Je réponds / longs textes à l’écrit


«Tu ne fais donc jamais écrire de longs textes au primaire?»

Avant la 6e?  rarement…  hum…  Jamais plus de deux-trois paragraphes.

C’est un choix personnel et tout à fait logique pour moi.

On demande, dans nos manuels scolaires, d’écrire un récit dès la deuxième année du primaire.  Pensez-y…  On lui demande d’écrire un récit?!?  Pourtant, à ce niveau, l’enfant arrive difficilement à écrire une phrase cohérente et bien construite.  Elle est souvent remplie de fautes syntaxiques ou grammaticales!!!

Dans ma classe-maison, je préfère la construction d’une phrase, d’un court paragraphe bien écrit.  Par la suite, on allonge un peu…   jusqu’à atteindre l’écriture d’un long texte éventuellement.

J’aime l’idée de «progresser» à l’écrit comme en lecture.  Personne n’aurait l’idée de proposer en lecture «Les misérables de V. Hugo» à un jeune enfant qui apprend à lire…  Pourquoi donc?

Pour moi, l’écrit, c’est la même chose.  Pourquoi demander à l’enfant de courir avant de savoir marcher?

Écrire souvent…  oui!

Écrire à tous les jours un peu… oui!

Écrire des réponses complètes à une question;

Écrire une phrase complexe sur un thème quelconque;

Écrire de petites situations d’écriture «dirigées»;

Écrire un petit paragraphe «ordonné» sur un sujet;

Écrire sur le «modèle de»;

etc…

J’aime l’idée de laisser l’enfant apprendre à structurer ses pensées, ses idées…

Le primaire sert à installer toute cette base (étude de la langue, style, syntaxe, etc) qui lui servira ensuite à mettre par écrit tout ce qu’il veut!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s