Le grillon (fable)


Ce n’est pas simple de résumer.  Il ne faut pas trop en dire, pas trop en enlever.  Trouver l’essentiel à dire est un art que nous ne maîtrisons pas toujours même adulte!

Chez nous, je ne travaille pas le résumé avant le niveau CM2 – 6e…  en tout cas, pas avec autant d’application.  Je préfère toujours qu’un petit «raconte» sa lecture au lieu de la résumer.

Pour bien résumer, il faut que la lecture soit vraiment bien acquise pour en retirer l’essentiel : ce qui n’est pas toujours le cas avec un jeune enfant.

Cette semaine, je me sers de cette fable pour initier mon dernier au résumé.  Dans nos tentatives passées, je me rendais compte qu’il escamotait plusieurs choses importantes lorsqu’il résumait un extrait ou encore il avait cette mauvaise tendance à sur-utiliser les mots du texte pour construire son résumé.

Le grillon

Un pauvre petit grillon
Caché dans l’herbe fleurie
Regardait un papillon
Voltigeant dans la prairie.
L’insecte ailé brillait des plus vives couleurs ;
L’azur, la pourpre et l’or éclataient sur ses ailes ;
Jeune, beau, petit maître, il court de fleurs en fleurs,
Prenant et quittant les plus belles.
Ah! disait le grillon, que son sort et le mien
Sont différents ! Dame nature
Pour lui fit tout, et pour moi rien.
je n’ai point de talents, encor moins de figure.
Nul ne prend garde à moi, l’on m’ignore ici-bas :
Autant vaudrait n’exister pas.
Comme il parlait, dans la prairie
Arrive une troupe d’enfants :
Aussitôt les voilà courants
Après ce papillon dont ils ont tous envie.
Chapeaux, mouchoirs, bonnets, servent à l’attraper ;
L’insecte vainement cherche à leur échapper,
Il devient bientôt leur conquête.
L’un le saisit par l’aile, un autre par le corps ;
Un troisième survient, et le prend par la tête :
Il ne fallait pas tant d’efforts
Pour déchirer la pauvre bête.
Oh! oh! dit le grillon, je ne suis plus fâché ;
Il en coûte trop cher pour briller dans le monde.
Combien je vais aimer ma retraite profonde !
Pour vivre heureux, vivons caché.

 

Jean-Pierre Claris de FLORIAN

 

Ce que j’attends de lui?  très peu en fait, quelque chose d’aussi simple que ceci :

Un petit grillon vivant caché dans la prairie observe un magnifique papillon.  Il se plaint de n’avoir aucun talent, aucune beauté particulière et d’être ignoré de tous.  Des enfants viennent, attrapent le papillon et le tuent.  Le grillon prend alors conscience qu’il vaut mieux être un insecte ignoré qu’un beau papillon coloré!

Je ne suis pas très exigeante pour le moment.  Je veux simplement qu’il recueille l’essentiel de la fable.

Si cette fable vous intéresse :

Le grillon

J’utiliserai ce même texte pour faire un peu d’analyse.  Cette semaine?  je révise le nom et l’adjectif.

 

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s