Je réponds / Mes états d’âme dérangent


«Êtes-vous obligé de mettre vos états d’âme sur le net?  Vous faites peur à celles qui débutent l’ief!  Vous faites miroiter que tout est compliqué, difficile et pénible.»

(Soupirs…)

Je pense que j’aurai tout lu sur ce blogue ou par message privé! 😀

(Inspiration…  et Soupirs…)

Je pense que je peux affirmer que je suis un peu chez moi sur ce blogue… Non?

Croyez-vous vraiment que mon idée première est de rendre tout compliqué, difficile et pénible???????  Si ce blogue ne vous offre que cette idée, alors filez vite ailleurs!!!!!

Ce blogue m’appartient…  il est À MOI…   il ME représente en partie…  il raconte MON parcours parfois si merveilleux et parfois si pénible.  Il exprime tout haut ce que plusieurs pensent probablement en silence.  Il garde une trace, pour moi, de notre parcours.

NON, l’école à la maison n’est pas un conte imaginaire où tout se déroule parfaitement bien continuellement.  En tout cas, pas pour tout le monde.  Ce n’est pas vrai que les enfants sont toujours attentifs, joyeux de faire la classe et qui absorbent comme une éponge ce que l’on propose quotidiennement.  La réalité, MA réalité n’est pas celle-là.  Pourquoi je raconterais n’importe quoi?

NON, des parents parfaits qui ont toujours la patience, la tolérance, le goût d’entendre se plaindre continuellement, de vivre les refus, les querelles, etc… ce n’est pas la réalité de tous les parents qui enseignent.  Nos tempéraments nous suivent même en classe-maison!  Pourquoi afficher le contraire?

Si je fais peur aux nouveaux, j’en suis désolée…  mais il faudra bien enlever les lunettes roses un jour ou l’autre!  Il faudra bien vous rendre compte qu’enseigner à la maison n’est pas toujours «rose»…  en tout cas, pas chez nous.

Certains moments sont magiques…  Chaque jour, je vis un moment qui me rappelle à quel point l’école-maison me donne une occasion que je n’aurais pas sans.  Par exemple, aujourd’hui, j’ai discuté pendant 5 longues heures avec eux… sans faire une seule minute de matières académiques.  Nous avons parlé de toutes sortes de choses…  pendant 5 heures.

Qui peut avoir cette merveilleuse chance????  Nous.  Qui peut prendre ce temps????

Bon…   je m’étais promise de ne plus répondre à ce genre de commentaires😉

Je ne vous oblige en rien…  des blogues en IEF il y en a des centaines maintenant sur le net.  Le mien?  un parmi d’autres.  On peut en retirer quelque chose ou non…  On peut le lire ou non…  On peut découvrir ou non…  On peut apprendre ou non…  On peut réfléchir ou non…  On peut choisir d’expérimenter ou non…   On peut aussi aimer ou non…  Rien ne vous oblige à y passer.

Bonne soirée à vous qui lisez «mes états d’âme» chaque jour🙂

31 réflexions sur “Je réponds / Mes états d’âme dérangent

  1. J’adore ton parcours et te suivre avec tous les détails de ton quotidien. Car quand tu commence l’école maison c’est beau ca parait bien et même si on est conscient que c’est quelque chose de gros, si on a pas songé à ce monde de vie bien avant c’est facile de s’y perdre. Il y a autant de façons de faire que de familles qui le font. Moi j’ai toujours aimé la richesse de ton contenu, j’admire ta discipline personnelle pour mener a terme tes choses tant école maison que gestion du quotidien et j’apprécie ta lucidité face au recule et à la vision de votre cheminent. Je dois avouer que le tournant et le résultat de votre discussion à ton mari et toi ressemblent de plus en plus à ma vision personnelle et à mon désir de convaincre et de persévérer dans une expérience d’école maison. Je crois que la force de cet enseignement est que nous connaissons bien nos enfants nous pouvons donc nous adapter tant dans notre méthode d’enseignement, nos matières et en premiers lieux nos attentes. Quand je regarde tous les adultes autours de moi qui font différents métiers qui exigent des niveaux d’études différents, quand je vois des gens avec de beaux diplômes sans emploi, ou mon conjoint avec un professionnel qui fait vivre sa famille de 8.Èst ce que nous avons besoin de maitriser toutes les matières? Il est important de s’y initier pour à mon avis avoir un minimum de connaissances et trouver ce qui nous passionne et quelles sont nos forces. Je crois sincèrement que le métier qui nous rendra heureux sera celui qui réunira les intérêts les forces et le plaisir. Donc mettons nos énergies la dessus🙂

    J'aime

    1. Merci Véronique… merci de réaliser qu’un parcours significatif dans la vie de nos enfants sera ponctué de belles et de moins bonnes décisions. Notre objectif est d’en faire des adultes, éventuellement, qui sauront choisir ce qui est «bon et sain» pour eux. J’ai un diplôme universitaire, pourtant, j’enseigne à la maison sans salaire! hihihi😀😀😀

      J'aime

  2. Non mais c’est incroyable de se permettre de vous écrire cela !
    Vous êtes sur VOTRE blogue et vous écrivez bien ce qui vous plaît !
    Ceux que ça dérange, et bien allez ailleurs !
    Moi, au contraire, j’ai bien aimé lire vos « états d’ame » : je trouve ça sain que même après 4 enfants scolarisés à la maison, on peut se remettre en question!
    Merci Sylvie de vos partages et ne vous laissez pas atteindre par ces commentaires…

    J'aime

    1. Oui… même avec 4 enfants scolarisés à la maison la route n’est pas toujours droite!!!! Pour les remises en question, je pense que c’est plus une question de tempérament😉
      Certaines personnes ne se remettent jamais en question… je les envie bien souvent croyez-moi!

