Je réponds (manuel québécois?)


«Je vois que tu utilises des vieux manuels pour le français ou encore des manuels européens, mais tes enfants font les examens au régulier?  comment y arrive-t-il? »

 

Effectivement, je me promène un peu ici et là pour construire un programme qui ME ressemble davantage et que je tente le plus intéressant possible pour mes enfants.  J’utilise donc des manuels québécois à l’occasion, des manuels européens, des vieux manuels québécois ou européens.

Pour moi, l’important, c’est d’apprendre quelque chose à travers des textes plus «consistants».  On peut apprendre avec un texte traitant des jeux vidéos…  mais on peut «choisir» d’apprendre avec un texte dans un langage plus recherché, avec un vocabulaire plus élaboré, qui demande parfois un peu de défi en lecture et sur différents sujets malgré tout!

Voilà pourquoi je me promène d’un manuel à un autre…  je sélectionne ce qui m’apparaît plus approprié pour le travail que je recherche.

Les examens maintenant…

Il faut savoir que les examens pour le DES ( secondaire IV et V ) ne comportent pas de questions en étude de la langue : conjugaison, grammaire, orthographe, vocabulaire.  Naturellement, l’orthographe compte lorsque l’élève écrit son texte, mais aucune question ne sera demandée dans une section ou une autre de l’étude de la langue.  L’important c’est d’avoir compris comment écrire un texte argumentatif…  rien de plus.

J’utilise donc un manuel québécois pour le secondaire 5 uniquement puisque je ne fais pas faire l’examen de secondaire 4. ( On obtient par déboulement les unités de secondaire 4)

On peut donc naviguer dans les manuels que l’on veut…  mais en gardant toujours en tête qu’à la fin, il faudra être en mesure d’écrire un texte argumentatif et être en mesure de répondre aux questionnaires typiquement québécois en lecture.

Une belle idée serait de naviguer dans les manuels québécois de temps en temps, tout au long des années d’apprentissages.  Les enfants découvrent le type de questions « à la québécoise » et apprennent à y répondre adéquatement.

4 réflexions sur “Je réponds (manuel québécois?)

      1. Je suis contente de lire ce commentaire de ta part! J’aime beaucoup les vieux livres aussi pour leur qualité et leur bonne odeur chargée d’histoire… Ceci dit, pour l’instant, je ne les trouve pas si facilement et combiné au fait qu’on les trouve de façon disparate et, surtout que je commence l’éducation à la maison, je me sens plus à l’aise de fonctionner avec la librairie des écoles. Je trouve qu’ils offrent un matériel qui me semble assez équivalent, en qualité de texte et consistance de travail, que les bons vieux manuels.

        En attendant je les collectionne dans les ventes de livres usagés, je me fais un stock, les apprivoise et je verrais quand je me sentirais prête comme toi à les utiliser! J’ai un vieux manuel d’étude littéraire des frères de l’instruction chrétienne, un cahier du temps de ma mère intitulé Ma deuxième année et deux manuels d’instruction ménagère avec des lettres à Louise (pas pu m’en empêcher!). Un de 6e et 7e et l’autre de 8e et 9ème année… Des petits bijoux du passé 😀

        Merci encore!
        Nancy

        J'aime

      2. « avec la librairie des écoles. Je trouve qu’ils offrent un matériel qui me semble assez équivalent»

        Équivalents, non… pas pour moi… mais nettement supérieurs à plusieurs manuels de notre époque! ha!

        J’ai le «lectures littéraires tome 1» que je vais utiliser avec mon fils de secondaire 1 cette année… je l’adore. Il était vraiment bien fait!

        J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s