Journal quotidien


Non, ça ne va pas toujours comme je le voudrais dans ma classe-maison puisque les enfants ne peuvent être au diapason continuellement.

Mon troisième a eu une journée de travail exécrable dimanche et mon dernier un mardi de bouderie…  Je pourrais essayer d’analyser les deux journées minutieusement mais je ne découvrirais rien de plus que ce que je sais déjà : ce fut une mauvaise journée pour chacun d’eux.  C’est tout.

Dois-je me remettre continuellement en question pour ça?  Absolument pas!

Il m’arrive d’être hors de moi lorsque je vois un de mes enfants, comme aujourd’hui, bouder de la première seconde à la dernière de la journée de classe-maison pour chaque petit élément incompris de son programme.  Dès le premier mot de la dictée… le premier…  le tout premier mot à écrire de la journée…  il a mis sa figure des mauvais jours parce qu’il ne se souvenait plus comment écrire «agiter» : « un j? ou un g?» m’a-t-il demandé?  et…  comme je ne voulais pas répondre, j’ai vu apparaître son plus beau visage renfrogné😉

La galère par moment!  Je vous assure.

Ensuite, je suis passée en mode «faisons tout notre possible pour changer cette attitude négative» avant de poursuivre : j’explique, je raconte, je rappelle l’importance de l’attitude dans la réussite, etc.  rien n’y fait…  il a passé la journée entière de classe-maison avec cette attitude désespérante.

J’ai toujours de la difficulté à comprendre ces épisodes de bouderie puisque je ne suis pas une personne qui boude.  J’arrive difficilement à imaginer ce qu’un enfant ou une personne adulte peut retrouver de plaisant, ou de réconfortant? à bouder!   À quoi pense une personne qui boude?

Mais le pire…  le pire…  le réel pire… c’est de voir apparaître un grand sourire et l’attitude rieuse de mon dernier dès qu’il a mis un orteil à l’extérieur de notre classe!  Grrrrrrrrr….

Ce fut donc un début de semaine assez épuisant… Inutile de vous dire que je me souhaite de meilleurs jours de travail pour les prochains jours.

Et…  en plus…  il pleut…  soupirs…

14 réflexions sur “Journal quotidien

  1. Chez moi, c’était difficile…urgence, pour un de mes enfants qui est tombé sur une dent, donc, direct chez le dentiste. Puis, ma fille part dans son agressivité lorsqu’elle n’est pas d’accord donc après-midi, impossible de travailler. Et, les autres qui n’en loupent pas une dans leur bêtises que je ne calcule plus…

    Par contre, ce soir, j’ai fait travailler mon aînée seule à la cuisine..et fait étrange, deux autres sont venus nous rejoindre dans la paix et le silence. Moment de magie d’apprentissage ! Bon disons que mon mari, les a sermonné cet après-midi !

    Ces jours, je suis tellement épuisée par les cris et chamailleries, j’en attrape des maux de tête !

    J'aime

    1. Oui, il y a des journées qui sont moins simples que d’autres. En fait, c’est normal puisque pour nous c’est la même chose. Nous travaillons avec des enfants, pas des poupées! 🙂

      J'aime

  2. Je connais aussi ces jours où rien n’y fera! Mais il faut continuer et nous dire que c’est passager….avant la prochaine tempête!😉
    Courage pour cette semaine pluvieuse…

    J'aime

  3. Tout mon mois de novembre à été sans dessus dessous. Je me suis blessée à une main , fin novembre et j’ai passé mon temps entre hopital, clsc,re-hopital, test, clsc, etc tous ces rendez-vous ont chamboulé ma routine de manière incroyable. J’émerge depuis deux jours et tente de repartir du bon pied avec deux belles filles qui ont bien de la difficulté à sortir du mode jeu.

    J'aime

    1. Généralement, tout le monde travaille bien chez nous… D’ailleurs, malgré la bouderie, mon fils a bien travaillé. Cependant, cela demande énormément d’efforts de ma part pour garder la motivation suffisante pour rendre les apprentissages agréables! Le rapport effort-résultat est en déséquilibre! hihihi

      J'aime

      1. Je suis très chanceuse d’avoir deux filles enthousiastes et créatives. Je n’ai pas de problème de motivation, seulement je manque de temps pour faire ce que j’aimerais faire. J’ai eu plus de difficulté avec mes fils, surtout le plus vieux, mais cela est maintenant derrière moi😚 ils sont tous les deux autonomes pour le meilleur et pour le pire. Non la motivation n’est un probleme et je ne connais pas la bouderie avec mes petites. Peut être que les filles sont plus faciles?

        J'aime

      2. Christine dit : «Peut être que les filles sont plus faciles?»

        Je ne peux, malheureusement, pas comparer😉
        Je pense aussi que les filles apprennent probablement plus facilement que les garçons… mais, je ne peux confirmer cette affirmation puisque je n’ai que des garçons!

        J'aime

  4. Ahhhh! mais pourquoi ils ne comprennent pas qu’avec une meilleure attitude ça avance tellement mieux??! et oui il pleut, j’ai hâte à la première neige plus qu’un enfant je crois!

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s