C’est vendredi… on écrit!


Un incontournable dans ma semaine, un petit vendredi matin sous le signe de l’écriture.  Généralement, je donne un sujet avec un cadre assez rigide…  pas ce matin!

J’ai plutôt choisi un sujet beaucoup plus libre :

Je rêve qu’un jour…

Pour le moment?  Les enfants sont un peu déstabilisés…  mon fils-3 surtout qui semble espérer que le plafond ou les mûrs vont l’inspirer un peu! hahaha

4 réflexions sur “C’est vendredi… on écrit!

  1. Bonjour Sylvie ! Je te lis toujours avec autant de délectation chaque jour mais voilà un moment que je n’avais rien déposé par ici…est-ce que lorsque tu vois un enfant clairement en manque d’inspiration, tu lui souffles quelques phrases ou idées pour le lancer ? Au bout d’un moment bien ^sûr! Ou accompagnes tu la présentation du sujet d’un petit développement de quelques phrases-mots-idées pour qu’il se lance plus facilement ou préfères tu leur donner le sujet « sec »? J’ai essayé les deux, je suis un peu partagée…cela dépend des enfants bien entendu et de leur âge mais ça m’intéresse de compiler d’autres observations que les miennes…

    J'aime

    1. Je suis loin d’être une «experte», comme tu le sais, j’ai pourtant réalisé plusieurs choses au fil du temps.

      Premier constat : Un petit (CP-CM) ne devrait JAMAIS être placé devant un «sujet à inventer» mais davantage devant une situation d’écriture dirigée. Quelle mauvaise idée de le laisser devant une feuille blanche alors que son vocabulaire écrit est encore très limitée, son orthographe encore bien pauvre, sa phraséologie souvent déficiente encore… et très souvent en manque d’inspiration. Je préfère donc, à ces niveaux, les encadrer.

      D’ailleurs, cette année, j’ai vu chez mon CM2 un réel avancement dans sa façon d’enchaîner ses idées, de les mettre sur papier. Enfin, on sent une «vraie» structure dans ses écrits.

      Écrire peu mais mieux… Voilà maintenant la devise qui m’accompagne chaque jour!!!! 😀

      Laurence, je nous trouve trop pressé. On voudrait que nos enfants pondent de fabuleux textes alors qu’ils ne connaissent que très peu de choses encore.

      Peut-on être un bon lecteur lorsqu’on a 7-8 ans? Je ne crois pas. Oui, on peut lire plusieurs albums ou petits romans jeunesses mais… on est loin d’avoir suffisamment lu pour s’en inspirer à l’écrit! Pour moi, le lien entre la lecture et l’écriture est très significatif. J’insiste donc beaucoup sur la lecture en tout premier.

      Un autre constat? Les petits écrivent, trop souvent, de la même manière qu’ils parlent. Ils utilisent la même banque de mots continuellement. On retrouve la même structure d’un texte à l’autre… la même façon de raconter.

      L’idée d’imposer un cadre lors de l’écriture les oblige à sortir de leur zone de confort. Voilà pourquoi j’ai vu une nette progression chez mes enfants cette année : ils sont enfin sortis de leur «routine» d’écriture.

      «Est-ce que lorsque tu vois un enfant clairement en manque d’inspiration, tu lui souffles quelques phrases ou idées pour le lancer ?»

      Non, je ne souffle pas de phrases mais je les prépare «avant».

      Lorsque je donne le sujet de la rédaction, j’explique clairement ce que j’attends d’eux.

      Par exemple, hier, il y avait très longtemps que j’avais donné un simple sujet, sans cadre. Pas facile au départ… mon plus jeune était complètement déstabilisé. Par où commencer?


      Je rappelle nos consignes d’écriture chez nous :

      On s’attend à un court texte mais mieux écrit. Un simple paragraphe me suffira s’il est bien construit et bien écrit. Je ne veux pas voir un texte long mais qui semble partir dans toutes les directions.

      Un texte doit «toujours» avoir une structure : une introduction, un développement et une conclusion. Peu importe le sujet, peu importe le type de textes, il doit avoir une structure. Même un poème a une structure, idem pour un texte descriptif ou argumentatif (éventuellement)!

      J’ai pris le temps de lui rappeler que l’introduction répond aux questions de base : Où? Qui? Quand? Pourquoi?

      etc… Tu comprends? Je ne l’ai pas laissé «seul» devant sa feuille mais je n’ai absolument rien écrit de son texte.

      Naturellement, les consignes changent avec mes enfants plus grands. Par contre, je conserve la même idée : écrire moins mais mieux.

      Une idée comme ça… Pour les plus grands j’adore les cahiers « Apprendre à rédiger pas à pas de Nathan», franchement, ils valent l’investissement. J’espère d’ailleurs qu’ils sortiront le niveau 4e et 3e bientôt!

      Suis-je suffisamment claire dans mon explication? je pourrais élaborer pendant des heures puisque j’ai passé plusieurs heures à réfléchir et à expérimenter chez nous ! hihihi

      J'aime

  2. Tu connais des sites ou manuels qui proposent beaucoup d’écriture dirigée ou des ‘à la manière de…’. J’aimerais en proposer plus pour ma grande (4e année- 5e année l’année prochaine), mais je n’aie pas de manuel européen, et je ne rencontre pas cela dans les manuels québécois malheureusement.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s