      J'aime

  3. C’est une blague ? Les gens n’ont rien d’autre à faire que de t’écrire ce genre d’ânerie ?!
    Effectivement, un blog c’est quelque chose de personnel, donc encore heureux que tu puisses y écrire ce que tu veux… et ceux que ça dérange, qu’ils aillent lire ailleurs !
    De toute façon, comme pour tout, tu auras toujours des reproches : si ton blog ne montrait pas tes états d’âme, tu trouverais quelqu’un pour te le reprocher et te dire que c’est inadmissible de ne pas montrer ce qui ne va pas. Donc n’écoute pas les critiques stériles…

    J'aime

    1. emilieoumkalthoum, je suis capable d’accepter la critique lorsqu’elle est bien fondée… dans ce cas-ci, mon intention n’est certainement pas de décourager les mamans qui débutent l’aventure. Cependant, comme je l’ai déjà mentionné d’ailleurs, je refuse de ne lire que des choses magiques, féériques, merveilleux, insipides à mes yeux puisque ce n’est pas la réalité.
      Moi, j’aime démontrer que je me suis trompée… que je dois m’ajuster… corriger le tir. J’aime transmettre mes inquiétudes, mes réussites, mes recherches, mes découvertes,… Dans ce genre de blogue, on peut s’identifier, on peut y retrouver un peu de soi. On y trouve QUELQUE CHOSE.

      J'aime

  4. Les états d’âme font partie d’une vie saine. Il est bon de les partager, de les écrite et de se questionner sur ceux des gens qui nous entoure selon moi. Franchement, ceux à qui cela fait peur n’ont rien compris, c’est plutôt un cadeau que tu nous fais! Je te remercie pour ton blogue rempli de richesses pour une maman qui débute. J’y ai moi même trouvé énormément d’aide au commencement et de l’inspiration aujourd’hui. Sincèrement désolée pour ce genre de commentaire, parce que moi je suis heureuse de lire chaque billets de ton quotidien. Bonne soirée.

    J'aime

  5. En lisant ce post, je ne peux m’empêcher de vous écrire un petit mot pour vous signifier un GRAND MERCI pour votre contribution à mon école-maison.

    Je suis pourtant une maman qui débute en ief. Et vous ne m’avez pas du tout découragée. Au contraire.😉 D’ailleurs, toute personne découragée de l’école-maison à vous lire est beaucoup mieux d’abandonner tout de suite. N’est-ce pas ?

    Pour ma part, je trouve dans VOTRE « univers » beaucoup d’inspiration, de matière à réflexion, en plus des outils pédagogiques. Aussi, je suis mieux organisée que je ne le serais sans votre expérience partagée, grâce à Dieu.

    Et pour tout cela : mille Mercis ! Surtout continuez !!!

    J'aime

  6. Tu ne découragés pas les nouvelles, au contraire, tu donne un éclairage sur ce qui les attends tout en les aidant avec toutes les ressources que tu partages. Et surtout tu y apportes le sérieux que l’educTiona la maison door avoir. Car malheureusement, trop de familles pensent que l’école a la maison ce fait dans des cHiers de Costco et que les enfants apprennent par eux mêmes sans qu’on se préoccupe de leur ouvrir le monde. Et comme plusieurs l’on dit: c’est TON blogue. Celle qui critique est libre de ne pas le lire.

    J'aime

    1. Soupirs… je pense la même chose que toi Raxtine… Plusieurs ne voient que le côté «merveilleux» de l’aventure sans penser à toutes les sphères qui entourent cette aventure. Quel bonheur de faire l’école à la maison, mais sur ce parcours il y a plusieurs détours loin d’être «roses»! 😉

      J'aime

  7. Moi, je suis très heureuse de lire vos états d’âmes, cela me rassure, je me sens moins seule face à mes doutes et à mes questionnements. Au travers de vos articles, j’y ai trouvé une aide précieuse, vous ne m’avez jamais découragée bien au contraire vous m’avez fortifiée ! Je ne peux que vous encourager et vous remercier à poursuivre vos réflexions…
    Bonne journée.

    J'aime

  8. Sylvie…j’apprécie tout ce que tu écris ! Cela démontre la réalité du quotidien !!!! Un jour, ou l’autre, il faut déchanter. Entre le rêve et la réalité, il y a un gouffre. Merci d’être là,

    J'aime

      1. oh que oui !! parcouru de questionnement, de petits yeux qui brillent, et parfois des craquées !!! Dernièrement, sous pression de l’enquête sociale..ma fille refuse de travailler net. Bref, l’enfer..essaie de la rejoindre et elle refuse toute communication. Les larmes aux yeux me montent tellement la peur me ronge, la panique…et a la fin, grosse réconciliation et pleins de câlins !

