Journal quotidien


«Je comprends maintenant comment on fait pour améliorer un paragraphe!»

Lorsque j’entends ce genre de commentaire, je comprends que le travail que je propose depuis 3 semaines porte ses fruits.  Vous savez le petit travail sur un extrait que je traîne sur deux semaines?  J’en ai parlé en début de semaine dans cette publication.

Ce petit travail qui semble tellement ordinaire mais qui prouve, une fois de plus, que dans la simplicité on peut améliorer notre enseignement grandement.

Nous demandons souvent aux enfants d’améliorer une phrase ( un paragraphe ou un texte), mais on oublie de faire l’inverse.  En déshabillant le texte, l’enfant réalise à quel point il semble nu, vide, ennuyant même.  Après avoir enlevé tout ce qui le rendait intéressant, il n’en reste qu’une simple affirmation.  Puis, lorsqu’on l’habille à nouveau «autrement» on découvre qu’il est facile d’améliorer un texte en y ajoutant peu de choses en fait.

Comme j’aime découvrir des façons de faire qui donnent de «véritables résultats!»

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s