Bloc français : La description – jour 4


Je poursuis, avec mon fils de secondaire 1, l’exploration du texte descriptif.  J’aime beaucoup cette façon de travailler…

Après la description d’un objet et le plan de la description, on poursuit avec la description d’un animal et l’exploration des aspects/sous-aspects.  On installe donc le schéma d’une description.

Jour 4

Première lecture :

J’ai choisi un texte dans un cahier québécois (MATIÈRE PREMIÈRE DE CEC),  il a l’avantage d’être très bien expliqué.

Pour rendre le travail plus «productif», j’ai recopié le texte pour permettre à mon fils-3 de faire une première recherche des aspects et sous-aspects au lieu de simplement lire ce que la maison d’éditions suggère.  Je pense que chercher soi-même des informations nous permet de mieux comprendre par la suite😉

Perché dans un arbre ou tapis sous les buissons qui bordent la route, le porc-épic est quasi invisible pour qui n’est pas très observateur et peut même passer inaperçu s’il n’est pas trahi par sa mastication un peu bruyante.
Un physique singulier
Ce mammifère de la famille des rongeurs est un animal plutôt costaud pesant environ 5 kg et mesurant de 75 à 100 cm. Son corps, couvert d’un duvet noir très dense parsemé de longs poils lustrés de couleur brune, est pourvu d’environ 30 000 dards. Sa grosse tête au museau aplati cache des petits yeux ronds et des oreilles bien peu apparentes. Campé sur de courtes pattes arquées, le porc-épic se déplace nonchalamment à la façon d’un ours. Bien qu’il jouisse d’une ouïe très fine et d’un odorat bien développé, le porc-épic a une vue plutôt faible.

Un comportement qui ne manque pas de piquant!
Le porc-épic est un animal arboricole plutôt nocturne, toujours en quête de nourriture. En été, il se nourrit essentiellement des bourgeons et des feuilles de certains arbres et arbustes, de petits fruits et de noix. L’hiver, il se contente de ronger l’écorce des pins, des épinettes, des mélèzes et des petits érables.
Quand il fait face à un ennemi, le porc-épic opte d’abord pour la fuite, dans un galop maladroit, vers l’abri le plus proche : sous une roche, sous une souche, dans un arbre. S’il en est empêché, il se pelotonne en cachant soigneusement sa tête vulnérable entre ses épaules. Puis, tous ses piquants dressés, il pivote de manière à présenter son dos au prédateur, qu’il menace en fouettant l’air avec son épaisse queue musclée. Qu’on soit rassuré, le porc-épic ne lance pas ses dards. C’est en essayant d’effrayer son ennemi avec sa queue que certains dards se détachent et s’accrochent à l’agresseur.
Considéré par plusieurs comme un animal nuisible parce qu’il détruit l’écorce de certains arbres, qu’il ronge des outils et qu’il ravage des champs de maïs ou des jardins, le porc-épic joue malgré tout un rôle non négligeable dans la nature. En effet, en éclaircissant des peuplements de jeunes arbres, en leur permettant donc de disposer de plus d’espace pour croître et se développer, il contribue à la conservation des forêts.
Bref, cet animal à l’instinct défensif si particulier gagnerait sans aucun doute à être mieux connu.

Matière Première de CEC p.4-5

(voir mon document de travail au bas de cette publication)

Travail de l’élève :

  • On retrouve premièrement le plan de la description (introduction, développement, conclusion)
  • Je lui rappelle qu’un texte descriptif traite d’aspects qui sont développés dans les sous-aspects.
  •  Je lui demande de surligner les sous-aspects de ce texte descriptif.  Comme c’est une première approche, l’idée est d’en retrouver le plus possible pour le moment.  Pour l’aider, il peut se questionner :
    • De quoi parle le texte?
    • Quel est le sujet du texte?
    • Que dit- on à propos de ce sujet?
    • Quel est le sujet divisé du texte?
    • Qu’est-ce que l’auteur mentionne à propos de chaque élément du sujet divisé?
    • Que mentionne l’auteur à propos de chaque aspect?
    • Quel contenu aborde-t-il pour développer chaque idée?
    • Quelles sont les informations connexes à l’idée principale du paragraphe?
    • Quelle est l’idée principale pour chacun des paragraphes?
    • Quelles sont les idées secondaires?

 

S’il reste du temps, on fait la correction ensemble à l’aide du document proposé par le cahier. ( voir mon document de travail)

***************************

Si cela vous intéresse :

Description d’un animal

***source : MATIÈRE PREMIÈRE de CEC

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s