Je réponds / un objectif pour la semaine


«Tu indiques dans ta planification que tu as un objectif annuel et des objectifs chaque semaine.  Que veux-tu dire?»

Lorsque nous débutons l’année, je demande toujours aux enfants ce qu’ils attendent de cette nouvelle année: ont-ils des objectifs personnels à atteindre, aimeraient-ils apprendre quelque chose de particulier, améliorer un comportement en classe, etc.  Au milieu de cette discussion, je propose toujours une petite citation à retenir ou simplement à ne pas oublier.  D’ailleurs cette année, j’ai choisi

J’entends, j’oublie

Je vois, je me souviens

Je pratique, je comprends.

Elle reflète très bien ce que je répète continuellement depuis des années dans le quotidien de notre classe-maison : c’est par la pratique que l’on comprend une chose qu’elle soit utile ou non.

Cette citation sera placée sur un mur et j’y reviendrai occasionnellement…  soyez-en certaine😉

Je pratique, je comprends

 

Par la suite, chaque semaine, je demande aux enfants un point qu’ils aimeraient travailler dans la semaine.  Je suis souvent surprise d’entendre les objectifs des enfants.  Je m’assure toujours qu’ils soient réalistes puisque les enfants ont souvent tendance à se mettre la barre un peu haute.  Je reviens à la fin de la semaine sur ces objectifs pour vérifier avec eux ce qu’ils pensent de leurs parcours.

  • Fils-4 a dit ce matin : «Être plus patient lorsque je travaille seul.  J’ai tendance à ne pas attendre que tu sois libre avant de poser mes questions.»
  • Fils-3 a dit ce matin : «Il faut que j’améliore ma façon de travailler en mathématique, ça me prend toujours trop de temps pour faire des petits exercices niaiseux.»
  • Fils-2 a dit ce matin : « Je n’ai pas d’objectifs à atteindre puisque je ne choisis pas mes cours ni la quantité de travail à faire.  Je n’ai aucun choix. » hihihi  vive l’adolescence !

J’ai découvert que cette petite pratique, qui semble bien insignifiante, leur donnait l’occasion de voir à quel point un objectif atteint est gratifiant et encourageant et, au contraire, décevant lorsqu’on n’y arrive pas.  Nous pouvons, lors des déceptions, chercher à comprendre pourquoi l’objectif n’a pas été atteint et mieux cerner ensuite le réel objectif à atteindre pour la prochaine semaine.  Se fixer des objectifs «atteignables» est une priorité.  Nous avons souvent été étonnés de voir des mauvais comportements disparaître sans de réels efforts, simplement par observation.

Il ne faut pas penser que tout se fait dans les pleurs et grincements de dents…  tout est calme, sans pleurnichage…  les enfants ne sont pas pris en «défaut» ou quoi que ce soit.  Je voulais simplement qu’ils apprennent à se fixer de petits objectifs et chercher à les atteindre­, et, comme dans la vraie vie, ne pas arriver à les tenir parfois.

Il arrive parfois que l’objectif touche toute la vie de l’enfant, même à l’extérieur de la classe-maison.

« Je voudrais sourire devant une tâche à accomplir au lieur de toujours voir la tâche à faire comme un fardeau»

Je l’ai bien aimé cet objectif-là😉

2 réflexions sur “Je réponds / un objectif pour la semaine

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s