L’Orient ancien – jour 2 et 3


Je vous propose mes deux journées d’histoire avec mon fils-4.

****  On pourrait aller beaucoup plus loin dans l’exploration de l’histoire…  mais il faut savoir «choisir» ce qui est pertinent pour nous en ce moment.  Mon fils-4 n’a que 10 ans et je ne sens pas le besoin d’aller plus loin avec lui.  Si je vois poindre un intérêt plus grand, je pourrai compléter éventuellement.  Vous pourriez donc introduire une autre cité-État, comme UR, à votre exploration.****

Jour 2-3

Terminer la carte…  Nous n’avions pas terminé la carte hier.  Il faut donc y passer un peu de temps.

Introduire la ville de «Ourouk» ou «Uruk»

  • «Ourouk» est née au IVe millénaire avant J.-C. au bord de l’Euphrate.  Avec ses 50 000 habitants, elle devient la plus grande ville de Mésopotamie au début du IIIe millénaire avant J.-C.

Entourer le nom de la ville de «Ourouk» sur la carte du jour 1.

On peut voir l’endroit où elle était située :

https://i0.wp.com/a142.idata.over-blog.com/3/15/42/92/Orient-Ancien/Site.png

 

https://urukblog.files.wordpress.com/2011/03/uruk-earth.jpg?w=920

On entend parler de cette cité-État pour la première fois dans le récit de Gilgamesh.  Mais c’est l’archéologie qui nous permet de bien la connaître.

Je vous invite à visionner ce court vidéo :

Vous pouvez télécharger une version en noir et blanc : CLIQUER ICI

Inviter l’enfant à redessiner cette carte ou à colorier la version en noir et blanc.

 

Au bas de la carte, je demande à mon fils-4 d’écrire ceci :

Il y a plusieurs cités-État en Mésopotamie.  Certaine regroupent, comme Ourouk, des milliers d’habitants. Chaque cité-État est dirigée par un roi.  La cité-État comprend le palais du roi, des fortifications pour défendre la cité, des marchés pour échanger des produits, des canaux pour irriguer les terres, des temples et des ziggourats pour vénérer leurs dieux, etc.

Je vous invite à regarder les images proposées par Le site de l’Institut Oriental de l’Université de Chicago 

Le monde d’Ourouk représenté sur un vase :

https://urukblog.files.wordpress.com/2011/03/warka-vase.jpg?w=431&h=317

https://crecientefertil.files.wordpress.com/2013/01/vaso_uruk5.gif?w=213&h=567
Vase de Warka (albâtre) trouvé dans le temple d’Inanna-Ishtar, vers 3300 avant J.-C. Bagdad, Musée national de l’Irak

Je lui demande de me dessiner le vase…  du mieux qu’il le peut. ( on retrouve des dessins sur le net qui peuvent aider à mieux le représenter)

Détails du vase  :

Il mesure environ 1,05 mètre de hauteur et 36cm de diamètre

Le décor est réparti en trois niveaux.

Le niveau inférieur, celui du bas, est une frise de végétaux, il y a une ligne ondulée qui représente l’eau, elle est associée à la fertilité des terres et donc à la croissance des végétaux représentés au-dessus. De même l’eau est nécessaire à l’entretient des troupeaux présentés sur le registre suivant. Il s’agit d’une frise de béliers et de brebis.

Ensuite le niveau suivant est illustré par neuf porteurs d’offrandes. Ce sont des hommes nus, chargés de paniers, de récipients et de jarre, qui contiennent les fruit de l’agriculture et des boissons. Si on suit la progression des hommes et des animaux, ils se rendent vers la scène au niveau supérieur (le roi).

Sur ce dernier niveau apparait un personnage très fragmentaire que le bas du vêtement permet d’identifier comme le roi prêtre. Il s’agit d’une jupe en cloche transparente à décor quadrillé, ce qui est typique de son habillement à l’époque d’Uruk III. Les autres personnages sont tournés vers lui à l’exception du personnage qui le devance, qui doit être la personne qui dirige la procession. Le roi-prêtre vient à la rencontre d’un personnage féminin attribué d’une coiffure à deux pointes ce qui permet de suggérer qu’il s’agit d’une déesse. Elle accueille le roi d’un geste. Derrière elle on peut lire les idéogrammes du nom d’Inanna, déesse tutélaire de la ville d’Uruk.

(inspiration : le site archéologique d’Uruk)

donc :

  • En haut : le monde royal et divin : le roi-prêtre fait des offrandes à la déesse.
  • Au milieu : le monde des serviteurs portant des corbeilles et des jarres.
  • En bas : le monde naturel : l’eau / les épis de blé / les moutons.

Mes sources sont vraiment nombreuses et je ne prends pas le temps de les noter au fur et à mesure.

  • Histoire géographie 6e de Bordas
  • Histoire en action de Modulo
  • Sur le net un peu partout… Je suis désolée de ne pas avoir conservé les liens.

gilgamesh 11

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s