Journal quotidien


Lorsque mes yeux se promènent dans les vieux manuels, je remarque encore plus à quel point on a nivelé par la base les textes à lire et travailler.

C’est tellement incroyable que je me questionne, malgré que je bonifie mon programme de français chaque année pour mes enfants, si mon fils-3 réussira à utiliser adéquatement son petit manuel de français.

Je suis en train de le préparer et, franchement, sérieusement, je commence à douter.  Je ne doute pas de mon choix…  mais…  il demandera beaucoup de travail pour ce troisième fils!  Je connais ses capacités et je me demande comment je vais l’encourager à persévérer dans les premières semaines.

Si j’observe un texte de Montaigne proposé la deuxième semaine…  sérieusement?  Je doute que mon fils-3 réussisse à «bien» lire seul ce texte! Même si j’essaie de me convaincre du contraire, je sais par expérience qu’il n’y comprendra rien.  Juste cette simple phrase…  une toute petite phrase au début du texte proposé sera totalement incompréhensible pour lui.

«(…) Chez moi, je me détourne plus souvent à ma librairie, d’où, tout d’une main, je commande à mon ménage.»

Il fallait lire : Chez moi, « je vais» souvent dans ma «bibliothèque», d’où, «à la fois» je «veille, surveille » «l’ensemble de la maison ainsi que ses membres»

Pfft…  Ça risque de faire grincer un peu les dents de mon troisième!  Imaginez les questions de compréhension qui sont associées à ce texte!!!!

Bon, ce n’est qu’un texte parmi plusieurs autres.  D’ailleurs, je peux le remplacer par un autre si je le désire.  Je ne devrais pas me plaindre ainsi puisque c’est bien moi qui les choisis ces textes à travailler! hihihi

4 réflexions sur “Journal quotidien

  1. Je crois que la difficulté tient davantage à une réalité quotidienne qu’à une connaissance du francais. Un peu d’histoire se cache dans cette simple phrase. Notre façon de parler a changer avec notre réalité qoutidienne. au delà de l’analyse de la phrase, on retrouve ici une autre manière de vivre et de s’exprimer.

    J'aime

    1. Absolument d’accord avec toi raxtine… mais la difficulté reste souvent bien plus dans la formulation des phrases que dans le choix des mots. Le «sens» est difficile à cerner… pour quelques textes, l’élève doit relire plusieurs fois avant de vraiment saisir l’information😀 C’est le cas de ce texte!

      J'aime

  2. Malgré que j’en comprends bien les mots, en lisant cette phrase, honteusement, j’ai dû m’y reprendre à deux fois. La « tournure » est bien différente de ce qu’on voit… Même à l’université. Ça me fait réfléchir.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s