Journal quotidien


Une des choses que je trouve extrêmement difficile dans notre quotidien d’école-maison est le détachement…  Même après 15 ans, il m’arrive de ne pas y arriver.

J’ai entendu tellement de choses au fil du temps dans ma classe-maison… Pfft…  tellement de choses ridicules parfois :

  • «C’est certain que j’écris avec toutes ces fautes, tu ne m’as pas bien appris à écrire»
  • «Tu ne prépares que des choses plates »
  • «Je comprends pas parce que tu expliques mal»
  • etc.

Je pourrais probablement allonger la liste pendant des heures…  Certains jours on l’accepte en souriant, d’autres en sourcillant et d’autres encore en pleurant! hihi

Même chose pour les résultats de nos enfants.  Nous éprouvons tellement de fierté devant un travail impeccable, qui répond à nos attentes et qui donne un excellent résultat.  Par contre, lorsqu’un enfant n’y arrive pas, qu’il échoue lamentablement à tous les examens que nous lui présentons, qui n’arrive pas à faire un travail très simple…   Comment rester indifférente et ne pas se mettre sur les épaules l’échec de nos enfants?

Même après toutes les années d’école-maison derrière moi, j’éprouve encore par moment un petit découragement passager…  un doute dans mon esprit…  un petit moment de déprime et d’inquiétude.  Oui, cela m’arrive encore…  puisqu’on ne peut pas mettre de côté ce sentiment d’insécurité qui nous habite par moment : et si je n’avais pas la bonne façon de lui enseigner à cet enfant?

Il m’arrive encore, comme aujourd’hui, de regarder un de mes enfants et respirer un grand coup devant une telle difficulté dans une chose aussi simple.  Je respire…  je me concentre…  je pense à mes fameuses phrases positives…   et je poursuis notre travail avec une autre matière complètement différente où je sais qu’il réussira mieux.  Je garde en tête que se sentir «compétent» est primordial.  Mon travail est de garder une attitude bienveillante devant lui.

Comme je le répétais à un de mes fils tantôt :

  • Je suis désolée de ne pas pouvoir mieux cerner ce que tu ne comprends pas…
  • Pardonne-moi de ne pas avoir tous les outils présentement pour t’amener plus loin dans ta compréhension de la matière.
  • Merci de me donner le temps de réfléchir sur ton problème pour apporter une solution demain.
  • Je t’aime et suis fière de l’effort que tu déploies pour réussir malgré tout.

Que de travail sur soi amène l’école-maison, vous ne trouvez pas?

14 réflexions sur “Journal quotidien

  1. Serait-ce la grisaille de l’automne ?😉
    Mon fils qui n’a que deux mois d’école à la maison derrière la cravate me fait des petites crises de « j’aime pas l’école » alors que nous travaillons environ deux périodes de 30 minutes par jour ! Il a tout le reste de la journée pour jouer !!!

    J'aime

    1. Dans mon cas karakorom, non puisque les commentaires négatifs peuvent arriver n’importe quand… généralement, ils reflètent simplement un ras-le-bol d’une matière ou d’un exercice particulièrement difficile. Ils n’arrivent pas souvent… ouf… heureusement!

      J'aime

  2. Oh! lala! Sylvie! T’es une héroïne du type « Mère Courage »! Ils sont bien chanceux tes gars de t’avoir comme maman! Je ne sais pas si j’arriverais à être si bienveillante auprès des miens si on me disait la moitié du quart de cela😀

    J'aime

    1. Oui Brune,
      Je pense que certaines journées je suis réellement une héroïne… mais une héroïne avec le coeur gros! hihihi Tu n’as donc jamais un commentaire négatif de la part de tes enfants? pfft… Tu en as de la chance… moi, j’en récolte à l’occasion, rien de trop grave heureusement😀

      J'aime

      1. J’ai droit à des larmes, des découragements de leur part… mais honnêtement , non, jamais une remarque. Je mesure la facilité de ma tâche… J’ai des enfants assez faciles je pense. Mais, c’est peut-être génétique: mon mari et moi-même étions tous deux des enfants qu’on disait « très raisonnables »… Je te fais une grosse bise et te lève mon chapeau!🙂

        J'aime

      2. Ici, très très rarement des larmes… mais quelques commentaires ici et là surtout de mes adolescents. J’imagine que je dois attirer ça🙂 Par contre, jamais rien d’irrespectueux ou totalement déplacé (à mes yeux naturellement). Ce genre de commentaires me fait généralement sourire puisqu’il est complètement hors contexte hihihi «On n’a jamais vu telle matière!» Comme si cela pouvait être possible🙂

        J'aime

    2. Oui, je me doute que tu n’as pas des voyous qui cassent les tables dans ta classe en t’insultant😀 et chez moi, ce n’est pas non plus le choeur des pleureuses… sinon, il y a longtemps qu’on aurait jeté l’éponge! Mais, cela permet de parler sans jugement des petites situations qui peuvent parfois arriver dans le quotidien de la classe-maison😉 avec ses réalités qui diffèrent d’une maison à l’autre selon les tempérements des uns et des autres!

      J'aime

      1. Dieu m’en garde!!!!!!!!!!!!! Je ne voudrais surtout pas avoir des enfants insultants qui crient continuellement après moi, ou pire me parlent avec un langage inapproprié… Ouf… Je ne l’ai pas dit mais c’est une réelle peur que j’aie. J’ai été témoin, à plusieurs reprises, d’adolescents totalement irrespectueux avec leurs parents… et crois-moi, j’angoisse à l’idée que cela pourrait m’arriver!!!!!! J’en serais tellement peinée que je ne saurais probablement pas quoi faire pour régler la situation🙂

        J'aime

  3. Pour moi, qui n’ai pas encore commencé, ça me donne une vision plus réaliste de l’école à la maison et ça m’aide beaucoup de te lire. Merci

    J'aime

    1. Ce qu’il faut se rappeler Learningmaman c’est que l’école-maison offre de belles… et de moins belles choses parfois😉 mais au final, on apprend à se connaître et à connaître nos enfants, on découvre nos limites et celles de nos enfants, on apprivoise nos émotions et celles de nos enfants🙂

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s