Journal quotidien


Comme j’attends beaucoup mon fils-2 présentement, j’ai beaucoup de temps pour lire.

Je feuilletais, hier, quelques vieux manuels…  mais oui, encore😀

Parfois je suis exaspérée de lire des textes comme un texte où l’on exhorte la jeune fille à ne pas quitter sa campagne puisqu’on y « respire de l’air chaud » à cause de tous ces gens entassés les uns sur les autres à la ville. hahaha  Si on élimine les textes ultras religieux où les missionnaires sont omniprésents (franchement trop parfois…  ouf…  ), on y découvre plusieurs exercices franchement intéressants.

C’est souvent incroyable de lire le genre d’extrait proposé pour faire un exercice aussi simple que trouver les signes de ponctuation.  Comme celui-ci pour la 2e année :

Un jour, en traversant un jardin public, je rencontrai un enfant qui semblait chercher un objet perdu et qui pleurait :
«Qu’as-tu donc ?» lui demandai-je.

— Ah ! monsieur, ma mère m’avait donné un sou pour acheter du lait, je l’ai perdu.
— Eh bien, mon enfant, ce malheur est réparable : voilà un autre sou pour remplacer le tien et ne pleure plus. »

Cela dit, je m’éloignai. Mais, à cinquante pas de là, j’entends courir derrière moi ; c’était l’enfant qui voulait me rejoindre.

«Monsieur, dit-il tout joyeux, j’ai retrouvé mon sou et je vous rapporte le vôtre. »

Le sentiment de la justice avait parlé dans cette âme.
ALLOU.

 

En voici un autre où l’on demande de relever les adjectifs (3e année)

LE HIBOU ET LA TOURTERELLE

Un hibou, parfait égoïste,

De tous les oiseaux était fui :

Tous prenaient un air froid et triste

S’ils se rencontraient avec lui.

À la sensible tourterelle,

Sa surprise un jour il narra :

« C’est votre faute, lui dit-elle,

Aimez, et l’on vous aimera.»

De Fulvy.

 

C’est mignon comme tout…

Voici un autre exercice proposé en 3e année où l’on demande à l’enfant de trouver les verbes et de dire à quels temps ils sont conjugués.

L’AMOUR DE SES SEMBLABLES
 » Vivre en soi, ce n’est rien : il faut vivre en autrui.
À qui puis-je être utile, agréable aujourd’hui ?  »
Voilà chaque matin ce qu’il faudrait se dire ;
Et le soir, quand des cieux la clarté se retire,
Heureux à qui son coeur tout bas a répondu :
 » Ce jour qui va finir, je ne l’ai pas perdu;
Grâce à mes soins, j’ai vu, sur une face humaine,
La trace d’un plaisir ou l’oubli d’une peine. »
Que la société porterait de doux fruits
Si par de telles pensées nous étions tous conduits !

ÇANDRIEUX

 

C’est assez différent des exercices que l’on propose maintenant! hihihi

Bon je vous laisse, je dois partir pour l’examen de mon fils-2… encore.

Bonne journée!

 

4 réflexions sur “Journal quotidien

  1. J’aime beaucoup! Je ne peux pas croire que la lecture de telles pensées n’influent pas sur l’enfant en construction. Merci de ce partage🙂

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s