donne d’assez bon résultat pour le moment.  J’aimerais en faire plus, naturellement, mais ce n’est pas possible pour l’instant.  Les enfants donnent un bon rendement et semblent intéressés par les apprentissages, n’est-ce pas déjà un grand pas?

Une des belles choses que permet plusieurs années d’école-maison c’est l’assurance que l’enfant a réellement appris quelque chose.  Je suis réellement certaine que les enfants ont appris l’essentiel à connaître.

Auraient-ils pu apprendre davantage?  Absolument.

Auraient-ils appris davantage à l’école régulière?  Je ne crois pas.  Ils auraient fait des apprentissages différents sur plusieurs niveaux.

Tout est une question de perception.

Souvent, mes fils plus âgés trouvent que les plus jeunes ne connaissent rien…  Pourtant, à la même âge, en connaissaient-ils vraiment plus?  hihihi  Absolument pas.

On oublie souvent qu’on apprend bien plus, et bien mieux, lorsqu’on porte un vif intérêt pour quelque chose. Malheureusement, les enfants ne portent pas souvent un intérêt suffisamment soutenu pour un sujet et assez longtemps pour s’en imprégner de connaissances.  On voit apparaître chez nos enfants des petites passions…  mais pas suffisamment longtemps pour s’y accrocher et approfondir le sujet.  On se promène donc d’un sujet à l’autre en ne glanant que quelques informations pour satisfaire une petite curiosité éphémère.

Il y a un temps pour chaque chose!

Le but est de susciter suffisamment d’intérêt pour que l’enfant désire en apprendre un peu plus sur différents sujets!!!!

Pas si simple…  pas si simple…

Bonne semaine de travail tout le monde!

4 réflexions sur “Journal quotidien

  1. Le primaire est surtout un temps d’exploration . On explore, on goûte, on savoure, on touche aux plus de choses possibles. L’âge de l’approfondissement vient vers 12 ans. Bien sûr c’est progressif. Mais il faut donner le goût d’apprendre, de comprendre, de chercher. Trop souvent le scolaire tue la curiosité innée des enfants et leur fait détester l’école.
    L’équilibre entre apprentissage de la langue, mathematiques et exploration du monde reste une recherche constante et nous demande une grande vigilance afin de vraiment nourrir le plaisir d’apprendre et donner à nos enfants les outils et les ailes pour s’approprier et comprendre leur monde. Un beau métier que le nôtre.

    J'aime

      1. Oui, mais on fait vraiment du beau travail😉 je ne regrette rien, même pas mes erreurs. Je sens mes enfants heureux, en possession de leurs moyens. Je ne leur ai pas tout appris, car ils me dépassent dans bien des domaines aujourd’hui.

        J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s