L’aigle et le soleil


Ne dites pas, enfants, comme d’autres ont dit :

 » Dieu ne me connaît pas, car je suis trop petit;

Dans sa création ma faiblesse me noie ;

Il voit trop d’univers pour que son oeil me voie. »

.
L’aigle de la montagne, un jour, dit au soleil:

 » Pourquoi luire plus bas que ce sommet vermeil ?

À quoi sert d’éclairer ces prés, ces gorges sombres,

De salir tes rayons sur l’herbe, dans ces ombres?

La mousse imperceptible est indigne de toi !

— Oiseau, dit le soleil, viens et monte avec moi. »

L’aigle, avec le rayon s’élevant dans la nue,

Vit la montagne fondre et baisser à sa vue,

Et, quand il eut atteint son horizon nouveau,

À son oeil confondu tout parut de niveau.

 » Eh bien ! dit le soleil, tu vois, oiseau superbe,

Si, pour moi, la montagne est plus haute que l’herbe.

Rien n’est grand ni petit devant mes yeux géants ;

La goutte d’eau me peint comme les océans.

De tout ce qui me voit je suis l’astre et la vie.

Comme le cèdre altier, l’herbe me glorifie;

J’y chauffe la fourmi ; des nuits j’y bois les pleurs;

Mon rayon s’y parfume en traînant sur les fleurs !

Et c’est ainsi que Dieu qui seul est sa mesure,

D’un oeil pour tous égal voit toute sa nature ! . ..

Chers enfants, bénissez, si votre coeur comprend,

Cet oeil qui voit l’insecte et pour qui tout est grand.
(LAMARTINE.)

 

Ce poème sera à l’étude à l’automne chez nous…  Il est magnifique! 

De plus, il sera utilisé par mon plus jeune en étude de la langue.  Je me servirai de ce poème pour la révision des pronoms.

Une réflexion sur “L’aigle et le soleil

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s