Journal quotidien


Nous craignons toujours quelque chose…

Si j’observe ma classe-maison, mon choix de programme, le choix des manuels, la façon de passer la matière, les propositions d’activités à faire…  Il n’y a pas une seule journée où je ne doute pas d’un petit quelque chose.

  • Suis-je la bonne personne pour leur enseigner?
  • Est-ce le bon manuel pour cet enfant devant moi?
  • Ce texte n’est-il pas trop difficile pour lui?  Trop simple, n’offrant aucun défi?
  • Mon explication est-elle suffisamment claire pour lui?  Aurais-pu lui dire autre chose pour qu’il comprenne mieux?
  • S’il n’arrive pas à comprendre après toutes ses explications, est-ce parce que je ne suis pas suffisamment outillée pour l’aider?
  • Ce type d’apprentissage lui convient-il?
  • etc…  Je vous assure que ma liste pourrait s’allonger des pages et des pages!

C’est épuisant de douter continuellement… vraiment épuisant.

J’aimerais ne pas me questionner sans cesse, être solide dans mes choix et ne plus regarder en arrière ensuite, mais…  Je ne suis pas comme ça.

J’ai appris à avancer et «bien vivre» avec les nombreux changements que j’apporte à mon quotidien pour m’ajuster au fil de l’année qui passe.  Je suis exaspérée bien souvent de ne pas m’en tenir à mes choix de départ…  mais au fond, qu’est-ce que ça change.  L’important, c’est que nous avons travaillé pendant tout ce temps!!!!  Que ce soit avec un bon ou un moins bon manuel, les enfants ont appris quelque chose, ça j’en suis assurée.

Nous débutons l’année à peine et déjà,  soupirs…  re-soupirs…  je vois poindre quelques difficultés avec certains de mes choix de manuels.  Ça m’exaspère…   mais comme je suis capable de me retourner rapidement vers autre chose, puisque j’ai beaucoup de manuels disponibles chez nous, je suis moins angoissée.  Mais je me déteste dans ce temps-là…  J’ai l’impression d’être une girouette ou une poule pas de tête! hihihi

J’aimerais tellement être quelqu’un qui ne se pose pas de questions, qui choisit sans penser qu’il pourrait y avoir meilleur ailleurs!  mais non…  il fallait que je sois cette personne qui doute continuellement, qui cherche mieux, qui se creuse la tête continuellement pour offrir un programme…  pffft…  un programme qui ne sera ni parfait, ni mieux de toute façon! Ha!

Bonne journée!

6 réflexions sur “Journal quotidien

  1. Si tu étais cette personne qui ne doute jamais , qui ne cherche pas autre chose qui pourrait être meilleur , tu aurais peut être mis tes enfants à l’école sans te poser de questions et tu n’aurais pas la même vie …
    Domitille

    J'aime

  2. Ah l’éternelle insatisfaction…! Et le pire, pour mon part, c’est que c’est pour tout !!!
    Chercher mieux est ambitieux tant que cela reste du domaine de l’exigence et non pas de l’obsession, qui nous empêcherait alors d’apprécier ce que l’on a…

    J'aime

    1. On a souvent l’impression qu’un autre manuel nous aurait offert plus… ou qu’il nous aurait offert la fameuse différence que l’on cherche. Au final? C’est la même chose qui apparaît😉

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s