        Aimé par 1 personne

  9. Il y a des gens qui ont vraiment du temps à perdre! L’école maison de toutes façons n’est ni à être encouragée ni à être découragée: elle est! Et on ne cherche pas à « embrigader » des parents en cachant la réalité pour qu’ils se mettent à adhérer à ce mode de vie marginal! Les blogs partagent des ressources, des expériences, des ressentis, des réflexions avec des parents qui empruntent ce chemin peu « passant », à la recherche de points communs! Il y a des mauvais jours, ou des « découragements » et cela fait partie des points communs que l’on peut vouloir lire chez les autres pour s’y reconnaître… A tous ces commentaires désagréables que tu reçois, il faudrait pouvoir répondre comme Henri Janson: « Je vous ai lu, monsieur, d’un derrière distrait… »

    J'aime

    1. Brune dit : «Henri Janson: « Je vous ai lu, monsieur, d’un derrière distrait… » 😀😀😀

      Toutes celles qui ont fait plusieurs années d’école-maison comprennent très bien plusieurs de mes «états d’âme» parce que je ne crois pas possible une aventure sans petits pépins de temps en temps😉

      J'aime

  10. Décourager…… Au contraire, il me semble qu’un blog où toutes ces choses de la vie quotidienne d’une famille ief sont partagées et bien c’est tout simplement GÉNIAL!!!! Nous sommes des personnes avec des sentiments, par conséquent il y a des jours avec et des jours sans, les enfants peuvent être grincheux parfois comme ils peuvent être attentifs et la leçon est comprise dès le premier coup. Nous aussi d’ailleurs;)
    Les blogs existent pour partager, laisser une trace, garder en mémoire une partie de nous et de nos ressources, chacun est libre de le faire comme il le souhaite.
    Bonne journée à toutes et tous
    Ici ce sera une journée dure dure….patience je t’implore

    J'aime

    1. Merci celine0509!

      Comme je le mentionnais à Brune, dans un commentaire précédent, toutes celles qui ont quelques années de classe-maison peuvent très bien comprendre mes nombreux «états d’âmes» puisque ce n’est pas toujours simple la vie de classe-maison. Je te souhaite tout le recul nécessaire pour rendre ta journée moins dure!

      J'aime

  11. Bonjour Sylvie
    Quelle idée de vouloir un blog sur l’ief qui ne montrerait que le facile , le beau .
    Il en existe d’ailleurs qui ressemble à cela , c’est fou comme je me sens mal a l’aise en les lisant , moi qui trouve mon quotidien si compliqué. Tes états d’âme et tes difficultés sont pour moi plutôt rassurants . Si il faut cacher les difficultés aux parents pour qu’ils fassent le choix de l’ief , cela ressemble à un gros mensonge .
    Quand une maman m’interroge sur l’ief , je commence par évoquer les difficultés qui sont les miennes et je conclus que ce qui est formidable c’est que malgré cela nous ne regrettons jamais ce choix …
    Et cette personne là, quel besoin avait elle de te faire par de ses états d’âme ?
    A bientôt
    Domitille

    J'aime

    1. C’est vrai que certains blogues proposent une image «idyllique» du monde de l’IEF.. on rêve, on voudrait tous vivre quotidiennement la même chose. Peut-être est-ce possible pour certaines familles… mais pas la mienne🙂

      J’essaie, à travers ce blogue, de démontrer mon parcours «réel»… tout simplement!

      Domitille dit : «Et cette personne là, quel besoin avait elle de te faire par de ses états d’âme ?» Effectivement!😀

      J'aime

  12. Bonjour,
    je crois que tout a été dit. Mais quel toupet, tout de même! Ici, nous entamons notre 5e année d’IEF et c’est avec plaisir que te lis chaque semaine et que je pioche allègrement ds tes idées.
    Alors, ne change rien, continue à nous faire partager TON IEF.
    Au plaisir de te lire!

    J'aime

  13. Je lis tout les jours ton blog et les états de larmes font part de la vie.L’IEF n’est pas toujours rose,il y a des hauts et des bas et on se questionne souvent,on a des doutes et des peurs donc c’est normal de parler ça dans un blog.Pour moi ça n’a aucun sens de faire un blog IEF où tout est magnifique et merveilleux.Bien au contraire la maman qui lit un tel blog sera sûrement encore plus frustré quand elle remarque que ça reflete pas la vérité.Continues ton blog comme il est et la personne à qui ça plaît pas elle a que d’aller ailleurs.Personne est obligé de lire ton blog.

    J'aime

  14. Et non, la vie de l’ief n’est pas un long fleuve tranquille ! Qui pense le contraire ne l’a pas connu et je pense bien de connaître un bout de vérité en parcourant ton blog, ta vérité mais qui fait se sentir moins seule quand on rencontre soi même des difficultés ! Alors merci pour ton honnêteté et ton courage de partager ton bout de réalité🙂

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s